Endgame, tome 3 : les règles du jeu de James Frey & Nils Johnson-Shelton

 

endgame-tome-3

fiche-technique

Titre : Endgame, tome 3 : les règles du jeu

Auteur : James Frey & Nils Johnson-Shelton

Genre : Jeunesse, science-fiction

Maison d’édition : Gallimard

Date de parution : 27/10/2016

Nombre de page : 390

Nombre de tome : 3

Prix : 19.90 €

résumé

Il faut mettre fin à Endgame. Jouer pour gagner ou se battre pour la vie ? Les Joueurs vont terminer Endgame… selon leurs propres règles. Les vrais héros se révèlent et les plus puissants ne sont pas ceux que l’on croit. Et il y a l’étrange Stella, qui semble en savoir plus qu’elle n’en dit, et leur propose une alliance. Faut-il lui faire confiance ? Suspense insoutenable et émotion : au cœur de l’action la plus intense se profilent les interrogations fondamentales d’êtres complexes, profondément humains. Un final audacieux, captivant, vibrant : le dénouement magistral d’un grand roman.

note

mon-avis

gallimard

– Tu as mûri, hein ?
– Oui, sans doute. Mais je suis surtout crevée, mentalement et physiquement.
– Moi aussi. C’est peut-être ça être adulte.

Bien sûr je rappelle qu’il ne faut pas lire cette chronique si vous n’avez pas lu les tomes précédents. J’essaie un maximum de ne rien spoiler mais parfois juste un petit détail de rien du tout peut tout gâcher. 

Pour commencer j’aime beaucoup cette couverture. Elle a de suite accroché mon regard je me suis donc jeter dessus dès sa sortie en m’écriant « Oh mon dieu il est sorti ! » puis je l’ai laissé mijoter dans ma bibliothèque et comme l’année précédente je me suis lancé dans la lecture de ce troisième et dernier tome d’Endgame en ce début d’année 2017 , j’aurais beaucoup aimer avoir des couvertures similaires pour les deux tomes précédents.

Une suite qui m’a autant plu que les deux autres tomes et qui a su me faire angoisser pour mes personnages préférés mais qui m’a aussi fait pleurer. Je suis un peu triste de terminer cette trilogie si plaisante et surtout mon premier roman de 2017 ! Cependant, j’ai en ma possession la trilogie Missions Endgame qui parle des entraînements des divers Joueurs, j’ai vraiment hâte de découvrir tout ça. Ceci dit comparer aux tomes précédents celui-ci est nettement moins long dans le sens où les deux autres faisaient environ 600 pages et ce troisième opus n’en fait que 390.

Pourtant, l’intrigue évolue aussi bien que dans le second tome, on y retrouve nos 7 Joueurs prêt à tout pour trouver la dernière clé ou pour arrêter Endgame. Bref, tous on un objectif différent et certains vont s’allier comme dans les tomes précédents afin de pouvoir poursuivre ce qu’ils ont commencé. Je ne me souviens plus vraiment de la fréquence de la présence du Kepler 22b dans le second tome, mais s’il y a une certitude c’est que dans celui-ci il est bien plus présent et en plus de cela il intervient dans le Jeu , chose qu’il ne faisait pas vraiment avant. C’est ce qui donne plus de piment à l’aventure de nos Joueurs. Et bien sur on en apprend encore beaucoup sur Endgame.

Par contre, j’ai été quelque peu déçu par la tournure que prend la fin, je ne m’attendais absolument pas à ça mais comme il est dit il n’y aura qu’un vainqueur.Malgré tout c’est une très belle fin et je suis heureuse qu’Endgame se termine de cette façon.

Endgame, tome 2 : la clé du ciel de James Frey & Nils Johnson-Shelton

fiche-technique

Titre : Endgame, tome 2 : La clé du ciel

Auteur : James Frey & Nils Johnson-Shelton

Genre : Jeunesse, science-fiction

Maison d’édition : Gallimard

Date de parution : 15/10/2015

Nombre de page : 544

Nombre de tome : 3

Prix : 19.90 €

résumé

Il reste neuf joueurs et les règles ont changé. La première clé a été trouvée et le chaos est déca’ Partout, manifestations pacifiques ou guerres civil agitent les populations, les médias se… Et les joueurs continuent de jouer. Jouer, agir, se battre, c est aussi s’oublier… Tandis que les neuf jeunes héros sillonnent furieusement le globe à la recherche de la deuxième clé,la révolte germe dans leurs esprits.

note

mon-avis

gallimard

Pourtant malgré tout son  pouvoir, son message se résumait à ceci : « Les humains et les animaux vont quasiment tous mourrir, et vous, tous les douze, vous allez vous affronter pour déterminer qui ne mourra pas. Bonne chance. » Comme un enfant qui arrache les ailes d’un papillon. Il n’y a aucune grandeur là-dedans. 

J’avais beaucoup de crainte en commençant ce livre car si vous avez lu ma chronique sur le premier tome , vous savez à quel point j’étais perdu au niveau de la compréhension des énigmes, mais en fait pas du tout … Tout s’est passé comme sur des roulettes ! J’ai été très surprise, car l’un des personnages morts… N’est en fait pas mort ! Décidément ce tome 2 renferme bien des surprises et c’était vraiment super agréable.

Dans ce tome 2, les choses se corsent réellement pour nos Joueurs, ce qui m’a enchantée ! Jusqu’ici ils étaient libres de voyager à travers le monde, mais maintenant que le gouvernement est au courant d’Endgame, nos Joueurs sont recherchés et arrêtés et d’ailleurs l’action est à son comble et les combats moins facile, parce qu’il faut dire que dans le tome 1 c’était un peu trop facile à mon goût. Certains Joueurs se sont enfin réveillé et prennent part à Endgame. Dans ma chronique du tome 1, je disais que certains Joueurs ne prenaient pas part à Endgame voire qu’ils étaient quasiment inexistants ce que je trouvais extrêmement dommage mais dans ce tome-ci au lieu de les intégrer aux autres Joueurs , l’auteur à vachement mis de côté les personnages très présents, prenons l’exemple de Jago ( Mon préféré ❤ )  et Sarah, parfois il passait beaucoup de chapitres avant qu’on sache où ils en étaient et c’est l’un des aspects de la saga que je n’ai pas apprécié, c’est soit noir soit blanc enfaîte l’auteur à inverser pour se centrer sur ceux qu’il avait laissé de côté dans le tome 1 mais comme je l’avais dit dans ma chronique précédente je m’attendais réellement à ce que ça change, bon après ça ne perturbe pas énormément mais quand même ça aurait été beaucoup plus sympa …

L’auteur s’est quand même relativement réveillé je dois dire car ce second tome explose tout ( Dédicace à l’un des personnages de Endgame , vous savait de qui je parle si vous l’avez lu ^^ ) , malgré quelques petites erreurs par-ci-par-là , qui n’altèrent pas la lecture bien entendu. La fin de ce tome m’a laissée sur le cul , pardonnez mon expression et je suis impatiente de lire le tome 3 prévu normalement en octobre 2016 du coup je suis trop triste car je vais devoir attendre 10 mois encore , je sais également qu’une saga préquelle existe et qui parle de l’entrainement de nos Joueurs , d’ailleurs pendant que j’y suis Fox Century a acquit les droits audiovisuels de la saga ( je pense que 3 films seront donc fait , TROP GENIAL !!! ) et James Frey écrit le script du premier film donc ça va claquer j’espère !

Endgame, tome 1 : l’appel de James Frey & Nils Johnson-Shelton

endgame

fiche-technique

Titre : Endgame, tome 1 : L’appel

Auteur : James Frey & Nils Johnson-Shelton

Genre : Jeunesse, science-fiction

Maison d’édition : Gallimard

Date de parution : 09/10/2014

Nombre de page : 544

Nombre de tome : 3

Prix : 19.90 €

résumé

Endgame est une réalité. Endgame a commencé. Douze jeunes élus, issus de peuples anciens. L’humanité tout entière descend de leurs lignées, choisies il y a des milliers d’années. Ils sont héritiers de la Terre. Pour la sauver, ils doivent se battre, résoudre la Grande Enigme. L’un d’eux doit y parvenir, ou bien nous sommes tous perdus. Ils ne possèdent pas de pouvoirs magiques. Ils ne sont pas immortels. Traîtrise, courage, amitié, chacun suivra son propre chemin, selon sa personnalité, ses intuitions et ses traditions. Il n’y aura qu’un seul vainqueur.

note

3

mon-avis

gallimard

« Tout est ici. Chaque mot, nom, chiffre, lieu, distance, couleur et heure. Chaque lettre, symbole et glyphe, sur chaque page, chaque éclat, chaque fibre. Chaque protéine, molécule, atome, électron, quark. Tout, toujours. Chaque souffle. Chaque vie. Chaque mort. Ainsi est-il dit, ainsi a-t-il été dit et ainsi sera-t-il dit encore. Tout est ici. »

Le gong résonne de nouveau dans leurs poitrines et la lumière de la pyramide disparaît.

« Vous êtes les douze. Tous destinés à mourir, sauf un. Celui qui l’emportera. »

Dès que l’on commence notre lecture on est fait comme des rats ! L’histoire nous tient, mais elle est assez compliquée dès le départ, par contre j’ai beaucoup apprécié le fait que ce soit « trié » par personnages, c’est beaucoup plus facile de se repérer d’autant plus que sous le nom des personnages se trouve le lieu. C’est un de ces livres auquel nous prenons goût assez rapidement, il est captivant et déroutant malgré les énigmes incompréhensibles qui je dois bien le dire m’ont facilement fait perdre le fil de ma lecture ! Je dirais qu’on retrouve un peu les Hunger Games ainsi que l’Épreuve ( très peu ) de James Dashner puisque c’est quand même 12 jeunes gens entre 13 et 20 filles et garçons confondus chacuns étant issus d’une lignée ancienne différente et qui doit survivre à toutes sortes d’épreuves. Pour parler brièvement de l’énigme que le lecteur doit lui-même résoudre, elle est encore plus incompréhensible que celle du livre ! Notamment les images. Je trouve, cependant, que l’action que l’on peut attendre d’Endgame met beaucoup de temps à arriver étant donner que l’on a beaucoup de personnages et qu’il y a quand même leur point de vue à tous.

Au niveau des personnages on ressent presque tout de suite une merveilleuse affinité entre Jago et Sarah, ce qui n’est pas du tout déplaisant. Cependant, j’ai un peu été déçue qu’une romance ne soit pas apparente quoiqu’il sont tentés et amoureux l’un de l’autre, ils ne se le cachent absolument pas loin de là  mais comme vous pourrez le constaté en lisant ce roman , l’amour n’a pas de place dans Endgame. J’ai eu ma petite préférence donc pour notre duo Sarah & Jago mais aussi pour Kala, la Sumérienne ainsi que pour Aisling qui n’a pas vraiment été beaucoup présente dans le jeu à mon grand regret. D’autres par contre comme Baitsahkan et Maccabee sont de gros CONN**D mais bref passons l’accès de rage qu’ils me procurent… Je trouve que certains des personnages ne sont pas assez mis en valeur, voire ne servent quasiment à rien, je pense à Hilal qui ne joue aucun rôle dans Endgame et pour vous dire en écrivant cette chronique j’ai quand même dû aller chercher son nom dans le bouquin … Il y en a d’autres comme An Liu qui reste cloîtré chez lui pendant presque tout le livre pour en sortir seulement à la fin , c’est un peu trop facile, et j’aurais tellement aimé que tous les personnages participent réellement à Endgame comme en est leur devoir.

C’était une bonne lecture, cependant j’étais vraiment pressée de terminer cette lecture car je ne comprenais pas grand-chose, pourtant l’histoire est absolument géniale ! J’espère comprendre un peu mieux le second tome, mais bon comme je n’ai compris grand-chose à celui-ci ça risque d’être un peu compliqué.