Kate Morton – La scène des souvenirs

Titre : Le scène des souvenirsla-scene-des-souvenirs-456451

Auteur : Kate Morton

Maison d’édition : Pocket

Résumé

2011. La célèbre actrice Laurel Nicolson se rend dans le Suffolk, au chevet de sa mère âgée. Dans la ferme de son enfance, la comédienne est assaillie par les souvenirs, et plus particulièrement par les images d’un après-midi d’été étouffant, cinquante ans auparavant. Partie se réfugier dans une cabane perchée dans les arbres afin de rêvasser tranquillement, Laurel, alors adolescente, avait vu sa mère poignarder un inconnu. Un événement que personne n’avait évoqué par la suite. Hantée par ce drame resté secret, Laurel décide de plonger dans le passé de sa famille. Elle trouve dans le grenier une photographie datant de la Seconde Guerre mondiale qui lui révèle l’existence d’une certaine Vivien…

Mon avis

Ce roman est pour moi l’exemple parfait d’un roman de gare. Mais d’un bon roman de gare.

L’histoire alterne entre notre époque et Londres de 1941 avec certains passages plus courts à d’autres dates. Ce n’est pourtant pas un roman historique. L’auteur a fait des recherches mais cela ne se voit pas beaucoup dans son récit car au final, la guerre et l’Histoire est très peu présente. On suit surtout la petite vie de Dolly avec ses amies, ses amours, ses emmerdes. De tout le récit nous n’entrendrons pas parler de Churchill ou de la guerre en général. Le seul personnage qui nous la présente est Jimmy, photographe de guerre.

Cela se lit bien, les personnages sont attachants et on a envie de savoir la suite. On a des surprises à la fin du roman et c’est plutôt bien écrit. Mais on est loin du livre renversant qui change notre vision du monde. Je ne lis pas beaucoup de contemporain alors je ne suis peut être pas la mieux placée pour en parler, mais comparé à du John Irving, rien à voir.

Pour faire court

Au final, je pense que cela s’oublie assez bien, mais reste une lecture à recommander si vous avez déjà le livre chez vous.

Publicités