Bonne lecture : 3/5, Les avis de Chloé, Romance

Dis-moi que tu m’aimes, tome 2 : Prends-moi dans tes bras de Francisco de Paula Fernandez

 

prends-moi dans tes bras

fiche-technique

Titre : Dis-moi que tu m’aimes, tome 2 : Prends-moi dans tes bras

Auteur : Franscisco de Paula Fernandez

Genre : Romance

Maison d’édition- collection : Albin Michel -Wiz

Date de parution : 02/05/2013

Nombre de pages : 557

Nombre de tomes : 3 ( dont 2 sortis en France )

Prix : 17.90 €

résumé

Paula et l’amour, c’est fini, terminé à jamais. Après sa rupture avec Angel, la jeune fille n’aspire plus qu’à une vie tranquille et à des sorties entre copines. C’est compter sans Antoine, rencontré au cours d’un week-end à Paris. S’il ne hantait que ses pensées, Paula serait en paix… mais non, le voilà à Barcelone ! Sur les traces de celle qu’il n’a lui non plus pas oubliée.

note

3

mon-avis

albin michel

Comme vous le savez sûrement, je n’aime pas vraiment les romances sauf s’il y a une autre histoire qui prend plus de place. « Prends-moi dans tes bras » ne fait pas exception à la règle puisque c’est cliché et gnangnan. Ce que je veux dire par là, c’est surfait, on sait d’avance ce qui va se passer, et puis on dirait un peu ces dessins animés espagnols qui passe sur Disney Channel comme Floricienta et Violetta, vous voyez le genre de romance ?

Cependant il n’y a pas que du mauvais. Je dirai d’ailleurs que ce second tome était mieux que le précédent. Puisque ici on a plusieurs histoires d’amour qui s’entremêlent sans qu’elles soient toutes liées à Paula. Malgré tout, c’est un aspect qui m’a beaucoup tapé sur le système puisque c’est toujours Paula la meilleure, Paula l’intelligente, Paula la plus belle, Paula celle qui a tous les mecs à ses pieds. Je n’avais qu’une envie, celle de toutes les secouer et de leur dire que Paula n’est pas le nombril du monde. Ceci dit l’entrée de nouveaux personnages dans ce second tome est un plus puisqu’on apprend à les connaître et la nouveauté fait du bien. 

Le roman est réparti en 98 chapitres alternant les points de vue des divers personnages. Je me suis d’ailleurs ennuyé dans certains comme ceux d’Alex et Katia par exemple. Sinon l’histoire est plutôt bien menée et j’ai passé un bon moment. Mais j’ai quand même eu un peu de mal à le terminer.

Publicités
Coup de coeur : 5/5, Les avis de Chloé, Romance

Ugly Love de Colleen Hoover

 

ugly love

fiche-technique

Titre : Ugly love

Auteur : Colleen Hoover

Genre : Romance

Maison d’édition- collection : Hugo roman – New romance

Date de parution : 05/11/2015

Nombre de pages : 328

Nombre de tomes : /

Prix : 17.00 €

résumé

Quand Tate Collins rencontre Miles Archer, elle sait que ce n’est pas le coup de foudre. Et pour cause, le beau pilote n’a de temps que pour les aventures sans lendemain. Ils ne peuvent pourtant pas nier leur attraction mutuelle, aussi immédiate que brûlante. Alors pourquoi ne pas se laisser séduire, quand le sexe est si bon ? Pas d’attaches, simplement la passion… Leur arrangement semble parfait, tant que Tate accepte de respecter les deux règles de Miles : Pas de question sur le passé, Ne pas espérer de futur.

Cependant, ils vont vite comprendre que le coeur ne suit pas d’autres règles que les siennes. L’amour, même quand il n’est pas une évidence, sera-t-il plus fort que leurs promesses ?

note

5

mon-avis

hugo roman

« – Tu connais l’expression « Quand la vie te donne des citrons… » ?

– « … fais-en de la limonade. »

– En réalité, ça ne marche pas comme ça. Quand la vie te donne des citrons, cherche dans les yeux de qui tu iras les presser. »

Pour commencer , je ne savais pas trop à quoi m’attendre puisque je n’avais pas lu le résumé. Je voulais le découvrir pleinement vu que c’était la première fois que je lisais du Colleen Hoover. Une fois le schéma posé, je me suis dit : « Oula ! L’histoire d’amour bien compliquée entre une fille plutôt sage et un gars tourmenté par le passé, c’est plutôt typique maintenant dans ce genre de romans, vais-je retrouver une histoire du genre de celle de Hardin et Tessa ? » Mais pas du tout, j’avais vraiment besoin de légèreté après ma lecture précédente, c’est donc pour cela que je me suis tournée vers une romance et je n’ai pas été déçue, j’aurais presque pu avaler ce roman en une seule fois si j’avais eu le temps.

Miles est un personnage très renfermé sur lui même à cause de son passé, que l’on découvre petit à petit. Je me suis dit « Oula, mais qu’est-ce qui lui est arrivé pour qu’il soit à ce point fermé comme une huître à tout amour? ». Enfin, tout de même je me suis attachée à lui puisqu’on peut déceler une part de faiblesse sous ses faux airs de Monsieur « je-ne-veux-que-du-sexe-et-pas-d’amour ». Je me suis également beaucoup attachée à Tate qui, quand même, subit pas mal les sautes d’humeur et les « maltraitances » mentales que Miles lui inflige. Je ne sais pas comment vous expliquer autrement le fait qu’il la fait espérer tout en la repoussant, en quelque sorte. Enfin, leur histoire est très compliquée sachant qu’il faut aussi y mêler un grand frère, certes pas souvent là, mais très protecteur et, qui plus est, un grand ami de Miles. Hmm, ouais le cocktail molotov.

J’entends beaucoup parler de Colleen Hoover, que ce soit sur la blogosphère ou sur booktube et je comprend mieux maintenant. J’adore l’écriture de cette auteure, mais également l’intensité qu’elle met dans ses personnages et dans son histoire. Je pense que j’apprécierai lire tous ses autres romans notamment « Maybe Someday » que j’ai dans ma PAL depuis longtemps et que j’avais prévu pour cet été, mais que je n’ai pas encore lu. J’ai eu beaucoup de facilité à rentrer dans ce roman et j’espère qu’il en sera de même pour les autres. J’espère également que les autres romans me feront ressentir autant d’émotions parce que oui, à la fin de celui-ci, j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps.

Coup de coeur : 5/5, jeunesse, Les avis de Chloé, Romance

La sélection, tome 5 : la couronne de Kiera Cass

la séléction tome 5

fiche-technique

Titre : La sélection, tome 5 : la couronne

Auteur : Kiera Cass

Genre : Jeunesse, Romance

Maison d’édition : Robert Laffont – collection R

Date de parution : 12/05/2016

Nombre de page : 331

Nombre de tome : 5 + 3 Hors-Séries

Prix : 16.90 €

résumé

Il ne doit en rester qu’un.
Vingt ans après la Sélection d’America Singer, et malgré l’abolition des castes, la famille royale d’Illeá doit à nouveau faire face au mécontentement du peuple : l’heure est venue de lancer une nouvelle Sélection. Sa mère à l’article de la mort, son père dévasté, il est temps pour la princesse Eadlyn de passer à la vitesse supérieure dans le processus de la Sélection. Encore novice aux jeux de l’amour et du pouvoir, détestée par une partie de l’opinion publique, elle doit pourtant choisir au plus vite son Élite de six prétendants. Devenir femme, épouse et reine en l’espace de quelques semaines, telle est la lourde tâche qui repose sur les épaules de la princesse. Mais le cœur peut se révéler un précieux allié, pour qui sait l’écouter…

note

5

mon-avis

robert laffontJ’entendais son sourire sans le regarder, ce qui ne faisait qu’accentuer le mien. J’étais si occupée à l’écouter que je dus me rappeler de respirer. 

Ne pas lire si vous n’avez pas lu les autres tomes !!!

J’attendais avec impatience de pouvoir lire la suite du quatrième tome, qui m’avait attristée. Même si je n’arrivais pas à vraiment apprécier Eadlyn, il y avait toujours America, que j’adorais dans sa sélection et que j’adore toujours en temps que reine !

C’était génial de lire la sélection du point de vue des prétendantes lors des 3 premiers tomes, et c’est très agréable de la découvrir du côté de la future reine. C’est différent mais intéressant, bien que le tome 4 n’ait pas grand chose de la sélection, à mon humble avis ; ce tome 5 en possède tous les aspects puisque Eadlyn a enfin accepté de se trouver un mari. Bon, je trouve quand même qu’il n’y a pas beaucoup de moments passés avec les prétendants, au point que j’ai du mal à me souvenir de la personnalité de chacun. Lors des 3 premiers tomes, j’étais certaine de qui le prince Maxon allait choisir, c’était évident puisque notre chère America était le personnage principal de cette sélection. Mais ici, du moins dans le tome 4 et 5, je ne voyais toujours pas qui elle allait choisir, elle pouvait choisir n’importe lequel, j’avais même quelques doutes concernant Erik, l’interprète de Henri. Alors voilà, je me suis vraiment posé la question de savoir mais qui va t-elle choisir ?

Il y a tellement de rebondissements et de retournements de situation que parfois j’en ai été choquée, le fait qu’elle choisisse aussi vite m’a un peu déroutée. La situation peut se comprendre surtout après le comportement de Marid, mais tout de même il s’agit du bonheur d’Eadlyn ! En tout cas, je suis ravie de la tournure qu’a prise la sélection et je trouve que c’est une très belle fin pour cette saga. J’ai beaucoup aimé l’épilogue qui nous fait réfléchir. C’est quand même le cœur gros et les larmes aux yeux que j’ai terminé La sélection. Heureusement, je n’ai pas encore lu les hors-séries.

P.S. : Je n’aimais pas du tout ce gris sur la couverture du 4e tome, ça faisait terne, mais là j’adore cette couverture !!!

Bonne lecture : 3/5, Les avis de Chloé, Romance

Before saison 1 : After de Anna Todd

before

fiche-technique

Titre : Before, saison 1 : After

Auteur : Anna Todd

Genre :  Romance

Maison d’édition-Collection : Hugo Roman-New romance

Date de parution : 07/01/2016

Nombre de pages : 260

Nombre de tomes : 2

Prix : 14.50 €

résumé

Hardin tient un journal secret. Il y raconte son histoire, avant sa rencontre avec Tessa et pendant les semaines qui vont changer sa vie. Un journal où les filles de sa bande : Nathalie, Molly, Melissa et Steph tiennent un rôle essentiel. Ce journal lui permet d’évacuer sa colère et d’analyser ses sentiments. Nous y découvrons ses secrets, ses doutes, son âme… peut-être pas si noire qu’il y paraît. Ce point de vue d’Hardin nous incitera-t-il à l’indulgence ? Car la vie n’a pas épargné Hardin. Il a subi un traumatisme qu’un enfant ne devrait jamais vivre, sans l’amour de ses parents pour l’aider à le surmonter. La rage s’est emparée de lui et ne l’a plus quitté. Il est sombre, solitaire et ne se permet aucune émotion, hormis l’adrénaline de ses méfaits et le sexe. Il se fout de tout, même de lui-même. Jusqu’au jour où sa route croise celle de Tessa… Sera-t-il capable de l’aimer ?

note

3

mon-avis

hugo roman

Quand il était petit , sa mère lui racontait des histoires sur les filles dangereuses. Plus une fille se montre odieuse et distante, plus elle est intéressée. Ce que les garçons doivent apprendre, c’est à leur courir après. Mais ce que les garçons apprennent en grandissant, c’est que la plupart du temps, quand une fille ne t’aime pas, c’est juste qu’elle ne t’aime pas. Ces filles-là ont grandi sans présence féminine pour leur indiquer comment ce conduire. Leur mère rêvait d’une vie excitante, meilleure que celle qu’elle pouvait s’offrir. Alors, les filles n’eurent d’autres choix que d’apprendre toutes seules, en observant les comportements des garçons autour d’elles. En grandissant, les filles saisirent parfaitement les règles du jeu et devinrent expertes en la matière.

Cela m’intriguer beaucoup de savoir qui été réellement Hardin et surtout de connaître son passé. Même si dans la saga After nous avons un certain aperçu, on ne connaissais pas tout. Par contre je suis déçu pour la couverture, les éditions ne se sont pas vraiment fouler c’est un copier coller de la saga After.

Ce tome 1 est séparée en 2 parties, l’avant et le pendant. Commençons par l’avant : 

Ici nous retrouvons Hardin dans son journal intime mais surtout à travers les yeux des filles qu’il a « malmenés » telle que Nathalie, Molly, Steph et Melissa, parce que ce sont enfaite leur point de vue que l’on a dans cette première partie du bouquin. À chaque début de chapitre nous avons un extrait du journal d’Hardin en rapport avec cette fille, pour mieux comprendre qui elle sont et ce que Hardin pense d’elles. J’ai parfois été choquée par ses propos et sa cruauté. Cependant on été prévenues Hardin était quelqu’un de détestable et bien sûr il ne le cachait pas.

J’aimerais revenir un instant sur nos personnages féminin :

• Nathalie est une jeune fille très axée dans la religion, qui ne pense pas forcément aux garçons, elle fait la rencontre d’Hardin un jour qu’elle se rend au magasin du père de Mark pour avoir des pots de peintures. En échange de pots de peintures gratuits et de toutes les couleurs qu’elle voudra , Mark lui propose un rendez-vous avec Hardin. La jeune fille se doutant de rien va bien sûr accepter… Et on sait déjà toutes ce qui va lui arriver.

• Molly n’est en fait pas la personne que je pensais qu’elle était dans After, sa mère l’a abandonnée lorsqu’elle était jeune et elle a perdu son petit ami lors d’un accident où elle était la conductrice ce qui l’a complètement détruite.

• Melissa est la sœur de Dan, qui malgré les avertissements de son frère va quand même aller se frotter à Hardin.

• Steph est vraiment une tarée ! Sous prétexte que sa sœur a tout ce qu’elle veux elle croit qu’elle peut faire du mal à tout le monde et faire la loi. La scène où elle essaie de séduire le mari de sa sœur montre bien comment est vraiment Stéphanie.

Pendant 

La plupart des passages du journal d’Hardin parle de Tessa et de leurs moments passé ensemble, ce qui nous permet de savoir ce qu’il a ressenti mais surtout ses motivations durant le tome 1 puisque si je me souviens bien nous avons son point de vue à partir du tome 2.

Je n’ai absolument pas été surprise de l’attitude de Hardin étant donner qu’on le connait déjà et que l’on sait à quelle point il était tordu. J’ai tout simplement été ravie de voir l’évolution de la relation entre Tessa et Hardin. J’ai cependant été terriblement déçu par la fin, enfin ce que je veux dire c’est que ça fini en plein milieu du moment où Hardin apprend que Landon a dit à Tessa qu’il était son demi-frère. Je ne vois absolument pas l’intérêt de les séparer en deux tomes. 

Contemporaine, Coup de coeur : 5/5, Les avis de Chloé, Romance

Marked Men tome 1 : Rule de Jay Crownover

Marked men

fiche-technique

Titre : Marked men, tome 1 : Rule

Auteur : Jay Crownover

Genre :  Romance, Contemporaine

Maison d’édition-Collection : Hugo Roman-Collection new romance

Date de parution : 03/03/2016

Nombre de pages : 440

Nombre de tomes : 6

Prix : 17.00 €

résumé

Rule est la première saison d’une série passionnante sur l’univers du tatouage et du métal.

Lorsqu’elle était adolescente, les très riches parents de Shaw Landon se sont peu occupés d’elle. Elle a alors trouvé refuge dans la famille Archer où elle était particulièrement proche de Remy, frère jumeau de Rule, aujourd’hui décédé dans un accident de voiture. Elle est liée à cette famille plus qu’à la sienne. Mais Shaw est depuis toujours secrètement amoureuse de Rule, ce qui l’empêche d’avoir de véritables relations avec d’autres hommes. Rule, lui, voit en elle une fille à papa, trop sérieuse et surtout la petite amie de son défunt frère. De plus tout les oppose : de nature rebelle et fêtard, il est tatoueur et tatoué, a des piercings et les cheveux de toutes les couleurs.
Avec son look classique, elle est sage et concentrée sur ses études de médecine. Mais parfois il suffit d’une jupe courte et de quelques cocktails pour que le regard que l’on porte sur quelqu’un change. Les secrets sont révélés et que rien ne sera plus jamais comme avant… Rule et Shaw tenteront de comprendre ce qu’ils ressentent et d’être ce que l’autre attend. Mais entre les traumatismes de leurs familles respectives, les habitudes de coureur de jupons de Rule, l’emploi du temps chargé de Shaw et son ex qui la harcèle, ces deux-là auront bien du mal à se trouver. Leur amour sera-t-il plus fort que leurs différences ?

L’ambiance de cette série est celle d’un salon de tatouage, de concerts de métal, le tout agrémenté de délires de colocataires et de virées dans leur ville natale.

note

5

 

mon-avis

hugo romanJ’ai un ex taré qui me suit et me harcèle ; ça me pourrit la vie. Mes parents sont persuadés que je devrais l’épouser et déménager à Cherry Hills. Rule le déteste et il y a de fortes chances que s’il continue, Rule l’assassine, ce qui ne fait qu’empirer des choses déjà très compliquées. J’ai dans l’idée que si tu avais été là, tu aurais vu la pourriture à travers le vernis de Gabe et je ne me serais jamais retrouvée dans cette situation. Ça me manque que tu ne sois plus là pour me protéger de moi-même. Ton frère ne pense qu’à me garder en sécurité et je crois sincèrement que c’est important pour lui. Mais il est tellement occupé à me protéger des autres, y compris de lui, que je crois qu’il ne voit pas que je peux être ma pire ennemie. Il n’arrête pas de parler du fait qu’il peut tout foutre en l’air entre nous et je n’ose pas lui dire qu’il ne pourra jamais assez merder pour que j’arrête de l’aimer. C’est fort probable que, comme tout le monde, il finisse par voir que ce que j’ai à offrir n’est pas si génial et que je veux plus que ce que je peux donner. C’est tellement tordu et compliqué que je suis déjà surprise qu’on en soit arrivés là.

Avant de commencer, je tiens à dire qu’en premier temps, avant de l’acheter, j’ai complètement fondu face à la couverture qui m’a attirée comme un aimant. J’avais entendu énormément de bien sur ce bouquin ! Personnellement, je m’attendais à quelque chose de bien lourd, du genre de After, mais alors ce n’est absolument pas ça, bien que Rule soit assez torturé, c’est une personne bien, il n’est pas aussi cruel que Hardin même si celui-ci a un bon fond. Bref, on n’est pas là pour parler de Hardin mais plutôt de Rule. C’est quelqu’un d’original et de tellement gentil, même s’il a des sautes d’humeur et qu’il pique une crise au moindre petit problème. Mais au fond de lui, il cache quelqu’un de blessé qui a perdu quelqu’un de cher et qui, à cause de cela, n’est pas vraiment accepté par sa famille, du moins par sa mère, qui remet la faute sur lui et ne l’accepte pas tel qu’il est, c’est-à-dire percé et tatoué des pieds à la tête sans aucune  exception… Hmm oui les filles, sans aucune exception alors accrochez-vous bien. J’adore Shaw, qui est une fille à laquelle on peut facilement s’identifier, elle compatit beaucoup avec les problèmes des autres et les aide tout le temps à les régler bien avant de s’occuper de ses propres problèmes. Shaw vient d’une famille extrêmement riche qui ne vit que pour le paraître et pour l’opinion des gens, ils ne l’ont jamais acceptée telle qu’elle était également. Elle a toujours dû se démener pour être bien aux yeux de ses parents mais cela n’a pas changé grand chose. Elle s’est donc réfugiée chez les Archer qui l’ont acceptée comme leur propre fille et depuis ses 14 ans, elle est amoureuse de Rule, enfin voilà leur petite histoire.

L’histoire est tellement addictive, c’est un livre qui est rapide à lire et dont on ne se détache pas facilement ! Je m’attendais énormément à ce que ce soit strictement basé sur du sexe avec une histoire compliquée au milieu de tout ça, un peu à la After mais pas du tout, c’est tellement léger et beaucoup plus basé sur l’histoire d’amour et l’amélioration de la personnalité de Rule. Enfin pas exactement, c’est plutôt que Rule doit apprendre à aimer et être aimé, et lutter pour reconstruire sa famille brisée. J’ai passé de très bons moments, que ce soit avec Shaw ou Rule, au charme duquel j’avoue avoir succombé, il faut dire qu’il sait y faire !

Dans le premier tome de cette saga, on retrouve l’histoire de Rule. On fait également connaissance avec sa bande de potes, les autres tomes leur sont consacrés, le tome 2 parlera de l’histoire d’un dénommé Jet dont vous ferez brièvement la connaissance ainsi que de Ayden la meilleure amie de Shaw, j’ai vraiment hâte de les découvrir un peu plus. Le tome 3 sera consacré à Rome, le frère de Rule. Le tome 4, à Nash le meilleur ami de Rule, qui est vraiment très charmant ! Le tome 5 à Rowdy, qui fait partie de la bande de Rule aussi mais dont on ne parle pas trop dans le premier tome, j’ai donc hâte de faire sa connaissance. Le tome 6 va parler de Asa que je ne connais absolument pas donc ça m’intrigue encore plus ! Un conseil, lancez-vous, je vous jure que vous apprécierez énormément !

jeunesse, Les avis de Foxyreader, Romance, Très bonne lecture 4/5

Écoute-là de Sarah Dessen

 

fiche-technique

Titre : Écoute-là

Auteur : Sarah Dessen

Genre : Jeunesse, Romance

Maison d’édition : Pocket Jeunesse

Date de parution : 07/06/2007

Nombre de pages : 381 pages

Nombre de tomes : 1

Prix : 17.24 €

résumé

Annabelle a tout pour être la star du lycée. Première de la classe, aimée par ses parents et… mannequin, la jeune fille se sent pourtant désespérément seule. Abandonnée par Sophie, sa meilleure amie, elle doit aussi affronter le mal-être de sa grande sœur. Et surtout, Annabelle n’a plus personne à qui se confier. Jusqu’au jour où elle rencontre Phil, un fou de musique qui a décidé de toujours dire la vérité en face, qu’importent les conséquences… Annabelle, qui préfère inventer des histoires pour éviter tout conflit, sera-t-elle capable d’accepter l’amitié de ce garçon si différent des autres ? Lui seul semble capable de déchiffrer son cœur comme une partition de musique.

note

4

mon-avis

Encore relecture d’un roman de Sarah Dessen ! J’avais vraiment envie de me replonger dans certaines de ses œuvres, même si je les ai déjà lues plusieurs fois. Peu de surprises dans la découverte de l’intrigue donc, mais toujours le même plaisir de lecture.

On fait la connaissance d’Annabelle, une jeune fille qui a vu sa vie changer en un été car sa meilleure amie Sophie l’a laissée tomber à cause d’une chose qu’elle n’a pas faite. Elle se retrouve désormais seule au lycée, sans amis. Elle se rapproche peu à peu de Phil, un garçon solitaire qui a pour habitude de toujours être honnête. Il déstabilise Annabelle parce qu’elle, de son côté, a plutôt tendance à enjoliver les choses pour éviter les conflits, surtout à la maison, ayant peur d’avouer à sa mère qu’elle veut arrêter le mannequinat. Il va cependant l’aider à se sentir mieux. Comme presque toujours dans les romans de cette auteure, le personnage principal est une fille attachante, mal dans sa peau et mal à l’aise dans sa situation familiale. Annabelle fait de son mieux pour ne faire de peine à personne mais ça l’empêche de dire ce qu’elle pense vraiment ou de partager ce qu’elle ressent. De même, pour elle, un conflit signe la fin d’une amitié. Bien que je comprenne qu’elle ait du mal à se confier, j’avais parfois envie de la secouer un peu pour qu’elle avoue enfin ce qui lui passait par la tête. En même temps, c’est l’évolution dans son caractère qui rend l’histoire intéressante, si elle parlait tout de suite le livre n’aurait pas lieu d’être. J’ai adoré Phil, qui l’aide à changer petit à petit. Il manque peut-être de délicatesse parfois, mais il est le seul qui est vraiment prêt à écouter la jeune fille. Sophie, surtout dépeinte lors des différents flashbacks, m’a beaucoup énervée par son comportement égoïste, je ne comprends pas pourquoi Annabelle se laissait faire. Mais elle cache aussi des faiblesses. Emma, la sœur d’Annabelle, atteinte de troubles alimentaires m’a aussi touchée dans son évolution vers la guérison. Et pour une fois dans un livre de cette auteure, les parents ne m’ont pas énervée du tout.

L’histoire est certes prévisible comme l’est souvent celle d’un roman pour ados, mais j’ai apprécié le fait que Sarah Dessen se penche plus sur le développement du caractère d’Annabelle, sur sa relation avec sa mère et sa sœur, sur la maladie de cette dernière, que sur la romance. Celle-ci est aussi présente bien sûr, mais elle passe au second plan. Les nombreux flashbacks sont bien amenés et permettent de comprendre peu à peu le comportement des différents personnages et de développer chacun d’eux. C’est bizarre à dire, mais j’ai eu plusieurs fois les larmes aux yeux en lisant les 50 dernières pages, la fin m’a émue.

Je recommande ce livre à ceux ou celles qui aiment ce genre d’histoires pour ados avec un ou deux sujets touchants en toile de fond.

Cette chronique figure également sur le blog foxyreader

Coup de coeur : 5/5, jeunesse, Les avis de Foxyreader, Romance

Pour toujours… jusqu’à demain de Sarah Dessen

te succomber

 

fiche-technique

Titre : Pour toujours… jusqu’à demain

Auteur : Sarah Dessen

Genre : Jeunesse, Romance

Maison d’édition : Pocket Jeunesse

Date de parution : 06/05/2008

Nombre de pages : 452 pages

Nombre de tomes : 1

Prix : 18.00 €

résumé

Depuis la mort de son père, Macy fait tout pour soulager sa mère. Elle a renoncé à ses loisirs et désormais, elle rentre tous les soirs à huit heures pour repasser ses vêtements et réviser ses cours. Heureusement, Jason, son petit copain un maniaque surdoué qu’elle admire beaucoup est là pour la soutenir dans cette vie bien ordonnée. Jusqu’au jour où Macy rencontre une bande de joyeux déjantés avec qui elle se lie d’amitié. À leurs côtés elle prend soudain conscience qu’elle n’est pas heureuse. Mais pour le devenir, elle doit évoluer. Le changement s’annonce difficile, voire douloureux, même si Tim, un garçon absolument craquant, semble prêt à l’aider…

note

5

mon-avis

Il s’agit là d’une relecture que je voulais faire depuis quelque temps déjà. J’adore Sarah Dessen, ses livres ont bercé mon adolescence et j’aime beaucoup les relire de temps en temps, surtout ceux de cette « série » (ils ne se suivent pas, mais ont le même genre de couverture). J’imagine bien que je suis tout sauf objective concernant ce livre, car même si je peux lui voire des défauts maintenant que j’ai un peu grandi, il reste l’un de mes livres préférés.

Le roman raconte l’été d’une adolescente, Macy. Jason, son petit ami, un jeune homme très brillant et surtout très carré dans sa manière de vivre, part en camp pour presque toutes les vacances, elle se retrouve donc toute seule, avec la mission de le remplacer à la bibliothèque. Ce job n’étant pas des plus agréables à cause de ses collègues et Jason ayant décidé d’une pause dans leur relation car elle lui a dit « je t’aime », Macy décide de travailler pour Delia, le traiteur que sa mère a employé pour une soirée. À ce nouveau travail, elle fait la connaissance de Kristy, jeune fille excentrique, de sa soeur Monica, très peu loquace, de Greg, adolescent persuadé que la fin du monde est proche, et de Tim, jeune homme plutôt séduisant. Avec eux, elle va réapprendre à être heureuse car depuis la mort de son père, elle s’échine à être parfaite, à ne rien laisser transparaître. Sa mère ne voit malheureusement pas ce changement d’un très bon œil. Les romans de Sarah Dessen suivent souvent un peu le même schéma : une adolescente se fait une nouvelle amie qui va l’aider à s’apprécier, à s’affirmer. On rajoute une intrigue amoureuse et des tensions avec les parents, et on se retrouve avec l’un de ses romans. On pourrait croire qu’il s’agit d’un mauvais point, alors que ce n’est pas le cas du tout. J’ignore comment l’auteure s’y prend, mais ses histoires m’emportent toujours, je me prends au jeu (presque) à chaque fois. Cela tient probablement aux personnages qu’elle arrive très bien à développer. Pour toujours… jusqu’à demain ne fait pas exception à la règle. Macy est très attachante, elle est l’héroïne adolescente par excellence : plutôt mal dans sa peau, elle a du mal à s’affirmer. Je ne suis pas d’accord avec tous ses choix mais suivre son évolution a été très plaisant. Kristy est l’un des personnages que je préfère (avec Tim), car elle s’évertue à faire sortir Macy de sa coquille, même lorsque celle-ci ne se laisse pas atteindre. Elle se fiche de ce que les gens pensent d’elle et apporte ainsi un bol d’air frais à Macy. Tim est mon petit coup de cœur dans ce livre ; j’étais simplement contente de pouvoir lire des scènes où il apparaissait. Il est au final une personne assez simple, mais grâce au jeu de vérité auquel il joue avec Macy, cette dernière apprend à se livrer, ce qu’elle ne peut faire avec personne d’autre.

Pour essayer de garder une vision un peu plus objective, je dirais que le début est un peu rapide, comme si le lecteur arrivait vraiment comme un intrus dans l’histoire. Juste après, il y a un passage très descriptif, une sorte de présentation rapide des personnages qui casse un peu le rythme de la narration. Cependant, une fois passé ce passage, la lecture est très fluide et agréable. La fin de l’histoire est bien entendu assez prévisible, mais c’est quelque chose qui ne me dérange pas en soi quand je lis ce genre de livres ; c’est surtout la manière d’arriver à cette fin qui importe.

Je vous recommande bien sûr ce roman à toutes les adolescentes, car c’est clairement un coup de cœur pour moi. Pour les adultes, c’est un risque à prendre, la seule chose que j’affirmerais, c’est que Sarah Dessen est l’une des meilleures dans ce genre selon moi.

Cette chronique figure également sur le blog foxyreader

Déception : 2/5, Drame, Les avis de Foxyreader, Romance

Falling into you, tome 1 : Te succomber de Jasinda Wilder

te succomber

 

fiche-technique

Titre : Falling into you, tome 1 : Te succomber

Auteur : Jasinda Wilder

Genre : Drame, Romance

Maison d’édition : Michel Lafon

Date de parution : 09/01/2014

Nombre de pages : 339 pages

Nombre de tomes : 3

Prix : 15.95 €

résumé

« Je n’ai pas toujours été amoureuse de Colton Calloway ; j’ai d’abord été amoureuse de son petit frère, Kyle. Kyle fut mon premier amour… »
À 18 ans, Nell est inconsolable. Kyle, à la fois son meilleur ami et l’amour de sa vie, l’a quittée. Elle sombre dans un chagrin fou dont personne ne semble pouvoir la tirer.
Deux ans plus tard, la jeune femme croise le chemin de l’insaisissable Colton, le frère aîné de Kyle. La douleur est toujours vive, mais une irrésistible pulsion l’attire vers lui. Passion ? Fureur de vivre ? Un lien unique les unit et les consume au plus profond d’eux-mêmes.
Colton pourra-t-il redonner à Nell le goût d’aimer ?

note

2

mon-avis

Je ne sais toujours pas pour quelle raison exactement j’ai choisi de lire ce livre. Peut-être le nombre certain de critiques élogieuses que l’on peut trouver sur la toile. Quoi qu’il en soit, c’est un roman que j’aurais pu tout à fait zapper, il ne m’a pas vraiment plu, voire pas du tout.

Le personnage principal, Nell, est une jeune fille apparemment magnifique qui se rend compte un jour que son meilleur ami Kyle devrait être bien plus que ça pour elle. Heureusement, il est d’accord, ils décident donc de sortir ensemble. Jusqu’ici tout va bien ; le récit est plutôt mignon, quoique un peu fade. Arrive l’accident qui va les séparer : la scène est un peu tirée par les cheveux, mais soit, au final, il s’agit de l’introduction de l’histoire (ceci est tout de même mentionné sur la quatrième de couverture). Pour être tout à fait honnête, j’ai lu toute cette première partie (un tiers du roman) en une soirée. Bizarrement, il m’a fallu presque une semaine pour lire le reste ; l’envie de continuer m’avait un peu quittée. Quand j’ai trouvé la motivation de rouvrir le livre, ça a été pour découvrir que Nell se met à baver sur Colton, le frère de feu son petit ami, le jour de l’enterrement de ce dernier. Elle n’arrive pas à faire son deuil, ni à ressentir d’émotions, mais ça, elle peut le faire. Elle prend tout de même peur, il y a donc un saut de deux ans dans le temps avant qu’elle ne recroise Colton. On assiste ensuite à un coup de foudre plus que rapide, teinté d’une certaine culpabilité envers Kyle. La fin comporte presque essentiellement des scènes de sexe. Ces dernières ne me dérangent pas en elles-mêmes, mais il faut que le reste soit travaillé, que la trame de fond soit plus développée que ces scènes. Ce n’est pas le cas ici : on en apprend certes plus sur le passé des personnages, sur ce qu’ils ressentent, mais j’ai eu l’impression que le tout était vite balancé à la tête du lecteur, presque tout d’un coup, sans réelle évolution. Il y a une partie écrite avec le point de vue de Nell et une autre avec celui de Colton, la seconde m’a plus plu que la première.

Je dois avouer qu’en plus de problèmes liés à l’intrigue, j’ai aussi eu du mal avec les personnages. Kyle ne m’a pas touchée du tout, je l’ai trouvé fade et je l’ai assez vite oublié quand son frère a pris le devant de la scène. C’est vrai que Colton est le personnage qui m’a semblé le plus intéressant, mais j’ai souvent levé les yeux au ciel devant certaines de ses répliques cucul au possible (ou assez crues lors des scènes plus olé olé). Nell, quant à elle, m’a beaucoup agacée, elle ne sait pas ce qu’elle veut, change d’avis comme de chemise et se répète sans cesse les mêmes choses. Le style du roman ne m’a pas aidée à apprécier ma lecture : je ne sais pas si c’est à cause de la traduction (et à cause de ma formation qui me pousse toujours à chercher les fautes), mais il y a de nombreuses tournures de phrases qui m’ont dérangée (sans mentionner le « oh mon dieu » à répétition de l’héroïne). Un point positif que je peux cependant relever est l’omniprésence de la musique dans le récit ; la liste des chansons citées, que l’on peut voir comme une proposition de playlist pour accompagner sa lecture, est une bonne idée.

Je pense que vous l’aurez compris, ce livre ne m’a pas convaincue du tout, j’ai eu du mal à terminer ma lecture. Je ne le recommande donc pas, comme vous pouvez l’imaginer.

Cette chronique figure également sur le blog foxyreader

Coup de coeur : 5/5, Les avis de Chloé, New Adult, Romance

After tome 5 : After ever happy de Anna Todd

fiche-technique

Titre : After, tome 5 : After ever happy

Auteur : Anna Todd

Genre : Romance, New Adult

Maison d’édition : Hugo Roman

Date de parution : 07/05/2015

Nombre de page : 534 pages

Nombre de tome : 5

Prix : 17.00 €

résumé

La vie n’a jamais été simple pour Tessa et Hardin, chaque nouveau défi a renforcé leur amour. Mais la révélation du passé familial d’Hardin semble annihiler tous les efforts de Tessa pour l’aider à se reconstruire. Et quand deux tragédies touchent Tessa dans son coeur et dans son corps, Hardin semble incapable de l’aider à son tour. Pourtant il est évident que les deux amants passionnés ne sont plus si différents l’un de l’autre. Tessa n’est plus la gentille jeune fille naïve, pas plus qu’Hardin n’est aussi cruel et égoïste qu’à leur rencontre. Mais cela va-t-il suffire à sauver leur amour ? Tessa comprend mieux les émotions d’Hardin et sait le calmer quand la colère l’envahit. Et Hardin sait qu’elle est la seule qui puisse l’aider, même s’il la repousse encore et toujours, pour la protéger. Tessa devra-t-elle abandonner pour ne pas se sacrifier sur l’autel de leur amour ? Hardin devra-t-il s’accepter pour laisser Tessa vivre, seule ou avec lui.

note

mon-avis

Ses yeux sont rouges et bouffis; des traces de mascara noir sont étalées sous ses paupières, et ses lèvres sèches et gercées. Elle est méconnaissable. Toujours belle, mais je l’ai vidée. En l’examinant, je vois le manque de chaleur dans ses joues, la perte d’espoir dans ses yeux, la disparition de la joie de vivre dans ses lèvres pleines. J’ai pris une jolie fille qui vivait pour les autres, une fille qui trouvait toujours quelque chose de beau et de bon en tout, même en moi, et j’en ai fait une coquille vide dont les yeux m’observent intensément. 

-Je vais gerber. 

J’ai à peine le temps de l’annoncer avant d’ouvrir la portière. Tout le whisky, tout le rhum et toutes mes erreurs se répandent sur le sol en béton, et je vomis jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien d’autre en moi que ma culpabilité. 

C’était vraiment une mauvaise mais alors une bien grosse mauvaise idée que Tessa et Hardin soit partis en Angleterre. Cela fait ressortir ce qu’il y a de pire en Hardin. Ce tome m’a donnée le sentiment qu’il n’y avait plus aucun espoir de sauver Hardin même si le lecteur à encore envie d’y croire il recommence à faire n’importe quoi.

Dans ce tome-ci, le point de vue de Hardin est présent dans beaucoup de chapitres, ça change pour une fois et ici c’est essentiel puisque cette fois les événements le touche bien plus personnellement. Le fait qu’il recommence à traîner avec ses anciennes fréquentations n’augure rien de bon mais heureusement il se reprend très vite en main. Tessa est tellement brisée par ce qui lui arrive que ses émotions jusque là bien enfouie en sont décuplés. Je pense que Tessa en a eu tellement marre des allers-retours de Hardin qu’elle à simplement laissée tombé pour pouvoir se prendre en main et savoir qui elle est.

Cette fois tout est difficile pour Hardin et Tessa, ce qui fait que ça été mon ÉNORME coup de cœur de la saga, heureusement pour ce dernier tome ! Puisque c’est la conclusion à tout ce cercle infernal, mais cette fois-ci il est question du bouquet final, de l’issue ainsi que du tournant que va prendre leur relation alors faut mettre le paquet ! Tout va-t-il bien se terminer pour eux ? Ou au contraire vont-ils empires les choses et renoncer à leur amour si puissant soit-il ? Pour le savoir je vous invite à le lire, vous ne le regretterais pas.

La route a été presque aussi atroce que je l’avais prévu. J’ai eu l’impression que ça ne se terminerait jamais. À chaque ligne jaune, je voyais l’un de ses sourires, l’un de ses froncements de sourcil; chaque bouchon semblait se moquer de chacune de mes erreurs et chaque voiture sur la route, c’était un autre inconnu, une autre personne avec ses propres problèmes. Je me sentais seule, trop seule dans ma petite voiture, en m’éloignant de plus en plus de là où je voulais être. Suis-je assez bête pour vouloir me battre contre ça ? Vais-je être assez forte pour nager à contre-courant cette fois-ci ? En ai-je seulement envie ? Quelles sont les chances que cette fois-ci ce soit différent alors que nous revivons la même scène ? Est-ce qu’il me dit les mots que j’ai toujours voulu entendre par désespoir, juste parce qu’il sait à quel point je m’en suis détachée ? J’ai dans la tête ce qui semble être un roman de deux mille pages saturées de pensées, de dialogues irréfléchis et de tonnes de questions à deux balles dont je ne connais pas la réponse.  

Coup de coeur : 5/5, Les avis de Chloé, New Adult, Romance

After tome 4 : After we rise de Anna Todd

fiche-technique

Titre : After, tome 4 : After we rise

Auteur : Anna Todd

Genre : Romance, New Adult

Maison d’édition : Hugo Roman

Date de parution : 02/04/2015

Nombre de page : 450 pages

Nombre de tome : 5

Prix : 17.00 €

résumé

Avant, personne n’aurait osé les déchirer…   Grâce à Zed, Tessa échappe au pire et soulagée, elle peut commencer une nouvelle vie indépendante à Seattle. Hardin se rapproche de plus en plus de Richard, le père de Tessa, jusqu’à l’héberger dans leur ancien appartement pour l’aider à s’en sortir ! L’occasion parfaite pour prouver qu’il a changé et que, peut-être, il peut devenir quelqu’un de bien. Ou est-ce une manipulation de plus à son actif ?   Reste-t-il un espoir pour Tessa et son incorrigible bad&loveboy ?   Les nuits entre les deux amants sont plus passionnées que jamais, et Tessa se jette à corps perdu dans cette liaison tumultueuse. Pourtant son entourage semble croire que sa relation avec Hardin va la plonger dans une spirale destructrice dont elle ne pourra sortir indemne. Grâce au soutien de Landon, elle va mener sans doute l’un de ses plus durs combats pour sauver son couple. C’est sans compter sur un cruel coup du destin qui va faire ressortir les pires démons d’Hardin… Tessa arrivera-t-elle à chasser les ténèbres dans l’esprit torturé de son homme ?note

mon-avis

« J’ai toujours rêvé de vivre à Seattle. Je me rappelle les magazines remplis de photos de cette ville magique au bord de l’eau. Tout paraissait si fascinant, ici. Bien plus que dans ma petite ville natale. Je me disais que tout le monde ne pouvait que préférer Seattle. Ma mère avait pour habitude de me dire qu’un jour, j’aurais un bel appartement qui donnerait sur toute la ville. Elle disait que j’aurais une vue sur la cité émeraude qu’elle n’a jamais réussi à avoir. Maintenant que j’habite ici, dans cette ville magique, je ne ressens plus cette même fascination. Le conte de fées s’estompe peu à peu, et je me sens davantage comme un hamster dans sa roue. La sublime ligne d’eau à l’horizon perd de son éclat, et mes amis me manquent. Lui, surtout. Je tiens bon, pourtant. Je vis un rêve que jamais mes parents n’ont pu approcher. Mais pourquoi je me sens si vide, à présent ? Si seule, sans la personne que je voudrais à côté de moi bien plus que n’importe qui d’autre de mes rêves. Je me bats chaque jour contre moi-même pour ne pas abandonner. Je dois tenir. »

Bon alors voilà j’ai terminer ce tome hier dans l’après-midi avant d’aller travailler et bien sur comme je fais d’habitude je prends des notes afin de me rappeler de tout et bien sur d’habitude je réecris tout, mais aujourd’hui en tant que flemmarde j’ai voulu faire un copier coller afin de ne pas tout réecrire mais bien sur au lieu de faire un copier j’ai fait un coller ! PAS DOUÉE LA NANA … Et j’ai tout perdu ! Et bien sur je ne me rappeler pas tout ce que j’avais marquer alors je vais quand même vous faire cette chronique avec les souvenirs qu’il me reste de mes notes… Autant vous dire que je suis dégoutée car cette chronique ne sera pas aussi complète que ce que je voulais vous présentée ! Alors lançons-nous …

Si dans le tome 3, l’histoire n’était pas exclusivement centré sur Hardin & Tessa, celui-ci l’est ! Hardin à fait énormément d’effort pour s’améliorer et devenir une personne meilleure. Il n’est pas prêt à se marier et à avoir des enfants mais bizarrement quelquefois ont peu voir au fond de lui qu’il est prêt à craquer.

Tessa de son côté m’a vraiment tapée sur les nerfs, elle joue avec le feu et surtout joue la SA***E avec Zed et Trevor pendant que Hardin essaie de s’améliorer. Je lui aurais bien donner quelques claques, elle a des réactions extrêmement excessive pour l’histoire de la lettre, OK elle y tenait etc… Mais c’est bon quoi ! Par contre quand elle apprend que son père est un drogué, rien, nada elle reste calme. Par contre, elle voit les changement qui opèrent en Hardin et elle le soutient, ça c’est une bonne chose ! Dans le 3eme tome, on sait tous qu’il faisait un break et fort heureusement l’auteur ne les à pas encore séparé Cela aurais été trop répétitif,  bon je dit pas que ça ne l’ai pas, After est REPETIF mais, ici Anna Todd à amener Hardin & Tessa à entretenir leur relation et à lui donner une chance, même si elle en a eu beaucoup…

Je me suis surprise à imaginer qu’il allaient finir par se marier ou bien par avoir des enfants, mais en voyant la fin de ce tome qui m’a laisser sur littéralement sur le cul, choquée je me suis dit que c’était tellement évident, dans le 3 ème tome il y avait beaucoup d’ allusions et bien sur bien avant la fin on sent que quelque chose cloche et on devine.   Existe-t-il une heureuse fin pour nos deux amoureux ? Parfois j’en viens à douter. En tout cas je suis tellement pressée de lire la suite et de le découvrir.