Damnés, tome 3 : Passion de Lauren Kate

damnés tome 3

 

fiche-technique

Titre : Damnés, tome 3 : Passion

Auteur : Lauren Kate

Genre :  Fantastique, Jeunesse

Maison d’édition : Bayard Jeunesse

Date de parution : 01/12/2011

Nombre de page : 395

Nombre de tome : 5

Prix : 16.90 €

résumé

Bien avant qu’ils se soient rencontrés à Sword & Cross, avant même qu’ils aient à lutter contre les Bannis, Luce et Daniel avaient déjà vécu mille vies. C’est pourquoi Luce, cherchant désespérément à trouver comment déjouer la malédiction qui condamne son amour, doit à tout prix revisiter ses différentes réincarnations. Et lorsqu’elle plonge à l’aveugle dans un Annonciateur, elle n’a aucune idée d’où cela la conduira. Sa seule certitude est qu’elle doit le faire. La jeune fille part donc sur les traces de ses vies passées, traversant cinq mille ans d’histoire et autant de lieux différents, afin de comprendre ce qui préside à son destin. Au fil de ses pérégrinations, elle parvient à recueillir des éléments qui pourraient enfin l’aider à modifier le cours de sa vie. Mais Daniel la poursuit et l’empêche à chaque fois de réécrire son histoire. Combien de fois devra-t-elle mourir sans mettre cette passion à l’épreuve ? Lancé dans une course-poursuite flamboyante et romantique, le couple réussira-t-il à trouver dans le passé les clés qui lui permettront de modifier son avenir ?

note

mon-avis

bayard

– N’aie crainte, murmura-t-il. Après cette vie, mon amour, tu reviendras, tu te relèveras. Ta renaissance sera superbe. Tu reviendras vers moi, encore et encore…

Bien avant de commencer ma lecture, j’attendais énormément de ce livre. Pourquoi, me direz-vous. Alors voilà, la fin du 2 m’a fait penser que ce troisième tome allait être d’enfer et qu’on allait enfin en savoir plus sur les vies antérieures de Luce, dont jusqu’ici on ne savait absolument rien. Donc voilà, j’étais excitée comme une puce en commençant ce troisième tome ❤️

Et comme je m’en doutais, ce tome ci est très intéressant, j’ai tellement aimé découvrir les autres vies de Luce que ce soit à Moscou, Milan, Tahiti, en Prusse ou au Tibet, mais surtout à Helston en Angleterre. Toutes ses réincarnations se passent bien sûr à des époques différentes et dans des contextes différents. Même si l’on sait comment vont finir les choses dans chacune de ses vies, on prend un grand plaisir à découvrir les dessous de l’histoire. On sait que le combat de Luce est dangereux et qu’elle risque de se brûler les ailes, mais on ne peut que l’encourager étant donné que personne ne veut rien lui dire, il faut bien qu’elle se débrouille ! C’est un peu une course contre le temps pour Daniel qui essaie de la rattraper afin de l’aider, mais bien sûr Luce ne le sait pas. On découvre vraiment tout à travers Luce et en même temps qu’elle, même lorsque dans certains chapitres on est avec Daniel, on n’apprend rien de plus que ce que l’on sait déjà, pourtant j’aurais aimé en apprendre un peu plus grâce à lui.

Publicités

Damnés, tome 2 : Vertige de Lauren Kate

 

damnés tome 2

fiche-technique

Titre : Damnés, tome 2 : Vertige

Auteur : Lauren Kate

Genre :  Fantastique, Jeunesse

Maison d’édition : Bayard Jeunesse

Date de parution : 23/06/2011

Nombre de page : 437

Nombre de tome : 5

Prix : 16.90 €

résumé

Tout juste sortie du cauchemar de Sword&Cross où anges et démons se sont entre-déchirés, Luce a dû se séparer quelques jours de Daniel… Folle de joie à l’idée de le revoir, elle apprend avec désespoir que leurs retrouvailles seront brèves. Daniel doit en effet traquer les Bannis, des immortels, qui cherchent à la tuer. En attendant, il la place en sûreté à Shoreline, un lycée huppé près de San Francisco, d’où elle ne doit pas sortir. Elle entre dans la section des  » Néphilim « , des descendants d’anges aux pouvoirs particuliers, et fait la connaissance de Shelby, Dawn, Jasmine, et Miles, un garçon charmant. Là, Luce apprend aussi que les  » ombres  » qui la terrorisaient, en réalité des Annonciateurs, pourraient l’aider à découvrir ses vies antérieures. Daniel s’entêtant à ne rien lui révéler de son passé, Luce veut comprendre ce qui l’empêche de vivre pleinement son amour et cherche corps et âme à déjouer la malédiction qui s’acharne sur elle.

note

mon-avis

bayard

Je t’aime, Luce. Plus que tout. Je reviendrai te chercher dès que possible.

Dans le tome 1, on apprend brièvement qu’il existe plusieurs types d’anges déchus et non déchus. Une chose que je trouve bien dans ce tome, c’est que dès le début on nous parle de ces différents types. Parfois nous avons le point de vue de Daniel, enfin, que dans le prologue, et ensuite celui de Luce, j’en avais légèrement marre de n’avoir que celui de Luce donc ça aurait été bien qu’il y ait une alternance de points de vue. Ce tome-ci est tellement plus léger, comparé au premier tome qui était lourd, avec l’atmosphère assez chargée qu’est celle de Sword&Cross, c’était de suite lugubre, toujours pluvieux, enfin, la plupart du temps alors que Shoreline a quelque chose de léger et d’attirant, c’est tout en lumière, très ensoleillé, au bord de l’océan en Californie. Shoreline a quelque chose de prestigieux, c’est le paradis comparé à Sword&Cross, enfin vous voyez le tableau.

J’ai beaucoup aimé Shelby dans laquelle je me suis reconnue, bon j’avoue que je suis moins désagréable qu’elle mais on a le même humour 🙂 mais surtout j’ai apprécié tous les nouveaux amis de Luce qui sont légers comme leur environnement, c’est tellement plus agréable à lire que le premier tome, ça m’a redonné envie de continuer cette saga qui, je l’avoue, m’a un peu fait perdre espoir. Même si j’ai beaucoup aimé ce tome-ci il y a néanmoins un petit problème, je m’explique : dans ce tome-ci les chapitres sont en fait un compte à rebours en jours, 18 jours pour être plus précise (bon on a seulement 4 chapitres qui n’ont rien à avoir avec ces 18 jours en comptant le prologue et l’épilogue) où beaucoup de choses se passent et justement, c’est ça le problème, je trouve qu’il se passe beaucoup trop de choses en 18 jours quand même, on dirait que des mois passent et pourtant pas du tout. J’ai l’impression que dans ce tome-ci Luce fait un peu n’importe quoi sans se soucier des conséquences, j’avais envie de la gifler à plusieurs reprises et franchement elle l’aurait mérité et honnêtement j’ai été plus que soulagée de constater que je ressentais enfin quelque chose pour nos personnages principaux et secondaires, ce qui n’était absolument pas le cas dans le premier tome et c’est l’une des principales raisons qui m’avait un peu freinée, je dirais, dans le premier tome.

En conclusion j’ai très envie de lire la suite qui promet de devenir très intéressante mais je vais quand même faire une petite pause.

Damnés, tome 1 de Lauren Kate

damnés

 

fiche-technique

Titre : Damnés, tome 1

Auteur : Lauren Kate

Genre :  Fantastique, Jeunesse

Maison d’édition : Bayard Jeunesse

Date de parution : 18/11/2010

Nombre de page : 439

Nombre de tome : 5

Prix : 16.90 €

résumé

Lorsque Luce rentre à Sword & Cross, un lycée d’éducation surveillée, elle est d’emblée attirée par le ténébreux Daniel. Dans cet endroit sinistre où les portables sont interdits, où les élèves ont un passé lourd et où des caméras surveillent les moindres faits et gestes de chacun, Daniel devient une obsession. Mais le jeune homme évite Luce, qui est aussi courtisée par Cam, un beau brun aux yeux verts. Malgré sa fascination pour Daniel, Luce n’arrive pas à résister à Cam. Ce dilemme perturbe la jeune fille, déjà déstabilisée par la présence d’ombres, qui la poursuivent et l’inquiètent depuis l’enfance. Tout est conçu pour que l’ordre règne à Sword & Cross, pourtant ce lieu deviendra le théâtre de drames troubles et mystérieux

note

3

mon-avis

bayard

-Qu’est-ce que tu ressens pour les serpents ? 

-Haine, souffrance, paranoïa extrême et dégoût, énuméra Luce. 

-C’est peut-être comme… Bon, avant j’avais une peur bleue des cactus. Pas moyen de m’en approcher. Ne rigole pas ! Tu ne t’es jamais piquée sur un de ces trucs ? Les épines restent sous la peau des jours et des jours. Bref, une année, pour mon anniversaire, mon père m’a offert onze cactus. D’abord j’ai eu envie de les lui jeter à la gueule, mais j’ai fini par m’y faire. J’ai arrêté d’en avoir peur. Finalement, ça a marché. 

-Donc le cadeau de Cam est vraiment sympa, en réalité. C’est bien ce que tu es en train de me dire ? 

Etant donné qu’il y a des années je n’avais pas vraiment apprécié ma lecture, j’avais comme un blocage quand j’ai commencé ma relecture.

Lors de ma lecture (ça fait un peu beaucoup de « lecture », désolée !), j’ai pu découvrir Luce, une jeune fille accusée du meurtre de son petit ami, suite à cela elle fut envoyée à Sword & Cross, un lycée d’éducation surveillée, un peu comme un centre de redressement si vous voulez. L’endroit est assez morbide je trouve, des bâtiments délabrés tout gris, des caméras de surveillance dans chaque recoin de l’établissement, des barbelés, des règles strictes, une tenue qui doit être noire (bon ça passe encore, ayant moi-même été dans un lycée privé qui demandait une tenue réglementaire noire, je n’ai pas été choquée par ce détail), pas le droit d’avoir sa voiture, un cimetière juste à côté des bâtiments de cours (c’est ici qu’ils sont collés quand ils font les imbéciles et à 6h du matin, non mais vous imaginez le délire quand même ?!) et une piscine en plein milieu d’une église, ce qui je trouve est assez insultant !

J’ai tout de suite été attirée par Cam même si je n’aurais pas dû mais, même après avoir découvert des choses à son sujet, je n’ai pas changé de bord, il est si attentionné à l’égard de Luce comparé à Daniel qui est grossier avec elle et distant. Ses raisons sont plus qu’évidentes mais malgré cela je n’ai pas réussi à m’accrocher à lui. Enfin, vous me direz, je craque toujours pour les « méchants » haha 🙂

Je n’ai pas vraiment accroché avec ce premier tome, contrairement à ce que je pensais, il y avait quelques incohérences par-ci par-là même si ce n’est rien de très voyant mais bon. De plus, je n’ai pas vraiment ressenti d’émotions pour notre personnage principal, ce qui est assez grave selon mon point de vue, ça ne m’est JAMAIS AU GRAND JAMAIS arrivé ! Je ne sais pas, j’étais comme indifférente à ce qui pouvait lui arriver, qu’elle meure ou non, ça m’était égal. J’espère tout de même que cet aspect s’effacera dans les prochains tomes. Cependant, vers les trois quarts du roman, les choses s’améliorent, je dirais même qu’elles deviennent captivantes ! Avant cela j’aurais mis que ce livre était une déception mais grâce à ce petit point qui m’a fait passer un bon moment, j’ai changé d’avis.