Isaac Asimov – Les Robots de l’aube

Titre : Les robots de l’aube61Y5-H1udTL

Auteur : Isaac Asimov

Maison d’édition : J’ai lu

Résumé

Quand Elijah Baley arrive sur Aurora, il pressent qu’il va au-devant de sa plus périlleuse
mission. Il s’agit en effet pour lui de découvrir qui, pour la première fois dans la galaxie, s’est rendu coupable du meurtre de Jander Panell, le robot positronique le plus sophistiqué jamais créé, une créature atteignant un degré d' » humanité  » très supérieur à tout ce que le Dr Susan Calvin aurait pu imaginer. Or le seul être qui possédait les compétences nécessaires pour commettre un tel crime n’est autre que son propre concepteur, le Dr Fastolfe ! Heureusement, Baley sera à nouveau assisté sur cette affaire de Daneel Olivaw, désormais l’unique robot humaniforme encore en activité…

Les robots pour les nuls

Le cycle des robots d’Asimov a été écrit dans les années soixante et regroupe des nouvelles (tomes 1 et 2) et des romans (tomes 3 à 6) ainsi que pas mal d’autres livres plus ou moins liés. Les tomes peuvent se lire indépendamment les uns des autres, même si ils suivent un ordre chronologique. Toutes les histoires ont pour lien un ou plusieurs robots qui : ne répondent plus aux ordres / sont bloqués / ont « enfreint » une loi de la robotique (rayer les mentions inutiles) et dont le protagoniste tentera de comprendre le pourquoi du comment.

Les robots suivent tous les trois lois de la robotique qui sont absolues et ont été tellement bien inventées qu’elles sont souvent reprises par d’autres auteurs de science-fiction

Première loi de la robotique (film I, Robot)
Première loi de la robotique (film I, Robot)

Première Loi : « Un robot ne peut porter atteinte à un être humain ni, restant passif, laisser cet être humain exposé au danger. »

Deuxième Loi : « Un robot doit obéir aux ordres donnés par les êtres humains, sauf si de tels ordres sont en contradiction avec la Première Loi. »

Troisième Loi : « Un robot doit protéger son existence dans la mesure où cette protection n’entre pas en contradiction avec la Première ou la Deuxième Loi. »

Mon avis

Enfin le tome où l’on va sur Aurora. J’attendais de découvrir ce monde avec impatience. Cette planète sur laquelle les gens vivent en harmonie parfaite avec les robots, où la médecine est tellement évoluée que les personnes vivent plusieurs centaines d’années et où l’on déteste cordialement les terriens, bien qu’étant les ancêtres des aurorains, que l’on trouve attardés.

Je n’ai pas du tout été déçue. Plus encore que l’enquête policière, c’est la confrontation entre Elijah, le terrien, avec le peuple d’Aurora qui est le plus intéressant à lire. De voir ce que deviendrait une telle société. On suit les surprises d’Elijah et on se retrouve comme lui perdu par les coutumes des habitants (mêmes les toilettes sont complètement inattendues, je ne parle même pas des relations sexuelles locales). Et pourtant tout a une logique. La façon de penser des différents protagonistes nous est expliquée de façon simple.

Vixens-of-the-rush-top-50-443-image_gallery_1381_Susan-Calvin-Bridget-Moynahan-in-I-Robot
Susan Clavin : Scientifique des premiers tomes

Les relations avec les robots sont moins présentes que dans les tomes précédents malgré la présence constante de deux protagonistes robots (plus le robot « mort »). Ici c’est l’accent sur les humains qui est mis. Asimov se sert de la technologie pour nous expliquer comment fonctionnent les terriens et les humains de cette époque, ce qui rend le livre facile à lire car au final, peu de discussions « scientifiques » sont présentes.

Certains clin d’œils aux tomes précédents et suivants sont présents, mais tout est (ré)expliqué pour
que le lecteur ne soit pas perdu. Et au final, moi qui ne me souvenais pas des tomes précédents, je n’ai pas été perdue une seule seconde.

Deux mots sur la fin : Ouah ! Génial !

Sans spoiler, on a une conclusion parfaite et qui promet beaucoup pour le tome suivant (qui se passe des années plus tard avec un autre héros). Un dernier tome que j’ai plus qu’hâte de lire.

Pour faire court

Asimov est une valeur sûre de la science fiction, un auteur très abordable dont les textes ont beaucoup mieux vieillis que d’autres auteurs de son époque. Parfait pour les lecteurs débutants et fan de SF ! Ce tome-ci ne faisant pas exception.

Publicités