John Green – Qui es-tu Alaska ?

Titre : Qui es-tu Alaska ?qui-es-tu-alaska---416687

Auteur : John Green

Maison d’édition : Gallimard jeunesse

Résumé

Miles Halter a seize ans et n’a pas l’impression d’avoir vécu. Assoiffé d’expériences, il décide de quitter le petit cocon familial pour partir loin, en Alabama, au pensionnat de Culver Creek. Ce sera le lieu de tous les possibles. Et de toutes les premières fois. C’est là, aussi, qu’il rencontre Alaska. La troublante, l’insaisissable et insoumise, drôle, intelligente et follement sexy, Alaska Young.

Mon avis

« Qui es-tu Alaska? » s’inscrit dans le genre de « drama adolescent ». Ce récit a fait écho à des titres que j’avais déjà lu comme Le monde de Charlie, Love letter to the dead, Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers ou encore moi et Becca. On suit l’arrivée « du Gros » dans sa nouvelle école et sa rencontre avec Alaska qui semble cacher un secret derrière sa joie et ses blagues.

Je n’avais jamais lu de John Green avant et j’avoue avoir beaucoup aimé sa facon d’écrire. On est face à un tableau réaliste de la vie au lycée, des pensées des adolescents et de leurs relations, qu’elles soient amicales ou amoureuses. La fin est touchante et fait réfléchir. L’auteur et le personnage principal étant fan de « dernière paroles avant de mourir de personnes célèbres » le livre en est truffé et cela, ajouté au « listes » que se fait Miles dans sa tête, donne une vrai personnalité au livre.

Comme pour les livres cités au dessus, le sentiment que me laisse ce livre est que j’aurais du lire ce genre de romans lorsque j’étais au lycée. Cela m’aurait sûrement beaucoup plu et j’aurais également mieux apprécié l’histoire. J’aurais aussi été bien mieux touchée par les sentiments décrits qu’à l’heure actuelle en tant qu’adulte. Et j’aurais également mieux aimé les descriptions de vie quotidienne d’ado.

Car c’est un peu un reproche global à ces livres, c’est qu’on est toujours face au même genre et à la même histoire. Aristote et Dante m’avait impressionné car je n’avais jamais lu cela avant (et je maintiens que c’est à ce jour mon livre préféré parmis ce genre) et que cela me parlais. Mais relire 10 fois l’arrivée dans une nouvelle école d’un adolescent un peu paumé, cela devient très répétitif. Surtout quand on y rajoute un drame qui est plus ou moins le même.

Pour faire court

Sans révolutionner le genre, Qui es-tu Alaska ? Permet un moment de lecture agréable grâce à la plume de l’auteur. Le livre se lit facilement et nous fait réfléchir avec les personnages. Ce livre ne restera pourtant pas parmi mes « inoubliables ».

Publicités