Bonne lecture : 3/5, Fantastique, jeunesse, Les avis de Chloé

Miss Pérégrine et les enfants particuliers, tome 1 de Ransom Riggs

Miss pérégrine et les enfants particuliers

fiche-technique

Titre : Miss Pérégrine et les enfants particuliers, tome 1

Auteur : Ransom Riggs

Genre : Jeunesse, Fantastique

Maison d’édition- collection : Bayard-Jeunesse

Date de parution : 31/05/2012

Nombre de pages : 438

Nombre de tomes : 3

Prix : 15.90 €

résumé

Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé un partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l’avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d’un orphelinat pour enfants « particuliers ». Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d’enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des « Monstres ». Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s’enfuit sous ses yeux. Bouleversé, Jacob part en quête de vérité sur l’île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n’a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ? Et s’ils étaient toujours en vie, aussi étrange que cela paraisse…

note

3

mon-avis

bayard

On s’accroche à nos contes de fées jusqu’à ce que le prix de nos croyances devienne trop exorbitant.

Miss Pérégrine et les enfants particuliers est un roman à la fois palpitant et intrigant. Malgré un démarrage plus ou moins long, on s’attache presque instantanément aux personnages, que ce soit Jacob, son grand père ou les enfants particuliers. Cependant, je n’ai pas du tout adhéré avec les personnages jouant le rôle des parents de Jacob, ils sont trop secondaires à mon goût et sont ternes. [Spoiler: surligner si jamais vous voulez voir] →  J’ai également eu un problème avec le psy de Jacob qui est particulièrement trop secondaire pour devenir l’un des personnages clés de l’histoire. J’ai bien aimé que le récit soit accompagné de photos illustrant certains personnages ou certains événements. Cela permet d’imaginer le récit tel que l’auteur voulait le montrer, c’est vrai que, parfois, on peut s’imaginer certaines choses à notre manière et être carrément à côté de la plaque, alors je trouve que ces photos nous aident énormément. En parlant de graphisme, je tenais à dire que j’avais vraiment aimé la présentation du livre, que ce soit au niveau des photographies proposées ou même de la présentations des chapitres.

Il y avait bien longtemps que ce livre traînait dans ma PAL, 1 ou 2 ans environ. C’est en voyant la bande annonce du film que j’ai décidé de me lancer. J’en attendais donc énormément mais à ma grande déception, j’ai remarqué que le film avait été modifié et amélioré. Comme je le disais plus haut, l’intrigue évolue très lentement et il n’y a pas énormément d’action durant la première moitié du bouquin, toutefois je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Je ne sais pas vous mais moi, la couverture de ce livre me donne la chair de poule ! Cette ambiance glauque due à la photo en noir et blanc combinée à cette petite fille, c’est assez inquiétant. Pour dire un mot sur la fin, je n’ai pas vraiment compris pourquoi l’histoire a été terminée de cette manière. Ce que je veux dire, c’est que pour moi la dernière phrase ne fait pas office de fin.

Bien que j’aie cité pas mal de points négatifs, j’ai apprécié ma lecture et c’est sans hésitation que je lirai la suite, puisque je suis intriguée et curieuse de connaître comment la suite va évoluer. Je recommande à tous les fans de fantastique de se lancer si ce n’est pas déjà fait.

Publicités
Bonne lecture : 3/5, jeunesse, Les avis de Chloé, Thriller

Nom de code : Blackbird tome 2 : Game over de Anna Carey

black-bird-tome-2--game-over-656278-250-400

fiche-technique

Titre : Nom de code : Blackbird, tome 2 : Game over

Auteur : Anna Carey

Genre :  Jeunesse, Thriller

Maison d’édition-Collection : Bayard

Date de parution : 13/11/2015

Nombre de pages : 279

Nombre de tomes : 2

Prix : 15.90 €

résumé

Liste des choses que je sais :
Je suis en cavale.
J’ai retrouvé le garçon que je voyais dans mes rêves.
Nous sommes impliqués dans un jeu macabre et extrêmement élaboré.
Leur but : nous tuer.
Mon but : les démasquer avant qu’ils nous tuent.

note

3

mon-avis

bayard

– Je n’ai pas besoin qu’on soit responsable de moi, proteste Ben. Je ne suis pas débile.
-Alors, comment tu expliques que tu sois devenu Observateur ? raille Rafe.
-Ha, ha ! Très drôle, grogne Ben.

J’avais complètement oublié que dans ce roman, la narration se fait à la deuxième personne du singulier et donc avec « tu », je n’ai cependant eu aucun mal à me replonger dans cette chasse à l’homme, surtout que les événements les plus importants du tome 1 sont rappelés très rapidement par notre personnage principal, qui est une fille et dont on apprend le nom dans ce second tome. Et oui, comme elle a perdu la mémoire, il est assez facile de s’identifier à elle, puisqu’on apprend tout en même temps qu’elle, c’est comme ci c’était nous.

Dans ce second tome, je trouve que l’action est relayée au second plan et que notre héroïne se focalise vraiment sur la recherche, notamment de ses poursuivants mais aussi des autres cibles. C’est dommage que l’auteure n’ait pas misé sur l’action comme dans le premier tome, ici il y a beaucoup moins de confrontations au corps à corps, du moins de mon point de vue ; il y a même aucune confrontation puisqu’elle s’échappe encore et encore.

En continuant ma lecture, je me suis rendu compte que mon avis était assez mitigé sur ce second tome, d’un côté c’est super, l’intrigue est prometteuse, on ne s’ennuie pas puisque c’est intéressant de savoir qui tient les ficelles de AAE, de retrouver d’autres cibles, etc., mais de l’autre, l’action manque comme je le dit plus haut et même si on a de petits passages bien concentrés, c’est trop rapide comparé au premier tome qui ne nous laissait aucun répit. En plus, je trouve que quand Ben revient dans l’histoire, notre héroïne lui refait trop rapidement confiance : je veux dire en 5 minutes il l’a convaincue qu’il était soi-disant digne de confiance alors qu’on a bien vu ce qu’il a fait dans le tome 1. Pour moi, elle n’aurais pas dû accepter aussi facilement.

J’ai été quelque peu déçue par la fin vraiment trop facile à mon goût. Je pensais à quelque chose de bien compliqué avec beaucoup de chasseurs à la fois, mais non ce n’est pas ce qui se passe. Mais ça a été une bonne lecture quand même.

Fantastique, jeunesse, Les avis de Chloé, Très bonne lecture 4/5

Damnés, tome 3 : Passion de Lauren Kate

damnés tome 3

 

fiche-technique

Titre : Damnés, tome 3 : Passion

Auteur : Lauren Kate

Genre :  Fantastique, Jeunesse

Maison d’édition : Bayard Jeunesse

Date de parution : 01/12/2011

Nombre de page : 395

Nombre de tome : 5

Prix : 16.90 €

résumé

Bien avant qu’ils se soient rencontrés à Sword & Cross, avant même qu’ils aient à lutter contre les Bannis, Luce et Daniel avaient déjà vécu mille vies. C’est pourquoi Luce, cherchant désespérément à trouver comment déjouer la malédiction qui condamne son amour, doit à tout prix revisiter ses différentes réincarnations. Et lorsqu’elle plonge à l’aveugle dans un Annonciateur, elle n’a aucune idée d’où cela la conduira. Sa seule certitude est qu’elle doit le faire. La jeune fille part donc sur les traces de ses vies passées, traversant cinq mille ans d’histoire et autant de lieux différents, afin de comprendre ce qui préside à son destin. Au fil de ses pérégrinations, elle parvient à recueillir des éléments qui pourraient enfin l’aider à modifier le cours de sa vie. Mais Daniel la poursuit et l’empêche à chaque fois de réécrire son histoire. Combien de fois devra-t-elle mourir sans mettre cette passion à l’épreuve ? Lancé dans une course-poursuite flamboyante et romantique, le couple réussira-t-il à trouver dans le passé les clés qui lui permettront de modifier son avenir ?

note

mon-avis

bayard

– N’aie crainte, murmura-t-il. Après cette vie, mon amour, tu reviendras, tu te relèveras. Ta renaissance sera superbe. Tu reviendras vers moi, encore et encore…

Bien avant de commencer ma lecture, j’attendais énormément de ce livre. Pourquoi, me direz-vous. Alors voilà, la fin du 2 m’a fait penser que ce troisième tome allait être d’enfer et qu’on allait enfin en savoir plus sur les vies antérieures de Luce, dont jusqu’ici on ne savait absolument rien. Donc voilà, j’étais excitée comme une puce en commençant ce troisième tome ❤️

Et comme je m’en doutais, ce tome ci est très intéressant, j’ai tellement aimé découvrir les autres vies de Luce que ce soit à Moscou, Milan, Tahiti, en Prusse ou au Tibet, mais surtout à Helston en Angleterre. Toutes ses réincarnations se passent bien sûr à des époques différentes et dans des contextes différents. Même si l’on sait comment vont finir les choses dans chacune de ses vies, on prend un grand plaisir à découvrir les dessous de l’histoire. On sait que le combat de Luce est dangereux et qu’elle risque de se brûler les ailes, mais on ne peut que l’encourager étant donné que personne ne veut rien lui dire, il faut bien qu’elle se débrouille ! C’est un peu une course contre le temps pour Daniel qui essaie de la rattraper afin de l’aider, mais bien sûr Luce ne le sait pas. On découvre vraiment tout à travers Luce et en même temps qu’elle, même lorsque dans certains chapitres on est avec Daniel, on n’apprend rien de plus que ce que l’on sait déjà, pourtant j’aurais aimé en apprendre un peu plus grâce à lui.

Fantastique, jeunesse, Les avis de Chloé, Très bonne lecture 4/5

Damnés, tome 2 : Vertige de Lauren Kate

 

damnés tome 2

fiche-technique

Titre : Damnés, tome 2 : Vertige

Auteur : Lauren Kate

Genre :  Fantastique, Jeunesse

Maison d’édition : Bayard Jeunesse

Date de parution : 23/06/2011

Nombre de page : 437

Nombre de tome : 5

Prix : 16.90 €

résumé

Tout juste sortie du cauchemar de Sword&Cross où anges et démons se sont entre-déchirés, Luce a dû se séparer quelques jours de Daniel… Folle de joie à l’idée de le revoir, elle apprend avec désespoir que leurs retrouvailles seront brèves. Daniel doit en effet traquer les Bannis, des immortels, qui cherchent à la tuer. En attendant, il la place en sûreté à Shoreline, un lycée huppé près de San Francisco, d’où elle ne doit pas sortir. Elle entre dans la section des  » Néphilim « , des descendants d’anges aux pouvoirs particuliers, et fait la connaissance de Shelby, Dawn, Jasmine, et Miles, un garçon charmant. Là, Luce apprend aussi que les  » ombres  » qui la terrorisaient, en réalité des Annonciateurs, pourraient l’aider à découvrir ses vies antérieures. Daniel s’entêtant à ne rien lui révéler de son passé, Luce veut comprendre ce qui l’empêche de vivre pleinement son amour et cherche corps et âme à déjouer la malédiction qui s’acharne sur elle.

note

mon-avis

bayard

Je t’aime, Luce. Plus que tout. Je reviendrai te chercher dès que possible.

Dans le tome 1, on apprend brièvement qu’il existe plusieurs types d’anges déchus et non déchus. Une chose que je trouve bien dans ce tome, c’est que dès le début on nous parle de ces différents types. Parfois nous avons le point de vue de Daniel, enfin, que dans le prologue, et ensuite celui de Luce, j’en avais légèrement marre de n’avoir que celui de Luce donc ça aurait été bien qu’il y ait une alternance de points de vue. Ce tome-ci est tellement plus léger, comparé au premier tome qui était lourd, avec l’atmosphère assez chargée qu’est celle de Sword&Cross, c’était de suite lugubre, toujours pluvieux, enfin, la plupart du temps alors que Shoreline a quelque chose de léger et d’attirant, c’est tout en lumière, très ensoleillé, au bord de l’océan en Californie. Shoreline a quelque chose de prestigieux, c’est le paradis comparé à Sword&Cross, enfin vous voyez le tableau.

J’ai beaucoup aimé Shelby dans laquelle je me suis reconnue, bon j’avoue que je suis moins désagréable qu’elle mais on a le même humour 🙂 mais surtout j’ai apprécié tous les nouveaux amis de Luce qui sont légers comme leur environnement, c’est tellement plus agréable à lire que le premier tome, ça m’a redonné envie de continuer cette saga qui, je l’avoue, m’a un peu fait perdre espoir. Même si j’ai beaucoup aimé ce tome-ci il y a néanmoins un petit problème, je m’explique : dans ce tome-ci les chapitres sont en fait un compte à rebours en jours, 18 jours pour être plus précise (bon on a seulement 4 chapitres qui n’ont rien à avoir avec ces 18 jours en comptant le prologue et l’épilogue) où beaucoup de choses se passent et justement, c’est ça le problème, je trouve qu’il se passe beaucoup trop de choses en 18 jours quand même, on dirait que des mois passent et pourtant pas du tout. J’ai l’impression que dans ce tome-ci Luce fait un peu n’importe quoi sans se soucier des conséquences, j’avais envie de la gifler à plusieurs reprises et franchement elle l’aurait mérité et honnêtement j’ai été plus que soulagée de constater que je ressentais enfin quelque chose pour nos personnages principaux et secondaires, ce qui n’était absolument pas le cas dans le premier tome et c’est l’une des principales raisons qui m’avait un peu freinée, je dirais, dans le premier tome.

En conclusion j’ai très envie de lire la suite qui promet de devenir très intéressante mais je vais quand même faire une petite pause.

Bonne lecture : 3/5, Fantastique, jeunesse, Les avis de Chloé

Damnés, tome 1 de Lauren Kate

damnés

 

fiche-technique

Titre : Damnés, tome 1

Auteur : Lauren Kate

Genre :  Fantastique, Jeunesse

Maison d’édition : Bayard Jeunesse

Date de parution : 18/11/2010

Nombre de page : 439

Nombre de tome : 5

Prix : 16.90 €

résumé

Lorsque Luce rentre à Sword & Cross, un lycée d’éducation surveillée, elle est d’emblée attirée par le ténébreux Daniel. Dans cet endroit sinistre où les portables sont interdits, où les élèves ont un passé lourd et où des caméras surveillent les moindres faits et gestes de chacun, Daniel devient une obsession. Mais le jeune homme évite Luce, qui est aussi courtisée par Cam, un beau brun aux yeux verts. Malgré sa fascination pour Daniel, Luce n’arrive pas à résister à Cam. Ce dilemme perturbe la jeune fille, déjà déstabilisée par la présence d’ombres, qui la poursuivent et l’inquiètent depuis l’enfance. Tout est conçu pour que l’ordre règne à Sword & Cross, pourtant ce lieu deviendra le théâtre de drames troubles et mystérieux

note

3

mon-avis

bayard

-Qu’est-ce que tu ressens pour les serpents ? 

-Haine, souffrance, paranoïa extrême et dégoût, énuméra Luce. 

-C’est peut-être comme… Bon, avant j’avais une peur bleue des cactus. Pas moyen de m’en approcher. Ne rigole pas ! Tu ne t’es jamais piquée sur un de ces trucs ? Les épines restent sous la peau des jours et des jours. Bref, une année, pour mon anniversaire, mon père m’a offert onze cactus. D’abord j’ai eu envie de les lui jeter à la gueule, mais j’ai fini par m’y faire. J’ai arrêté d’en avoir peur. Finalement, ça a marché. 

-Donc le cadeau de Cam est vraiment sympa, en réalité. C’est bien ce que tu es en train de me dire ? 

Etant donné qu’il y a des années je n’avais pas vraiment apprécié ma lecture, j’avais comme un blocage quand j’ai commencé ma relecture.

Lors de ma lecture (ça fait un peu beaucoup de « lecture », désolée !), j’ai pu découvrir Luce, une jeune fille accusée du meurtre de son petit ami, suite à cela elle fut envoyée à Sword & Cross, un lycée d’éducation surveillée, un peu comme un centre de redressement si vous voulez. L’endroit est assez morbide je trouve, des bâtiments délabrés tout gris, des caméras de surveillance dans chaque recoin de l’établissement, des barbelés, des règles strictes, une tenue qui doit être noire (bon ça passe encore, ayant moi-même été dans un lycée privé qui demandait une tenue réglementaire noire, je n’ai pas été choquée par ce détail), pas le droit d’avoir sa voiture, un cimetière juste à côté des bâtiments de cours (c’est ici qu’ils sont collés quand ils font les imbéciles et à 6h du matin, non mais vous imaginez le délire quand même ?!) et une piscine en plein milieu d’une église, ce qui je trouve est assez insultant !

J’ai tout de suite été attirée par Cam même si je n’aurais pas dû mais, même après avoir découvert des choses à son sujet, je n’ai pas changé de bord, il est si attentionné à l’égard de Luce comparé à Daniel qui est grossier avec elle et distant. Ses raisons sont plus qu’évidentes mais malgré cela je n’ai pas réussi à m’accrocher à lui. Enfin, vous me direz, je craque toujours pour les « méchants » haha 🙂

Je n’ai pas vraiment accroché avec ce premier tome, contrairement à ce que je pensais, il y avait quelques incohérences par-ci par-là même si ce n’est rien de très voyant mais bon. De plus, je n’ai pas vraiment ressenti d’émotions pour notre personnage principal, ce qui est assez grave selon mon point de vue, ça ne m’est JAMAIS AU GRAND JAMAIS arrivé ! Je ne sais pas, j’étais comme indifférente à ce qui pouvait lui arriver, qu’elle meure ou non, ça m’était égal. J’espère tout de même que cet aspect s’effacera dans les prochains tomes. Cependant, vers les trois quarts du roman, les choses s’améliorent, je dirais même qu’elles deviennent captivantes ! Avant cela j’aurais mis que ce livre était une déception mais grâce à ce petit point qui m’a fait passer un bon moment, j’ai changé d’avis.

Coup de coeur : 5/5, jeunesse, Les avis de Chloé, Thriller

Nom de code : Blackbird tome 1 : Cours ou meurs de Anna Carey

couv2200362
Résumé : Liste des choses que je sais :

Je suis à Los Angeles
Je me suis réveillée sur les voies du métro à la station Vermont-Sunset.
Je suis une fille et j’ai de longs cheveux noirs.
J’ai un oiseau et un code (FNV02198) tatoués sur le poignet droit.
Je suis en fuite.
Des gens essaient de me tuer.

Note : 19/20

A LA FOIS ANGOISSANT ET INTERROGATEUR

Mon avis : Le premier point positif de Blackbird est que le récit est écrit à la deuxième personne du singulier , ce qui je trouve apporte une meilleure intégration du lecteur dans l’histoire.
La fille avec laquelle on évolue dans ce roman se réveille amnésique sur les rails du métro , donc on ne sait absolument rien d’elle , on découvre tout en même temps qu’elle.
Au niveau des personnages , je les trouve très bien représentés et leurs descriptions est brève , ce qui est une bonne chose puisqu’on peut les découvrir nous même. Donc , en plus de cette fille amnésique on retrouve Ben qui est quelqu’un de très taquin , gentil et qui n’as pas peur d’héberger une « criminelle » rechercher , il n’as peut être pas que des bonnes intentions : « eh oui les apparences peuvent être trompeuses » mais je vous laisse découvrir par vous même . Puis on a Izzy qui est une fouineuse et qui cherche toujours à en savoir un peu plus , j’ai eu un peu de mal à la cernée , j’aurais beaucoup aimé en apprendre un peu plus sur elle.
Durant notre lecture , on se pose beaucoup de questions : qui est elle ? , qui lui a fait ça ? , qui sont ces gens qui la traque ? , comment s’est-elle retrouvée dans cet état ? , qui est Ben pour elle ? , pourquoi veut-on la tuer ? , pourquoi a-t-elle une cicatrice sur la nuque ? , qui est ce garçon qu’elle voit dans ces souvenir ? Parfois , on la pense prise au piège puis elle nous surprend et trouve un échappatoire, bien sur elle ne peut pas se faire aider par la police mais elle trouvera un moyen. Tout au long de ce roman , cette fille qui se fait appeler Blackbird par ses poursuivant va mener son enquête afin de trouver des réponses sur elle même mais aussi sur ses les membres d’une entreprise suspecte. Le suspens est présent jusqu’à la dernière page. Certaines questions ne sont pas élucidés mais ce n’est pas gênant puisqu’une suite est prévu. Je ne vous en dit pas plus , car je préfère vous laisser découvrir par vous-même.
Nom de code : Blackbird de Anna Carey est une très bonne lecture distrayante dans laquelle ont peut facilement s’identifier à l’héroïne, je le conseille aux personnes souhaitant un instant d’évasion pour repartir à zéro dans la peau d’une fille amnésique.
Il sourit , et soudain tu as conscience de sa proximité : son épaule contre la tienne, la manche de son tee-shirt qui frôle ton bras.

 

Et vous qu’en avez vous penser ?