Les ailes d’émeraude, tome 2 : l’éxil de Alexiane de Lys

 

les ailes d'émeraude tome 2

fiche-technique

Titre : Les ailes d’émeraude tome 2 : l’éxil

Auteur : Alexiane de Lys

Genre :  Fantasy

Maison d’édition : Nouvelles Plumes

Date de parution : 01/03/2016

Nombre de page : 492

Nombre de tome : 3

Prix : 14.99 € chez France Loisirs

résumé

Tout juste de retour au camp des Myrmes, Cassiopée affronte une première déconvenue : Gabriel est en mission espionnage et les deux amoureux sont brutalement séparés. Arrive Leo, un jeune homme mal au point, qui ne tarde pas à révéler sa véritable identité. Ancien Myrme devenu Narque, il a un message à lui transmettre de la part de son père : Cassiopée est en danger au sein de son propre clan. Le mal serait-il vraiment du côté des Narques ?
Gabriel est bientôt porté disparu. Tout porte à croire qu’il est mort, mais Cassiopée, convaincue du contraire, décide de suivre son intuition et part à sa recherche, aidée de ses amis.

note

5

mon-avis

nouvelles plumes

Je souris  à mon tour en pensant que j’aimerais avoir un père aussi gentil que lui. Malheureusement, le mien ne pense qu’à dominer le monde ou à anéantir l’espèce humaine tout entière, voir carrément les deux à la fois. Avoir comme géniteur la réincarnation de Dark Vador ne doit de toute façon pas être de tout repos. Je ne peux pas m’attendre à aller faire le tour des fêtes foraines avec lui, en mangeant des barbes à papa.

Le prologue m’a horrifiée, quand je pense que les humains font des expériences sur les Kamkals, puisque bien sûr c’est d’eux qu’il s’agit. Moi, ça me fait froid dans le dos personnellement. Mais bien sûr, il n’est pas question que des humains dans cette histoire, je trouve que l’on en apprend pas des masses sur ceci dans ce second tome, mais j’ai confiance en l’auteure pour nous en dire plus dans le troisième tome.

J’ai beaucoup aimé avoir le point de vue et de Gabriel, et de Cassiopée ; comme vous pouvez le savoir, j’adore avoir les différents points de vue des différents personnages, ça permet de se faire une meilleure opinion sur eux. Mais j’ai un peu été déçue car je pensais avoir aussi celui de Camille et de Manassé pour mieux comprendre certaines choses, mais bon c’est comme ça 🙂

Je me suis sentie réellement perdue face aux événements puisqu’on ne sait pas trop quel camp choisir : d’un côté ceux que l’on pense être les gentils donc les Myrmes et de l’autre les Narques qui sont censés être les méchants, mais les deux camps ne paraissent pas être ce que l’on pense ( me suivez-vous toujours ?). Dans le premier tome, il n’y avait aucun doute, j’étais à 100% du côté des Myrmes mais maintenant, le doute s’installe, je dirais même un ÉNORME doute. Et si les méchants n’étaient pas ceux que l’on croit ?! Enfin, je n’en dirais pas plus à ce propos pour vous laisser découvrir par vous-mêmes bien que, normalement, si vous n’avez pas encore lu ce tome ou même le tome 1, vous ne devriez même pas lire cette chronique mais bon chacun fait ce qu’il veut après tout !

Il y a eu tellement de retournements de situation dans ce tome-ci que j’en ressors toute bouleversée, je suis pressée d’avoir la suite entre mes mains même si je n’ai pas envie de quitter Cassiopée ! Comme vous avez pu le remarquer j’ai ADORÉ ce second tome dont j’attendais énormément et bien sûr, j’attends encore plus du troisième et dernier tome de cette trilogie qui me manquera beaucoup, je l’avoue.

Publicités

Les ailes d’émeraude, tome 1 de Alexiane de Lys

 

les-ailes-d-emeraude%2c-tome-1-574746-250-400

fiche-technique

Titre : Les ailes d’émeraude tome 1

Auteur : Alexiane de Lys

Genre :  Fantasy

Maison d’édition : Nouvelles Plumes

Date de parution : 13/11/2014

Nombre de page : 698

Nombre de tome : 3

Prix : 19.95 €

résumé

À bientôt 18 ans, Cassiopée est contrainte de quitter l’orphelinat où elle vit depuis l’accident qui a tué sa mère. Seule au monde et lâchée dans la ville, elle a la désagréable et persistante impression d’être suivie… Un soir, elle est violemment agressée par deux inconnus. Très mal en point, elle est sauvée de ce mauvais pas par un mystérieux et séduisant garçon, Gabriel. Leur rencontre n’est pas un hasard. Grâce à lui, Cassiopée découvre sa véritable nature : elle appartient au Myrmes, un peule ailé doté d’incroyables pouvoirs sensoriels. En pleine métamorphose, la jeune fille se lance dans cet univers totalement nouveau avec l’espoir de percer, enfin, les mystères de son passé.

note

5

mon-avis

nouvelles plumes

Il sourit, révélant une rangée de dents blanches.

– Ouais tu m’a démasqué. En fait, pour tout t’avouer, le professeur X a décidé de reformer les X-men. Paraît qu’il a des problèmes avec Magneto. Et comme Wolverine n’est pas intéressé par le job, il m’a recruté. D’ailleurs, je suis bien plus doué que lui. Si je regarde le pare-brise et que je me concentre, je peux le faire fondre.

Il plisse les yeux et fixe le pare-brise, comme s’il comptait vraiment le trouer avec ses soi-disant yeux à rayons X. Il reporte son regard sur moi, souriant de toutes ses dents.

– Tu peux m’appeler Kent, si tu veux. Clark Kent.

Je ricane en secouant la tête.

– Clark Kent c’est Superman, crétin, pas X-men.

Il chasse ma remarque d’un geste de la main.

– Superman, X-men, Totally Spies, c’est du pareil au même.

Ce premier tome était une relecture : premièrement, comme le second tome est sorti j’avais besoin de me rafraîchir la mémoire parce que je ne me rappelais plus certains passages importants même s’ils étaient peu nombreux (les passages dont je ne me souvenais plus, bien sûr) et deuxièmement pour faire une chronique dessus. Malheureusement, je crois bien que j’ai échoué à ce deuxièmement. D’une part parce que j’avais déjà lu ce livre donc je savais déjà à peu près ce qu’il se passait dès que je tournais une page, donc je n’ai pas vraiment réussi à me forger une opinion nette et précise dessus, étant donné que je m’attendais à tout enfin presque, donc rien ne me surprenait, ce qui n’avait pas été le cas à la première lecture de ce bouquin ! Et d’autre part parce que je connais en quelque sorte l’auteure, qui n’est autre que la sœur d’une de mes amies, donc d’un côté, ça pourrait faire croire que j’en fais des tonnes, mais au contraire j’ai réellement SURKIFFÉ Les Ailes d’Émeraude, qui est d’ailleurs un roman de Fantasy et avant ce livre je détestais ce genre, pour vous dire que ce tome m’a fait me lancer dans le Fantasy. Bon alors voilà, je vais quand même essayer de vous faire une  petite chronique.

J’ADORE J’ADORE J’ADORE, j’avais besoin de retrouver goût à toutes ces émotions que la lecture fait ressentir, et là c’était le meilleur moyen d’y arriver, je suis toujours tellement affectée par Cassiopée et par Mr Levis-Man-Gabriel, bien sûr tellement casse-bonbon au premier abord, mais il me donne toujours envie de rire tout comme Cassiopée, j’adore me plonger dans ses pensées dans lesquelles j’ai l’impression de retrouver Ilona ! J’attendais avec impatience le passage de son altercation avec Morgane, ce passage me fait tellement rire que j’en pleure presque, d’hilarité bien sûr, comme tout au long du bouquin.

Par contre, parlons de cette couverture qui m’a énormément déçue et dont je parle tout le temps avec mon amie Ilona, mais qu’est-ce que les éditions France Loisirs ont foutu, BORDEL ?! C’est quoi, ÇA ?! L’illustration de Cassiopée qui, je trouve, est merveilleusement bien représentée, bon à part les ailes qu’ils auraient pu faire plus réalistes, mais ce fond gris pas tentant du tout, à quoi ils ont pensé en faisant ça ? Bon OK, le gris représente la Fantasy chez Nouvelles Plumes, mais le rond où est marqué « roman » aurait amplement suffi. Je n’imagine même pas à quoi aurait pu ressembler la couverture si Les Ailes d’Émeraude avait été publié chez Pocket Jeunesse ou Robert Laffont, dont JE VÉNÈRE les couvertures ! ENFIN voilà, j’ai pu voir les autres couvertures qui ont été faites avant que l’une soit choisie définitivement et je doit dire que celle-ci est quand même bien mieux que celles que j’ai pu voir.

Ce livre restera toujours l’un de mes coups de cœur ! Allez ne faîtes pas les timides et LANCEZ-VOUS !