Contes des Royaume, l’intégrale, de Sarah Pinborough

contes-des-royaumes-integrale

fiche-technique

Titre : Contes des royaumes, l’intégrale

Auteur : Sarah Pinborough

Genre : Romance, Contes

Maison d’édition- collection : Milady

Date de parution : 20/11/2015

Nombre de pages : 539

Nombre de tomes : 3 réunis dans un

Prix : 24.90 €

résumé

Les contes de fées revisités… Blanche-Neige, Cendrillon, La Belle au Bois Dormant… Rappelez-vous les princesses en péril, les courageux princes, les pommes empoisonnées, les bals enchantés, les fuseaux ensorcelés… Et à présent, ouvrez ce livre et plongez dans les véritables histoires, telles qu’elles n’ont jamais été révélées.

note

5

mon-avis

milady

Tout d’abord je ne savais absolument pas à quoi m’attendre de cette trilogie, j’avais lu le résumé et il faut dire qu’il est très mystérieux. Je me suis donc lancée à l’aveuglette et je ne suis absolument pas déçu. Pourtant c’est une trilogie dont j’ai vu pas mal d’avis négatifs mais personnellement j’ai adoré et je conseille « Contes des royaumes » à tous les adeptes de revisite de contes. La couverture est magnifique et les illustrations qui accompagnent notre lecture permettent une véritable immersion dans l’univers proposé par Sarah Pinborough.

poison

Quand il avait ainsi compris que la sorcellerie coulait dans les veines de sa femme et de sa fille, il les avait gardées enfermées pendant des jours jusqu’à ce que, fine mouche, son épouse use de ses charmes sur lui. Le roi avait fini par condamner Lilith à l’exil, en la donnant en mariage à un monarque lointain, puis à interdire l’accès à la forêt et à la chaumière maudite. Toutefois, Lilith avait appris ce jour-là que les hommes étaient prêts à tout au nom de la beauté. La beauté possède en elle-même un grand pouvoir d’ensorcellement.

Comme vous le savez peut-être « Poison » est le premier tome de la trilogie « Contes des royaumes » et revisite l’histoire de Blanche-neige.

J’avais un peu peur de découvrir que tout compte fait on retrouverait l’histoire de Blanche-Neige telle qu’on le connaît avec la merveilleuse fin . Heureusement ce n’est pas le cas, on retrouve les éléments principaux du conte comme la méchante reine, les 7 nains, le chasseur, la pomme empoisonnée et le baiser d’amour mais ce qui est génial c’est que certains ont été modifiés et bien sur ça ne s’arrête pas au prince réveillant notre princesse endormie, ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants BLA BLA BLA, il y a une suite à cette histoire . Cette revisite fait plus adulte puisque notre petite Blanche-Neige est une dévergondée, j’ai beaucoup aimé la façon dont Sarah Pinborough à tourner le conte pour enfants.

Cependant, il y a une chose à laquelle je ne m’attendais pas et qui m’a surprise. L’auteur nous introduit d’autres personnages issus d’autres contes et donc fait des clins d’œil à ces derniers, d’ailleurs ce n’était pas toujours évident de deviner à quel conte Sarah Pinborough faisait référence mais bien sur cela laissait une part de mystère qui fait que j’ai été surprise à certains moments, cependant cela restait tout à fait cohérent avec l’histoire en court et cela apporte un petit plus ! Sarah Pinborough a su conquérir mon cœur avec ce premier tome.

charmes– Parle moi encore des carrosses, dit-elle avec empressement. Ceux qui sont
rehaussés d’or et d’argent. Celui du roi et de la reine qui ne quitte jamais l’enceinte du palais. On dit qu’il est incrusté de tant de pierres précieuses qu’ont craint que le petit peuple ne le mette en pièces pour s’emparer des gemmes. Raconte-moi.

Elle sourit, et cette fois-ci, ce fut au tour de Bouton de soupirer.

– On le garde dans une écurie spécialement aménagée à l’arrière du chateau. Des soldats montent la garde en permanence autour de lui. La nuit, il scintille comme si on avait saupoudrés sur lui toutes les étoiles du ciel…

Cendrillon ferma les yeux et laissa les mots familiers passer sur elle et emporter au loin son esprits.

J’ai beaucoup apprécié le fait que même si l’on change de conte, on nous donne des nouvelles de ce qu’est devenu le royaume de Blanche-Neige. Des personnages y sont communs, même si bien sur de nouveaux font leur apparition.

On retrouve donc Cendrillon, ainsi que sa famille et la fée marraine, etc… tous les éléments y sont, vous connaissez l’histoire à la base, Cendrillon souhaite aller au bal et que le prince tombe sous son charme, bien sûr la fée marraine va exaucer son vœu mais ici elle va demander une chose en échange, et je dois dire que je ne m’attendais absolument pas à ça ! Je ne m’en suis pas doutée une seule seconde jusqu’aux derniers chapitres, j’avoue que quand j’ai deviné je me suis demandé quelle idiote je pouvais être puisque c’était tellement évident, on nous met la puce à l’oreille plusieurs fois sans trop nous en dire, on nous trompe. L’intrigue évolue sûrement, j’ai été ravie de découvrir comment l’auteur avait revisité l’un de mes contes préférés. J’étais toute excitée de lire la suite.

beaute

 – Va-t-on y arriver ? demanda le prince, hors d’haleine.
– Peut-être, répondit le chasseur dans un grognement, tout en abattant sa hache sur une grosse branche. Peut-être pas. Si on se réveille dans cent ans avec un arbre qui nous a poussé dans le cul, je dirais que nous avons échoué.

La fin ou le commencement ? C’est avec une agréable surprise que j’ai continué la lecture de cette saga.

Cette fois-ci on retrouve nos personnages mais pas vraiment dans la suite de l’histoire où on la laisse avec le second tome. C’est en fait le commencement de tout , l’histoire se déroule donc avant Poison et Charme et nous explique comment le prince et le chasseur en sont arrivés jusqu’au royaume de blanche-neige ainsi que tout ce qui s’en ait découlé. L’intrigue est vraiment plaisante , puisque l’on suit à la fois l’histoire du prince et du chasseur mais aussi à l’histoire de Belle qui est à la fois la Belle au bois dormant mais également quelque chose d’autre que je ne révélerais pas puisque j’ai été vraiment surprise et c’est ce qui a fait que.

Ce que j’ai beaucoup aimé dans cette trilogie, c’est le fait que ça ne se déroule pas toujours aussi bien que les contes de notre enfance veuillent bien nous le montrer. Les choses se terminent plutôt mal pour la plupart d’entre elles.

Publicités

Charley Davidson, tome 4 : Quatrième tombe au fond de Darynda Jones

charley-davidson-4

fiche-technique

Titre : Charley Davidson, tome 4 : Quatrième tombe au fond

Auteur : Darynda Jones

Genre : Bit-lit

Maison d’édition- collection : Milady- Bit lit

Date de parution : 12/07/2013

Nombre de pages : 427

Nombre de tomes : 10 ( dont 9 sortis en France)

Prix : 8.20 €

résumé

Etre Faucheuse, c’est glauque. Et détective privée, dangereux. On peut dire que je cumule. C’est pour ça que j’ai décidé de prendre un peu de temps pour moi. Rien de tel que passer quelques commandes au télé-achat pour reprendre du poil de la bête. Je ne comprends pas pourquoi Cookie en fait tout un plat ! Ce n’est pas comme si on manquait d’argent : Reyes Farrow, le très chaud fils de Satan, m’en doit plein. Cela dit, pour lui demander de régler sa dette, il faudrait que je sorte de chez moi… Mais avec un pyromane qui met le feu, littéralement, à Albuquerque, et cette femme qui a besoin de mes services parce qu’on cherche à l’assassiner, je préférerais rester en pyjama.

note

4

mon-avis

milady

 Ce qui ne me tue pas à plutôt intérêt à courir vite.

Pour commencer, ce tome m’a un peu moins plu que le précédent. Pourtant tout y est, l’intrigue est toujours aussi plaisante, on suit toujours plusieurs enquêtes dont certaines continuent leurs avancées. Les personnages me font toujours autant rire et ils sont toujours aussi attachants mais je pense que j’en attendais trop de ce tome et en dernier lieu je n’ai pas réussi à l’apprécier sa juste valeur. Ce qui est fort dommage puisque j’adore cette saga.

Même si certains sont mis en suspens, les personnages sont toujours aussi attachants. Garret manque encore à l’appel mais comme je l’avais souhaité dans ma chronique précédente, la famille de Charley est bien plus présente. Charley qui encore une fois prend énormément de risques et va encore frôler la mort à mainte reprise. Ceci dit, Reyes , oncle Bob et Cookie sont toujours là quoi qu’il advienne.

Au niveau de l’intrigue, je vais me répéter par rapport à mon avis sur le tome trois. L’intrigue est toujours aussi prenante, les enquêtes avancent lentement mais sûrement et on en apprend encore tout pleins même si je trouve que ça ne va pas assez vite. Je n’ai pas grand chose à ajouter puisque mon avis est à peu près le même que ma chronique précédente donc je vais m’arrêter ici.

Charley Davidson, tome 3 : Troisième tombe tout droit de Darynda Jones

charley-davidson-3

fiche-technique

Titre : Charley Davidson, tome 3 : troisième tombe tout droit

Auteur : Darynda Jones

Genre : Bit-lit

Maison d’édition- collection : Milady- Bit lit

Date de parution : 07/12/2012

Nombre de pages : 432

Nombre de tomes : 10 ( dont 9 sortis en France)

Prix : 8.20 €

résumé

Charley, la plus délurée des faucheuses, est de retour ! Mais elle boit des quantités astronomiques de café pour rester éveillée. Sans quoi, elle n’échappe pas à la vision terrifiante qui s’impose à elle dès qu’elle ferme les yeux : Reyes, le fils de Satan qu’elle a emprisonné pour l’éternité. Pourra-t-elle retrouver une personne disparue, apaiser son père grincheux et affronter un gang de motards sanguinaires alors que le fils du Diable refuse de renoncer à la séduire… et à se venger d’elle ?

note

4

mon-avis

miladyMalgré tout, je parvins, au bout de ces quelques secondes fugaces, à une conclusion plutôt morbide : mieux valait un clown mort chez moi qu’un clown vivant.

Une suite qui dépasse toutes mes attentes.

Encore une fois j’ai passée un très bon moment de lecture avec cette suite.

J’ai fortement l’impression que plus les tomes passent plus l’action monte d’un cran tout comme les dangers que rencontre Charley pendant ses enquêtes. Et bien sûr elle récolte toujours des blessures de plus en plus graves au fil des tomes. Comme je le disais plus haut, l’intrigue monte d’un ton dans ce troisième tome. Notre chère Charley enquête sur la femme disparue d’un docteur, plus on en apprend sur lui, plus on est effrayée par ce que l’on peut encore apprendre. Cependant les difficultés ne s’arrêtent pas là puisqu’elle va aussi devoir gérer Garret qui la suit partout sous les ordres de son oncle Obie et le gang de motards qui surveillent l’asile abandonné où elle rend régulièrement visite à Rocket lors de ses enquêtes. Bien sûr, son enquête principale continue à avancer mais d’une autre manière, puisque nous découvrons le personnage d’Earl Walker, aussi sordide soit-il. Et on apprend ce qu’il a pu faire subir à Reyes étant plus jeune.

En ce qui concerne, Reyes j’ai été un peu déçu de la façon dont il s’est comporté. J’avais l’impression de ne pas avoir la même personne en face de moi lorsqu’on le rencontre en chair et en os. Bon ok, il était tout aussi diabolique lorsqu’il n’était pas dans son corps mais avec un côté sensuel, sexy. Par contre là il a carrément mis un couteau sous la gorge de Charley ! Je peux comprendre qu’elle finisse par le détester un de ces quatre. Je me suis réellement attachée aux autres personnages comme Cookie, la meilleure amie de Charley, Garret et sans oublier Obie. Le reste de la famille de Charley commence peu à peu à vraiment rentrer dans l’histoire mais on ne leur accorde pas vraiment d’importance, ce qui est dommage.

Ce que j’attends de la suite ? Encore plus de rebondissements ! J’espère en apprendre plus sur le monde de Charley mais aussi sur celui de Reyes, cette histoire de guerre m’intrigue. Je suis pressée de savoir de quoi est capable Charley puisqu’on nous rabâche les oreilles avec ça ! J’attends aussi un peu plus de présence de la part de la famille de Charley.

Charley Davidson, tome 2 : Deuxième tombe sur la gauche de Darynda Jones

charley-davidson-2

fiche-technique

Titre : Charley Davidson, tome 2 : deuxième tombe sur la gauche

Auteur : Darynda Jones

Genre : Bit-lit

Maison d’édition- collection : Milady- Bit lit

Date de parution : 28/08/2012

Nombre de pages : 405

Nombre de tomes : 10 ( dont 9 sortis en France)

Prix : 8.20 €

résumé

Charley, détective privée et faucheuse, et Cookie, sa meilleure amie/réceptionniste, se lancent à la recherche d’une jeune femme, disparue depuis le meurtre d’une camarade de lycée. Pendant ce temps, Reyes – le fils de Satan ! – est sorti de son corps physique pour hanter Charley afin d’empêcher des démons de s’emparer de la jeune femme et d’accéder au ciel par son biais. Mais Charley pourra-t-elle supporter ses nuits ardentes avec Reyes et ses journées à cent à l’heure sur la piste d’une femme disparue ?

note

4

mon-avis

milady

La souffrance atroce qu’éprouvait Reyes avait clairement transparu sur ses traits. Et il ne voulait pas que je le retrouve ? J’étais prête à retourner l’enfer lui-même pour le retrouver.

Après avoir lu le premier tome, que j’avais adoré il me fallait absolument lire la suite de cette saga si géniale. Dans tous les cas c’était ce qui était prévu, je devais enchaîner tous les tomes à la suite. Par contre, je ne l’ai pas mentionné avant mais bien entendu si vous n’avez pas lu le tome 1, ne lisez pas cette chronique.

J’ai été très heureuse de retrouver Charley, Cookie, Reyes et Oncle Bob dans ce second tome. Il n’y a pas vraiment de nouveaux personnages ici, si ce n’est ceux qui font partie de l’enquête de Charley sur Mimi, l’amie de Cookie. D’ailleurs en écrivant cette chronique, je me rends tout juste compte que Garret, notre beau gosse, ( après Reyes bien sûr ) était présent dans quelques passages seulement. Contrairement au premier tome, où il était quasiment toujours présent. Charley m’a comme d’habitude bien fait rire, avec son sarcasme et ses phrases toujours décalées. J’aime beaucoup Cookie qui s’implique beaucoup dans son travail, surtout pour aider Charley pour qui elle est toujours là. Et notre Fils de Satan, Reyes est toujours aussi sexy mais surtout péniblement têtu ! Il en fait voir de toutes les couleurs à Charley, bien qu’elle aussi le provoque un peu, voire beaucoup.

On retrouve donc Charley et Cookie ( et Obie et plein d’autres ) dans une nouvelle enquête concernant Mimi, une amie de Cookie. J’aime beaucoup le fait qu’à chaque tome on change d’enquête et bien entendu d’avoir l’intrigue qui change, même si l’histoire de base reste la même nous avons quand même ce changement qui permet la diversité ainsi que de nouvelles possibilités pour Charley. Cette enquête était plus difficile que la précédente, ceci dit. Chose que j’adore, on est bien servis en action, humour, suspens. De plus notre détective et Faucheuse ne s’arrête pas là et accumule les enquêtes puisque pendant qu’elle enquêtera sur la disparition de Mimi, elle va aussi chercher pourquoi il y a un mort dans le coffre de Cookie et puis bien sûr elle va aussi enquêter sur Reyes ou plutôt continuer. On en apprend donc beaucoup plus que le tome précédent, notamment sur la condition de Faucheuse de Charley mais également sur ses capacités, on en apprend aussi énormément sur Reyes et son rôle en tant que fils de Satan.

En conclusion, j’ai adoré ce second tome. J’espère que la suite continuera à nous renseigner sur tous les éléments que j’ai pu citer plus haut. Je suis vraiment pressée de retrouver Charley dans la suite et surtout j’espère qu’elle va monter la barre encore plus haut.

Charley Davidson, tome 1 : Première tombe sur la droite de Darynda Jones

charley davidson

fiche-technique

Titre : Charley Davidson, tome 1 : première tombe sur la droite

Auteur : Darynda Jones

Genre : Bit-lit

Maison d’édition- collection : Milady- Bit lit

Date de parution : 13/07/2012

Nombre de pages : 428

Nombre de tomes : 10 ( dont 9 sortis en France)

Prix : 14.90 €

résumé

Mon nom c’est Charley et je suis la Faucheuse. Les morts, je connais : j’en vois depuis que je suis née. Des fois, je les aide à faire des trucs du genre laisser un mot à leurs proches ou traquer leur assassin… Ça tombe bien parce que je suis aussi détective privée ! Pratique, non ? Ce qui l’est moins, c’est que les gens autour de moi ont du mal à y croire. Comme Swopes, l’agent avec qui je bosse : je voudrais qu’il me lâche un peu la grappe.
Cela dit, je pourrais le gérer si je n’avais pas d’autres chats à fouetter… comme ce bel inconnu qui vient me rendre visite toutes les nuits dans des rêves torrides et dont j’aimerais bien découvrir l’identité…

note

4

mon-avis

milady

Il était occupé à regarder battre ma jugulaire et la testait du bout des doigts comme si la vie humaine le fascinait.

—Tu as quand même tendance à sectionner les moelles épinières.

— Uniquement pour toi.

Dérangeant, mais étrangement romantique.

— Et tu es en prison pour avoir tué Earl Walker.

Cela doit faire environ 1 an que j’ai très envie de lire cette saga, à chaque fois que je me le programmais et puis à cause de mes challenges ou du manque de temps et bien je repoussais sa lecture. À force de le voir un peu partout sur booktude ou même sur la blogosphère j’ai atteint un tel niveau de frustration que j’ai fini par me dire : « alors cette fois pas d’échappatoire ! Hors de question de le repousser, je vais m’le faire ! Haha ». J’ai tout de même failli le repousser encore puisque je venais de sortir d’une histoire « d’esprits » et que je n’avais pas forcément envie de me replonger là-dedans, mais j’ai persévéré et ne regrette pas puisqu’il n’est pas question que de ça.

Donc comment dire ? J’ai ri… beaucoup ri même. Charley est une jeune femme chargée d’humour ainsi que la plupart des personnages d’ailleurs, elle me donnait toujours les larmes aux yeux tellement elle me faisait rire tant dans ses pensées et dans ses paroles. Et puis cette femme est un phénomène, il faut le dire ! Son nom en hommage à la moto Harley Davidson m’a beaucoup plu, et je trouve cette revisite assez cool. Cependant , on ne sait pas tout sur Charley puisqu’il faut bien laisser du mystère, et puis ce n’est pas dérangeant. Pour parler de Reyes, je n’attendais qu’une chose, c’était qu’il arrive parce que je voulais en apprendre un peu plus sur ce mystérieux jeune homme si attirant ! Même s’il met du temps à arriver, lorsqu’il fait son apparition, c’est en force. Avec une énorme révélation, mais bien sûr on nous plante là, presque en nous disant : lisez la suite nananère ! Surtout je ne m’attendais pas à cela. Quant à Garret, que j’ai beaucoup apprécié, un agent avec qui bosse Charley, on voit qu’il est amoureux de Charley. Son comportement protecteur envers elle en dit long, même si c’est limite casse bonbon de son point de vue, il s’inquiète pour elle et l’écoute.

Concernant l’intrigue, j’ai beaucoup aimer le fait que Charley est la Faucheuse, elle peut voir les morts, discuter avec eux et ils passent à travers elle pour rejoindre l’au-delà. Grâce/à cause de ça elle devient donc détective privée puisqu’elle peut demander des informations sur l’assassin aux défunts et aider la police locale, c’est pratique n’est-ce pas ? Mais surtout nous ne sommes pas seulement concentrés sur cette affaire, il y a aussi son enquête sur Reyes puisque Charley aussi veut savoir qui est ce jeune homme qui apparaît dans ses rêves. On jongle entre les deux histoires, ce qui fait que l’on ne voit pas du tout le temps passé. C’est un roman dans lequel on rentre facilement et que l’on lit rapidement, bon j’ai mis trois semaines à le lire, mais ce n’est pas parce que je n’aimais pas c’était surtout parce que j’étais débordée et que je n’avais pas vraiment de temps pour lire. Je vais donc enchaîner avec la suite, parce que comme je le disais plus haut on nous plante après une très grosse révélation donc il me faut la suite !!

Peter V. Brett – Le cycle des démons, tome 1 : L’homme rune

Titre : Le cycle des démons, tome 1 : L’homme Rune1b97a4914e95d16ab367a8978f87b408

Auteur : Peter V. Brett

Maison d’édition : Milady

Résumé

Il y a parfois de très bonnes raisons d’avoir peur du noir… Dans le monde du jeune Arlen, dès que le soleil se couche, les démons sortent de terre et dévorent les êtres vivants. Le seul espoir de survie : s’abriter derrière des runes magiques qui repoussent ces monstres et prier pour qu’elles tiennent jusqu’aux premières lueurs de l’aube. Seule une poignée de Messagers bravent la nuit au péril de leur vie pour relier les hameaux dont les habitants ne s’éloignent jamais. Mais lorsqu’une terrible tragédie le frappe, le jeune Arlen décide qu’il ne veut plus vivre dans la peur : il quitte sa ferme et part sur les routes en quête d’un moyen de se battre contre les démons et de les vaincre.

Mon avis

Ce livre est une de mes meilleures lectures fantasy de cette année. Je regrette juste de l’avoir fait autant traîner dans ma PAL.

Dans ce monde, la nuit appartient aux monstres qui apparaissent au coucher du soleil. Les humains ont oublié depuis longtemps comment combattre efficacement ces monstres et le seul moyen de s’en protéger est de dessiner des runes protectrices autour de sa maison.

On suit 3 personnages différents tout au long du roman de leur enfance au début de l’âge adulte grâce à des bonds dans le temps occasionnels de plusieurs années. Chacun des trois personnages prendra une voix différente des autres :
– Arlen voudra devenir messager, les seuls qui affrontent la nuit grâce, entre autres, à des runes portatives. C’est le personnage qu’on suivra le plus.
– Leesha deviendra cueilleuse, l’équivalent des infirmières, une communauté qui a accès à certains textes ancien et oubliés
– Rojer prendra la voie des Jongleurs, ces artistes de rue qui accompagnent souvent les messagers de village en village.

Chaque héros a son histoire et on s’attache à eux en seulement quelques pages. Leurs histoires sont variées, souvent dures, mais on rit, on pleure et on s’indigne avec eux. Tous ont une personnalité entière, même les personnages secondaires. Certains ne sont pas des héros, d’autres ont des réactions déraisonnables, mais aucun personnage n’est manichéen (sauf peut-être la mère de Leesha, d’où mon léger agacement lorsqu’elle ouvrait la bouche). Toutes les personnalités sont complexes.

Homme-RuneCe qui m’a le plus impressionné, c’est l’univers que développe l’auteur. Ici, on est loin des classiques de fantasy habituels : Pas de fin du monde qui ne peut être évité que par une alliance entre les elfes et les nains, pas non plus de personnage devant se cacher car il a assassiné le roi. Là c’est très innovant et tout se tient. L’univers est très travaillé sans jamais être compliqué. On comprend rapidement le fonctionnement de cette vie entravée par les monstres, l’Histoire de ce monde nous est résumée efficacement. Les jongleurs, qui au départ étaient pour moi une idée assez bancale, ont été tellement bien approfondis que leur existence m’a paru ensuite couler de source.

La fin laisse entendre une nouvelle tournure du récit et j’ai hâte de me procurer la suite. J’espère seulement que l’auteur me réserve de nouvelles surprises dans un univers tout autant cohérent.

Pour faire court

Si la suite m’offre autant de surprises et de plaisir que le tome 1, cette série pourra sans hésiter figurer à mon palmares des « séries de fantasy à lire absolument ».