Harry Potter, tome 4 : Harry Potter et la Coupe de Feu ~ J.K Rowling.


Résumé :

Harry Potter a quatorze ans et entre en quatrième année au collège de Poudlard. Une grande nouvelle attend Harry, Ron et Hermione à leur arrivée : la tenue d’un tournoi de magie exceptionnel entre les plus célèbres écoles de sorcellerie. Déjà les délégations étrangères font leur entrée. Harry se réjouit… Trop vite. Il va se trouver plongé au cœur des événements les plus dramatiques qu’il ait jamais eu à affronter. Dans ce quatrième tome bouleversant, drôle, fascinant, qui révèle la richesse des enjeux en cours, Harry Potter doit faire face et relever d’immenses défis.

Mon avis :

Ici, nous retrouvons Harry qui se prépare à se rendre au match de la Coupe du Monde de Quiddich.

Bien sûr, le premier chapitre commence avec les Dursley. L’intrigue de premier chapitre est toujours aussi amusante, il est drôle de voir Harry leur faire payer ces années de maltraitance. Mais la Marque des Ténèbres apparait dans le ciel lors du Match de Quiddich et tout va bientôt s’enchainer pour Harry. En effet, lors de sa rentrée en quatrième année, son nom finit dans la Coupe de Feu, sauf que normalement il est trop jeune pour participer. Il donc être forcé de participer à ce dangereux tournois, le Tournois des Trois Sorciers. Un tournois dans lequel bon nombre de sorciers sont morts. Les épreuves sont très difficiles et se ne sera pas de tout repos pour Harry car ce dernier devra redoubler d’efforts pour s’en sortir. Mais bien sûr, il peut compter sur ses fidèles amis Ron et Hermione pour l’aider.

L’intrigue bien menée par J.K Rowling, nous tient fortement en haleine. Je me suis vu absorbé par le récit, ressentir les émotions et la peur de Harry et j’étais particulièrement contente lorsque celui-ci remettait Drago Malefoy à sa place. Notamment lorsque Maugrey Fol Œil s’occupe de le changer en fouine !

Dans ce tome-ci pas de match de Quiddich, mis à part à la Coupe du Monde de Quiddich, mais ce n’est pas Harry qui joue. Toute l’enquête sur les Mangemorts se révèlent très intéressantes. Elle nous apprend bon nombre de choses sur des personnages dont on entend un peu moins parler.

Et vous qu’en avez-vous pensé ?

 » C’est la Marque des Ténèbres Harry ! gémit Hermione en le tirant de toutes ses forces. Le signe de Tu-Sais-Qui ! « 

Auteur :

J.K Rowling


traducteur :

Jean-François Ménard

Genre :

Jeunesse ; Fantastique

MAISON D’éDITION :

Gallimard

date de parution :

03/10/2016

Nombre de tome :

7

Prix :

28.50 €

Logo Livraddict


Harry Potter, tome 3 : Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban ~ J.K Rowling.


Résumé :

Sirius Black, le dangereux criminel, qui s’est échappé de la forteresse d’Azkaban, recherche Harry Potter. C’est donc sous bonne garde que l’apprenti sorcier fait sa troisième rentrée. Au programme : des cours de divination, la fabrication d’une potion de ratatinage, le dressage des hippogriffes… Mais Harry est-il vraiment à l’abri du danger qui le menace ? Le troisième tome des aventures de Harry Potter vous emportera dans un tourbillon de surprises et d’émotions. Frissons et humour garantis !

Mon avis :

J’ai donc continué avec le tome 3 de la saga Harry Potter, le Prisonnier d’Azkaban.

J’ai beaucoup aimé ce tome-ci, notamment la découverte de la carte du Maraudeur et donc de Patmol, Quedver et Cornedrue. Mais aussi de revivre les matchs de Quiddich, qui sont particulièrement mouvementés. Bien sûr, le mystère autour de Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom s’intensifie et ce Sirius Black est-il vraiment l’un de ses partisans ?

J’ai beaucoup aimé retrouvé Harry, Ron et Hermione ! Toujours prêts à s’embarquer dans les aventures les plus folles, quel que soit le danger. J’ai également aimé retrouver des professeurs comme le Professeur McGonagal ou Hagrid et même Rogue. L’arrivée du Professeur Lupin, et la mystérieuse histoire autour de ce personnage, aussi intéressant que bienveillant.

La découverte du personnage de Sirius Black été toute aussi intéressante ! Tout le long le ministère de la Magie ainsi que beaucoup d’autres nous font croire à quelqu’un d’extrêmement dangereux et partisan de Voldemort. Jusqu’à la rencontre fatidique qui s’impose et où l’on se rend compte qu’il n’est absolument pas comme décrit.

Et puis il y a les Détraqueurs, ces immondes créatures. Toujours prêtes à vous dévorez l’âme et à vous rendre fou. Elles se nourrissent du désespoir et des peurs. Notre pauvre Harry va d’ailleurs être attaqué par elles plusieurs fois et en a une trouille bleu.

Un bonne lecture, donc 🙂

Et vous qu’en avez-vous pensé ?

 » Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises.« 

Auteur :

J.K Rowling


traducteur :

Jean-François Ménard

Genre :

Jeunesse ; Fantastique

MAISON D’éDITION :

Gallimard

date de parution :

03/10/2016

Nombre de tome :

7

Prix :

23.50 €

Logo Livraddict


Harry Potter, tome 2 : Harry Potter et la chambre des Secrets ~ J.K Rowling.


Résumé :

Une rentrée fracassante en voiture volante, une étrange malédiction qui s’abat sur les élèves, cette deuxième année à l’école des sorciers ne s’annonce pas de tout repos ! Entre les cours de potion magique, les matchs de Quidditch et les combats de mauvais sorts, Harry trouvera-t-il le temps de percer le mystère de la Chambre des Secrets ? Un livre magique pour sorciers confirmés.

Mon avis :

Je n’ai jamais été très fan de ce deuxième opus/tome.

Durant le visionnage des films je n’ai pas très apprécié la longueur de certaines scènes, ça traine beaucoup trop. Cependant, redécouvrir l’univers à travers les livres m’a plutôt convaincu. Je ne dirais pas que j’ai été conquise mais c’est mieux passer. J’ai aimé découvrir les scènes que je ne connaissaient pas au travers des films.

Malgré tout, l’auteur J.K Rowling sait tenir son univers et ne cesse de nous surprendre. Le jeune Harry Potter en voit de toute les couleurs mais il arrive chaque fois à se sortir des situations dangereuses de par son courage et son intelligence. La plume de l’auteur est toute aussi agréable.

J’ai quand même été soulagé de terminer ce second tome et me plonger dans la suite.

Et vous qu’en avez-vous pensé ?

 » C’est la marque des Ténèbres Harry ! gémit Hermione en le tirant vers elle de toute ses forces. Le signe de Tu-Sais-Qui !  »

Auteur :

J.K Rowling


traducteur :

Jean-François Ménard

Genre :

Jeunesse ; Fantastique

MAISON D’éDITION :

Gallimard

date de parution :

03/10/2016

Nombre de tome :

7

Prix :

22.90 €

Logo Livraddict


Harry Potter, tome 1 : Harry Potter à l’école des sorciers ~ J.K Rowling.


Résumé :

Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l’emmener à Poudlard, une école de sorcellerie ! Voler en balai, jeter des sorts, combattre les trolls : Harry se révèle un sorcier doué. Mais quel est le mystère qui l’entoure ? Et qui est l’effroyable V…, le mage dont personne n’ose prononcer le nom ? Amitié, surprises, dangers, scènes comiques, Harry découvre ses pouvoirs et la vie à Poudlard. Le premier tome des aventures du jeune héros vous ensorcelle aussitôt !

Mon avis :

Après des années à regarder les films que j’ai adoré, j’ai décidé de me pencher sur la lecture des livres qui regorgent en fait de bien plus d’informations.

J’ai beaucoup appréciée redécouvrir en profondeur l’univers Harry Potter qui nous offre beaucoup. De ce fait, j’ai été déçue de voir à quel point certains passages du livre sont carrément modifié dans le film voir même supprimé (des personnages, des lieux entre autres). J’ai trouvé que c’était vraiment dommage pour certaines scènes car elles auraient été bien plus intéressante.

J’ai beaucoup aimé retrouver Harry, Ron et Hermione dans ce premier tome, qui ne sont encore que des  » bébés « , ils ont tellement à apprendre avec parfois la pression de devoir faire vite.

J.K Rowling sait nous tenir, rien n’est jamais trop grand pour notre héros de 11 ans à peine. En somme, j’ai préféré 100x lire le livre que de regarder le film. J’espère que la suite aura autant de personnages, lieux, scenarios, à me faire découvrir (dont je ne connais pas l’existence à travers les films).

N’hésitez pas à me faire part de votre ressentis sur ce premier tome.

" Il va devenir célèbre – une véritable légende vivante -, je ne serais pas étonnée que la date d’aujourd’hui devienne dans l’avenir la fête de Harry Potter. On écrira des livres sur lui. Tous les enfants de notre monde connaitront son nom !  »

Auteur :

J.K Rowling


traducteur :

Jean-François Ménard

Genre :

Jeunesse ; Fantastique

MAISON D’éDITION :

Gallimard

date de parution :

03/10/2016

Nombre de tome :

7

Prix :

22.90 €

Logo Livraddict


Miroir, miroir : l’histoire de la méchante reine ~ Serena Valentino


Résumé :

La Méchante Reine n’a pas toujours été mauvaise… Il était une fois une jeune femme qui ignorait qu’elle était belle. Si belle qu’un roi en tomba éperdument amoureux. Il l’épousa et l’emmena vivre dans son château, avec sa fille. Entourée par l’amour du roi et de cette petite fille qu’elle aimait comme sa propre enfant, la nouvelle reine s’épanouit. Malheureusement, la guerre éclata et le roi y laissa la vie.
Le coeur de la reine se brisa, se flétrit. Elle se retrouva seule à la merci d’un miroir maudit qui chaque jour lui rappelait sa triste enfance, malmenée par un père détestable. Chaque jour qui passait l’éloignait un peu plus de Blanche-Neige – jusqu’au matin où Blanche-Neige devint la plus belle de toutes, et où la reine réclama son coeur… Voici l’histoire de celle qui voulait être la plus belle.

bonne lecture
miroir miroir

Mon avis :

Miroir, Miroir est le premier tome de la saga Villains de Serena Valentino en collaboration avec Disney. Le 4e tome m’a beaucoup intrigué et cela faisait un moment que je l’avais dans ma P.A.L. Malheureusement quand je me suis lancé, je me suis très vite rendu compte qu’il fallait les lire dans un ordre très précis. J’ai commencé par celui-ci qui est le tome 1 et je ne suis pas déçu du détour.

Nous retrouvons ici la Méchante reine, qui au départ est une jeune femme tout à fait charmante, elle épouse le Roi et mène une vie tout à fait comblée et épanouie. Elle prend soin de Blanche qu’elle surnomme « ma colombe » et ne la perdrait pour rien au monde. Mais le roi à bien des obligations et doit partir au combat, étant très absent la reine se sent seule mais continue toujours d’être une mère pour Blanche-neige. J’ai commencé à sentir le vent tourné lors* de l’arrivée des 3 sœurs aussi étranges soient-elles, les cousines du roi. Puis vint la mort du roi et la reine effondrée de cette perte en devint la Méchante Reine . 

L’histoire menée par l’auteur est très sympathique à lire, il est agréable de lire ce conte avec l’interprétation de Serena Valentino. Les personnages sont très attachants, même la Méchante Reine car elle ne méritait pas de finir de cette manière. 

Pour le moment, je ne suis pas déçu de ce début de saga, je verrais ce qu’il en sera de même des autres tomes. 

Auteur :

Serena Valentino


traducteur :

Alice Gallori

Genre :

Jeunesse ; Conte

MAISON D’éDITION :

Hachette romans

date de parution :

26/02/2020

Nombre de tome :

8

Prix :

14.90 €


Logo Livraddict

Phobos, tome 4 ~ Victor Dixen

phobos 4

Titre VF : Phobos, tome 4 

Titre VO : 

Auteur : Victor Dixen

Traducteur : 

Genre : Jeunesse, Science-Fiction

Maison d’édition : Robert Laffont

Date de parution : 23/11/2017

Nombre de tome : 4

Prix : 18.90 €

Logo Livraddict

Ω

résumé

Lancement des chaînes des pionniers dans 3 secondes… 2 secondes… 1 seconde… Ils peinent à reprendre leurs marques. Ils sont les rescapés du programme Genesis. Exilés sur Mars, ils ont traversé un désert de solitude. De retour sur Terre, ils sont emportés par un tourbillon de célébrité. Elle peine à reprendre son souffle. Obsédée par des questions sans réponse, Léonor refuse les honneurs et les caméras.
Le danger planant sur la planète bleue est-il vaincu pour toujours ? Les secrets hantant la planète rouge sont-ils enfouis à jamais ? Et si, d’un bout à l’autre du système solaire, tout pouvait basculer à nouveau ? Même si l’angoisse mène au bord de l’asphyxie, il est trop tôt pour respirer. Victor Dixen, double lauréat du Grand Prix de l’Imaginaire, offre à sa saga best-seller international un final à couper le souffle.

note

coup de coeur

mon-avis

cupido

 

 

Cela faisait un moment que j’avais laissé de côté la saga Phobos, environ 4 ans, j’avoue ne pas avoir eu envie de finir Phobos mais j’ai pris mon courage à deux mains et c’est donc le cœur serré j’ai fini cette aventure aux côtés de nos pionniers préférés.

 

 

 

Nous retrouvons nos pionniers préférés sur le point de revenir sur Terre, après les dures épreuves que Serena McBee leurs à fait subir. Certains en sortent plus ou moins « indemnes » mais d’autres n’ont pas cette chance et subissent le revers de Mars. Notamment notre chère Kelly qui développe une mystérieuse maladie appelé le « mal de Mars » dont personne ne comprend le fonctionnement. J’étais super heureuse de retrouver ces personnages qui m’avaient tant manqué, certains m’ont tout de même déçue par leur comportement ou prise de décisions mais bon, je suppose qu’à leur place le choix ne devait pas être facile. 

J’ai beaucoup aimé le principe des chaînes Youtube pour continuer à suivre nos pionniers, les commentaires nous permettent de savoir comment sont appréciés nos personnages. Les événements plutôt tumultueux dans ce tome nous révèle quelques secrets sur nos pionniers ce qui pour ma part m’a tenu en haleine tout au long de ce tome Je voulais savoir ce qu’il adviendrait d’eux finalement, est-ce une si bonne chose d’être revenus ?

LE FINAL est tout bonnement spectaculaire et pourtant il m’a manqué un petit quelque chose à propos de Serena je ne suis pas du tout satisfaite de sa fin. Je suis super triste cependant d’avoir fini la saga !

FIN DE LA TRANSMISSION DANS 3…2…1

phobos

 

Le faiseur de rêves, tome 2 : la muse des cauchemars ~ Laini Taylor

le faiseur de reves 2

Titre VF : Le faiseur de rêves tome 2 : la muse des cauchemars

Titre VO : Strange the Dreamer, book 2: Muse of Nightmares 

Auteur : Laini Taylor

Traducteur : Sarah Dali

Genre : Fantasy, jeunesse

Maison d’édition : Lumen

Date de parution : 04/04/2019

Nombre de tome : 2

Nombre de pages : 640

Prix : 16.00 €

Logo Livraddict

Ω

résumé

Le rêve comme seul rempart contre la violence du monde. Il est un monde où hommes et femmes naissent avec un don précieux, dont seuls les plus puissants gagnent le droit de se servir en temps utile, mais toujours au nom de l’Empire. A respectivement seize et dix-sept ans, Nova et Kora rêvent du jour tant attendu où des envoyés à la peau bleue viendront enfin les enlever. Alors, seulement, elles pourront accomplir leur véritable destin.
Très loin de là, à travers l’espace et le temps, dans la mythique Cité oubliée – qu’après tant d’années, Lazlo Lestrange peut désormais contempler de ses yeux -, retentit une explosion qui fait basculer son monde et celui de Sarai. Leur avenir ne tient désormais plus qu’à un fil, celui que manipule par la seule force de son esprit une enfant cruelle et meurtrie. A la fois plus puissant et plus vulnérable que jamais, le jeune homme va devoir choisir : sauver celle qu’il aime ou bien tous les habitants de la ville interdite jusqu’au dernier.
Sans compter qu’un danger plus grave encore menace… Car l’oiseau blanc qui surveille la citadelle depuis toujours veille, et il est grand temps pour lui de passer enfin à l’action. Dieux, monstres, fantômes, mondes étranges et guerre totale, La Muse des cauchemars clôt avec maestria une série aussi poétique que haletante. Qu’on se le tienne pour dit : l’univers de Laini Taylor n’a pas fini de hanter nos rêves…

note

Ayant beaucoup aimé le premier tome, même si celui-ci à été long à lire pour ma part, du fait que l’auteur nous assaille d’informations, j’ai décidé de me plonger directement dans la suite de ce dernier. 

Et quelle agréable sensation de retrouver mes personnages préférés ! Suite à l’arrivée de Lazlo dans la citadelle et la découverte de sa nouvelle condition, les événements prennent une tout autre tournure. Tous plus abominables les uns que les autres. L’auteur a réussie à faire en sorte que plus nous tournions les pages plus l’envie de connaitre le fin de l’histoire se renforce. 

Je ne veux pas trop en dire mais quoi qu’il en soit j’ai adorer cette duologie. La dernière page pourrait nous laisser le doute sur une suite.

Et vous l’avez vous lu ? qu’en avez vous pensez ? 

« En chacun de nous existe un monde que personne d’autre ne pourra jamais connaitre, voir ou explorer… Personne à part toi. »

 

 

Le Joyau, tome 1 ~ Amy Ewing

le joyau

Titre VF : Le joyau

Titre VO : The jewel

Auteur : Amy Ewing

Traducteur : Cécile Ardilly

Genre : Science-fiction, jeunesse

Maison d’édition : Robert Laffont

Date de parution : 18/09/2014

Nombre de tome : 3

Prix : 17.90 €

Logo Livraddict

Ω

résumé

Qui dit Joyau dit richesse. Qui dit Joyau dit beauté. Qui dit Joyau dit royauté. Mais pour les filles comme Violet, le Joyau est avant tout synonyme de servitude. Et pas n’importe quelle servitude : Violet est née et a grandi dans le Marais avant d’être formée dans l’optique de devenir Mère-Porteuse pour la royauté. En effet, au sein du Joyau, la seule chose qui prime sur l’opulence et le luxe, c’est la descendance… Achetée par la Duchesse du Lac lors de l’Enchère des Mères-Porteuses, Violet est accueillie par une gifle.
Désormais connue sous l’appellation Lot 197, elle va rapidement découvrir la brutale réalité qui sous-tend l’étincelante façade du Joyau : cruauté, trahisons et violence sourde sont les méthodes de la royauté. Violet doit accepter ce sinistre quotidien… et tâcher de rester en vie. Mais c’est alors que naît une romance interdite entre elle et un séduisant jeune homme, loué pour servir de compagnon à la nièce aigrie de la Duchesse.
Bien que la présence de ce dernier vienne illuminer le sombre quotidien de Violet au coeur du Joyau, les conséquences de leur relation illicite vont dépasser ce qu’ils redoutaient…

note

Coup de coeur

 

 

mon-avis

Enfin sorti de ma PAL !  Je voyais ce livre, un peu partout, avec des avis plutôt bons pour la plupart. Je l’ai donc conseillé à ma petite sœur, qui l’a adoré et m’a donc poussé à le lire avant de me spoiler ( oui c’est du chantage ). Je ne savais pas trop à quoi m’attendre et surtout ayant déjà lu dans le « quasi même type » La Sélection de Kiera Cass, j’avais peur de tomber dans du déjà-vu ou d’être déçue. 

L’histoire, m’a captivée dès le départ, j’ai tout de suite voulu en savoir plus sur la vie dans ce fameux Joyau, décrit comme si cruel. Je dois quand même soulever un point important, le mise en place de l’univers dans ce premier tome est un peu lente,  on tombe rapidement dans une routine avec Violet et beaucoup de questions se posent très rapidement. On ne nous donne que quelques bribes d’information par-ci par-là, et nous en sommes donc au même stade que Violet, c’est-à-dire qu’on découvre en même temps que cette dernière, les recoins sombres du Joyau, par le biais de la Maison du Lac, par laquelle Violet est achetée lors de la Vente aux enchères. Car oui, les mères porteuses diagnostiquées à l’âge de 12 ans comme telles, sont arrachées à leurs familles qu’ils n’ont plus le droit de revoir, pour ensuite être envoyées dans des instituts pour être formée. Et pour ensuite être envoyé à une ventes aux enchères où la royauté peut les acheter et les utiliser à des fins médicales, car ces dames ne peuvent pas enfanter. Des expériences cruelles sont faites sur ces mères porteuses, elles sont traitées comme des « esclaves » pour certaines, d’autres se font « promener » en laisse et bien d’autres choses toutes plus cruelles les unes que les autres. Mais les membres du Joyau ne voient absolument pas le mal puisque c’est d’une part le devoir de ces filles de les servir mais également car elles leur offre une « meilleure vie ». Violet est donc achetée par la Duchesse du Lac, une des maisons fondatrices du Joyau, et je dois dire que ce n’est pas la pire.. S’ensuit tout une série de rebondissements, vraiment à n’importe quel moment, mais de manière à lâcher des petites bombes qui t’incitent à poursuivre ta lecture. 

Les personnages quand à eux, sont très attachants. Violet, notre personnage principal. Arrachée à sa famille vivant dans le marais, la caste la plus pauvre du Joyau, elle va vite se rendre compte qu’elle devra être rusée pour survivre dans cet environnement très hostile dès le départ. Elle a quand même été accueillie par une gifle de la duchesse en guise d’avertissement. Moue, pas très accueillant celle-ci. Cependant j’aurais aimé en apprendre davantage sur cette dernière dans ce tome. Cruelle et sans pitié, la savoir dans les parages me donnait la chair de poule et je me demandais quelles idées cruelles allaient encore sortir de son petit cerveau de femme riche que rien n’arrête. Cette femme est impitoyable et pourtant certaines sont encore pires qu’elles. On l’apprend par le biais de Raven, achetée par la Maison de la Pierre et très honnêtement je n’aurais pas du tout aimé être à sa place. Raven est très attachante également même si dans ce tome-ci, on en apprend pas trop sur cette jeune fille pourtant si rebelle. Quant à Ash, je ne sais pas trop qu’en pensé dans ce premier tome. Garnet, si mystérieux et distant, m’a agréablement surprise, je ne m’attendais absolument pas à ce genre de retournement de situation. 

En outre, malgré quelques petits bémols, ce fut un coup de cœur. J’ai trouvé ce premier tome magnifique.

 

« Raven ne relève toujours pas la tête. Son assiette est intacte ; on dirait qu’elle boude sa nourriture. Elle n’a même pas pris sa fourchette.Soudain, elle redresse le menton et un cri d’épouvante m’échappe. Elle qui était si belle ! Raven n’est plus que l’ombre de ce qu’elle était. Ses pommettes ressortent, ses traits sont tirés, son teint grisâtre. Elle me fait penser à un spectre. Je croise son regard mais elle ne semble pas me reconnaître. Ses yeux passent sur mon visage sans s’arrêter. Elle a l’air ailleurs. Absente. Comme si elle était déjà morte. »

 

 

Red Rising, tome 2 : Golden Son ~ Pierce Brown

Red rising 2

Titre VF : Red Rising, tome 2 : Golden Son

Titre VO : Red Rising, book 2 : Golden Son

Auteur : Pierce Brown

Traducteur : H Lenoir

Genre : science-fiction, jeunesse

Maison d’édition : Hachette romans

Date de parution : 27/01/2016

Nombre de tome : 5

Prix : 18.00 €

Logo Livraddict

Ω

résumé

« Aujourd’hui, je suis leur glaive.Mais je ne pardonne pas. Je n’oublie pas. » Deux ans ont passé. Darrow n’est plus un Rouge risquant chaque jour sa vie dans les mines de Mars. Il est devenu le Faucheur, un Or dont la réputation n’est plus à faire. Rien ne lui résiste. Pourtant, au fond de lui, Darrow n’a pas oublié. Il n’a pas pardonné. Mais il commet une erreur fatale : il sous-estime son ennemi. En un éclair, Darrow perd tout.Au pied du mur, Darrow doit élaborer une nouvelle stratégie… Sinon, tous ses efforts, tous ses sacrifices auront été vains. Et Eo sera morte pour rien.

note

mon-avis

Alors.. 

En fait, je ne sais qu’en penser. Je ne sais pas si c’est le fait que cela faisait 4 mois que j’avais commencé cette suite, mais je l’ai moins apprécié que le premier tome. Ça part un peu dans tous les sens pour rien. Bien que le récit continue à bien avancer.

Je n’ai pas réussi non plus à me replonger pleinement avec les personnages, mais ça je ne pense pas que ce soit la faute du bouquin. 

Je pense continuer la saga tout de même car je suis curieuse de connaitre la suite des événements. Il faut quand même dire qu’on nous lâche une petite bombe hein. Alors voilà, je n’avais pas grand-chose à dire, ce n’est pas très constructif non plus. Mais si vous l’avez lu, n’hésitez pas à venir me dire ce que vous en avez pensé de ce second tome.

 

« Un idiot arrache les feuilles. Une brute abat l’arbre.Un sage détruit les racines »

Une semaine, 7 lundis ~ Jessica Brody

Titre VF : Une semaine, 7 lundis

Titre VO : A week of mondays

Auteur : Jessica Brody

Traducteur : Alice Marchand

Genre : Jeunesse, Contemporaine

Maison d’édition : Gallimard

Date de parution : 15/09/2016

Nombre de tome : /

Prix : 19.90 €

Logo Livraddict

Ω

résumé

« Moi, Ellie Spark, j’ai survécu au pire lundi de tous les temps. Une journée HO-RRI-BLE qui n’a été qu’une succession de catastrophes. Alors, quand j’ai découvert le lendemain que j’avais une chance de tout recommencer, j’ai remercié mon étoile et je me suis mis en tête de reconquérir le garçon de mes rêves ». Parce que l’on a parfois besoin d’une semaine entière de lundis pour comprendre ce que l’on veut vraiment !

note

mon-avis

J’ai eu beaucoup de mal à accrocher à cette contemporaine. Et ce jusque la presque fin. Cela étant dû à la répétition. Puisque ici, nous faisons face à 7 lundis où il arrive toujours la même chose. Bon pas toujours puisque arriver à un certain stade ça change, c’est un peu le but du récit. Au bout d’un certain temps ça devient lassant car entre les différents lundis il s’écoule tout de même une centaine de pages voire quelques-unes de plus parfois. C’est LONG

Malgré la lenteur du récit, les personnages sont attachants. Tous à leur manière. J’ai eu un petit coup de cœur pour Owen qui est parfois en retrait dans le récit c’est bien dommage. J’attendais d’ailleurs une fin différente de celle donné par l’auteur pour ce personnage. Mais dans la vie nous n’obtenons pas toujours ce que l’on veut. Ce fut quand même une lecture plaisante, pour une première de Jessica Brody. 


– Je suis un mec. Je suis toujours bien coiffé.
Je répugne à l’admettre, mais c’est vrai. Owen pourrait passer sous les rouleaux d’une station de lavage à bord d’une décapotable et il ressortirait comme s’il venait de passer une heure devant un miroir. Les mecs ont la vie tellement plus facile.