Coup de coeur : 5/5, Les avis d'Estelle, Thriller

La fille du train Paula Hawkins

la fille du train

fiche-technique

Titre : La fille du train

Auteur :  Paula Hawkins

Genre : Thriller

Maison d’édition : Sonatine

Date de parution : 13/01/2015

Nombre de pages : 378

Nombre de tomes : 1

Prix :  21 euros

résumé

Entre la banlieue où elle habite et Londres, Rachel prend le train deux fois par jour: le 8 h 04 le matin, le 17 h 56 le soir. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par coeur, elle a même donné un nom à ses occupants, qu’elle voit derrière la vitre. Pour elle, ils sont Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait. Heureux, comme Rachel et son mari ont pu l’être par le passé, avant qu’il la trompe, avant qu’il la quitte. Rien d’exceptionnel, non, juste un couple qui s’aime. Jusqu’à ce matin où Rachel voit Jess dans son jardin avec un autre homme que Jason. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Rachel, bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, décide d’en savoir plus sur Jess et Jason. Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu…

note5

mon-avis

120316_sonatine_editions

Elle est enterrée sous un bouleau argenté, en bas, près de l’ancienne voie ferrée, sa tombe indiquée par un cairn. Ce n’est guère plus qu’une pile de cailloux, au fond. Je ne voulais pas attirer l’attention sur sa dernière demeure, mais je ne pouvais pas la laisser disparaître. Ici, elle dormira en paix, personne ne viendra la déranger, rien que le chant des oiseaux et le grondement des trains qui passent.

Tout d’abord, merci à Chloé, ma meilleure amie que je considère comme ma soeur,  de m’avoir conseillé et prêté ce livre.

C’est un livre qui m’a beaucoup plu et que je relirai très certainement.

Pourquoi ai-je autant aimé ce livre ?

Tout simplement parce que l’on découvre l’histoire d’une femme détruite par l’amour, qui idéalise les autres couples et surtout un en particulier. Elle est éperdument amoureuse de son ex-mari Tom, elle se noie dans l’alcool au point de ne plus rien contrôler… Rachel est une femme blessée qui prefère oublier ses problèmes en buvant jusqu’à ne plus rien contrôler et tout oublier. Et on sait ce que c’est, les filles, on a toutes été accro à un garçon comme Rachel l’est avec Tom . On le sait, toutes les filles ont déjà été une  « Rachel », parce qu’après tout, on est toutes des éternelles amoureuses de l’amour.

Qui est l’homme qui la détruit ?

Tom est un homme à la petite vie bien rangée : après avoir trompé Rachel avec Anna, il s’est très rapidement remarié et a eu un enfant avec celle-ci. Je n’en dirai pas plus sur lui, vous découvrirez par vous-mêmes qui il est réellement !

Parlons alors de sa femme chérie, Anna.

Allons droit au but, c’est une femme qui a peur de tout, pour tout, partout. Une femme que j’ai détestée durant ma lecture pour le mal qu’elle cause à Rachel : après tout, aucune femme n’aime la maîtresse de son mari ! C’est une femme sans coeur qui ne voit pas plus loin que le bout de son GROS NEZ !

Je ne vous parlerais pas de Megan et Scott, volontairement, vous les découvrirez et verrez que ce n’est pas le couple parfait d’amoureux qui vit encore avec des étoiles dans les yeux…

Après la disparition de Megan, j’ai encore plus adoré le livre pour son suspense et surtout pour tout ce que j’ai pu imaginer et partager comme idées avec ma super copine. Au final, j’étais bien loin de ce qui s’est reellement passé, j’espère avoir l’occasion de lire ce que vous, vous en avez pensé !

Pour finir, le point fort du livre, c’est de pouvoir être dans la peau de tous les personnages féminins, donc d’avoir plusieurs avis différents et surtout de pouvoir passer par plusieurs émotions. Le fait que ce soit comme un journal intime est aussi un gros, gros point fort.

Et pour conclure, je recommande, je recommande, je recommande !

Coup de coeur : 5/5, Erotique, Les avis de Chloé

Wait for you tome 1 : Jeu de patience de Jennifer L.Armentrout

jeu de patience

fiche-technique

Titre : Wait For You, tome 1 : Jeu de patience

Auteur : Jennifer L. Armentrout

Genre :  Erotique

Maison d’édition-Collection : J’ai Lu

Date de parution : 19/02/2014

Nombre de pages : 445

Nombre de tomes : 3

Prix : 13.00 €

résumé

Ne jamais ôter son bracelet, être ponctuelle, ne pas attirer l’attention : tels sont les trois préceptes qu’Avery s’est imposés pour son entrée à la fac. Une stratégie que le séduisant Cameron Hamilton pourrait bien déjouer à coups de regards pénétrants et de sourires enjôleurs. Patient et obstiné, lorsque Cam a jeté son dévolu sur quelqu’un, il ne recule devant rien – rien, excepté peut être le passé d’Avery, qui semble s’acharner à ressurgir…
Ensemble, seront-ils capables d’affronter le souvenir de cette terrible nuit qui, cinq ans auparavant et à des kilomètres de là, a tout changé ?

note

5

 

mon-avis

j'ai lu

Mon nid de papillons laissa tomber le Red Bull pour se mettre au crack. J’oscillais entre envie de vomir et besoin de courir dans mon appartement comme une dingue.

Ce premier tome commence fort : dès que Cameron fait son entrée, il est gravé à jamais dans l’esprit ! J’ai passé de très bons moments avec Avery et Cam, ce dernier ne lâchant pas l’affaire dans la première partie du bouquin pour que Avery accepte de sortir avec lui, mais c’est qu’elle est coriace cette petite Avery, moi il y a bien longtemps que j’aurais dit oui ! En tout cas, cette attente est bien dosée, je veux dire dans le genre érotique, bien souvent il suffit d’un regard ou que la fille tombe à quatre pattes dans un bureau et c’est parti, les personnages nous font des galipettes à n’en plus finir. Cependant, dans ce roman-ci, nos deux protagonistes prennent leur temps, une histoire d’amour est naissante bien avant le sexe, c‘est ce que j’aime dans les romans de Jennifer L. Armentrout. Ce que je peux dire avec certitude, c’est que le livre porte bien son nom car même lorsque l’on passe au niveau supérieur, il faut être patient ! Et c’est ce que j’ai apprécié dans cette lecture, l’auteur sait faire durer les choses en les faisant avancer lentement mais sûrement, on ne se lasse pas comme on pourrait le croire, bien au contraire.

La plume de cet auteur est juste magnifique, j’adore. C’est fluide, pas du tout stressant, on passe de bons moments quand on lit ses livres et elle met toujours une bonne dose d’humour dans ses personnages masculins et féminins. D’ailleurs, bien avant de commencer ma lecture, je savais que j’allais adorer. J’applaudis toujours avec enthousiasme Jennifer L. Armentrout et j’ai vraiment hâte de lire les autres tomes.

Coup de coeur : 5/5, Les avis d'Estelle, Témoignage

Violentée de Cathy Glass

violentee-319494

fiche-technique

Titre : Violentée

Auteur :  Cathy Glass

Genre :  Témoignage

Maison d’édition : France Loisir

Date de parution : 13/03/2013

Nombre de page : 352

Nombre de tome : 2

Prix : 7,65 euros

résumé
Lorsque Cathy Glass, mère d’accueil, se voit confier la garde de Jodie, une petite fille de 8 ans, elle ignore encore qu’elle va affronter le cas le plus difficile de sa carrière.
Jodie, particulièrement violente envers elle-même et son entourage, a le niveau mental d’une enfant de 4 ans et souffre d’un trouble de dédoublement de la personnalité : apparaissent fréquemment une fillette de 2 ans, Amy, et un homme particulièrement cruel, Reg.
Quelles atrocités ses parents ont-ils bien pu lui faire subir pour la détruire à ce point ? Sa mère d’accueil va découvrir l’horreur absolue qui empêchait la petite fille de s’ouvrir.
Petit à petit, à force de persévérance et de gentillesse, Cathy va réussir à obtenir la confiance de Jodie, qui finira par se confier à elle. Elle retrouvera la joie de vivre et l’innocence qu’elle n’aurait jamais dû perdre.

note

5

mon-avis

France Loisirs

 » Quand j’irais mieux je pourrai venir vivre chez toi ? Tu voudrais être ma nouvelle maman ? Je ne veux plus de l’ancienne. Bisous Jodie »

Mon dieu, comme ma lecture m’a émue !

Je pense que c’est ma lecture la plus émouvante de toutes !

Un début de livre qui nous explique la situation de la petite Jodie, 8 ans, qui a vécu un calvaire avec ses parents, on continue par la suite avec des explications sur la vie de Cathy, comment et pourquoi elle est devenue assistante familiale, comment sa famille l’a vécu et dans quel but et pourquoi les enfants arrivent chez elle ?

A son arrivée, Jodie paraît être une petite fille timide et très directive, colérique, pas très attachante.

Mais en réalité, qui est donc Jodie?

Une fillette de 8 ans sans éducation, impolie pour qui les choses banales de la vie d’une enfant de cet âge paraissent difficiles à accomplir, une enfant qui manque d’amour et ne sait ni le recevoir ni le donner. Sait-elle simplement ce qu’est l’amour ?

Jodie est comparée par la famille de Cathy à Chucky la poupée diabolique et possédée. Je pense que juste avec cette comparaison, on voit à quel point Jodie est une fille dérangée et horrible.

Jodie n’a pas le sens de la douleur et ne sait d’ailleurs pas ce que c’est. Elle s’inflige des blessure volontaires qui ne manquent pas d’affoler Cathy, qui est à mon goût un peu trop laxiste avec notre petite Jodie.

Comme Reese, Jodie est une enfant peu attachante au début, mais lorsque l’on apprend par la suite sa réelle histoire, les violences sexuelles subies par son père, son oncle, sa mère, sa tante et ses deux grand-pères, on s’attache tout de suite beaucoup à cette petite et on n’a qu’une seule envie : la  protéger le plus possible de ces horribles gens qui n’ont aucun remord après lui avoir volé son innocence et son enfance.

A la fin, alors qu’on pensait que Jodie détestait réellement Cathy, on découvre après son départ que son rêve est de revenir habiter chez elle dès qu’elle ira mieux.

J’ai été très émue durant ma lecture, je suis passée par tellement d’émotions, certains passages m’ont carrément fait pleurer.

Pour conclure cette longue chronique qui aurait pu faire des pages et des pages tellement j’ai de choses à dire sur ce bouquin, je dirai que c’est un énorme coup de coeur, j’en suis carrément tombée amoureuse et j’aurais pu le lire une centaine de fois sans m’arrêter.

Je le recommande cent fois ainsi que Ne dis rien de la même auteure.

Contemporaine, Coup de coeur : 5/5, Les avis de Chloé, Romance

Marked Men tome 1 : Rule de Jay Crownover

Marked men

fiche-technique

Titre : Marked men, tome 1 : Rule

Auteur : Jay Crownover

Genre :  Romance, Contemporaine

Maison d’édition-Collection : Hugo Roman-Collection new romance

Date de parution : 03/03/2016

Nombre de pages : 440

Nombre de tomes : 6

Prix : 17.00 €

résumé

Rule est la première saison d’une série passionnante sur l’univers du tatouage et du métal.

Lorsqu’elle était adolescente, les très riches parents de Shaw Landon se sont peu occupés d’elle. Elle a alors trouvé refuge dans la famille Archer où elle était particulièrement proche de Remy, frère jumeau de Rule, aujourd’hui décédé dans un accident de voiture. Elle est liée à cette famille plus qu’à la sienne. Mais Shaw est depuis toujours secrètement amoureuse de Rule, ce qui l’empêche d’avoir de véritables relations avec d’autres hommes. Rule, lui, voit en elle une fille à papa, trop sérieuse et surtout la petite amie de son défunt frère. De plus tout les oppose : de nature rebelle et fêtard, il est tatoueur et tatoué, a des piercings et les cheveux de toutes les couleurs.
Avec son look classique, elle est sage et concentrée sur ses études de médecine. Mais parfois il suffit d’une jupe courte et de quelques cocktails pour que le regard que l’on porte sur quelqu’un change. Les secrets sont révélés et que rien ne sera plus jamais comme avant… Rule et Shaw tenteront de comprendre ce qu’ils ressentent et d’être ce que l’autre attend. Mais entre les traumatismes de leurs familles respectives, les habitudes de coureur de jupons de Rule, l’emploi du temps chargé de Shaw et son ex qui la harcèle, ces deux-là auront bien du mal à se trouver. Leur amour sera-t-il plus fort que leurs différences ?

L’ambiance de cette série est celle d’un salon de tatouage, de concerts de métal, le tout agrémenté de délires de colocataires et de virées dans leur ville natale.

note

5

 

mon-avis

hugo romanJ’ai un ex taré qui me suit et me harcèle ; ça me pourrit la vie. Mes parents sont persuadés que je devrais l’épouser et déménager à Cherry Hills. Rule le déteste et il y a de fortes chances que s’il continue, Rule l’assassine, ce qui ne fait qu’empirer des choses déjà très compliquées. J’ai dans l’idée que si tu avais été là, tu aurais vu la pourriture à travers le vernis de Gabe et je ne me serais jamais retrouvée dans cette situation. Ça me manque que tu ne sois plus là pour me protéger de moi-même. Ton frère ne pense qu’à me garder en sécurité et je crois sincèrement que c’est important pour lui. Mais il est tellement occupé à me protéger des autres, y compris de lui, que je crois qu’il ne voit pas que je peux être ma pire ennemie. Il n’arrête pas de parler du fait qu’il peut tout foutre en l’air entre nous et je n’ose pas lui dire qu’il ne pourra jamais assez merder pour que j’arrête de l’aimer. C’est fort probable que, comme tout le monde, il finisse par voir que ce que j’ai à offrir n’est pas si génial et que je veux plus que ce que je peux donner. C’est tellement tordu et compliqué que je suis déjà surprise qu’on en soit arrivés là.

Avant de commencer, je tiens à dire qu’en premier temps, avant de l’acheter, j’ai complètement fondu face à la couverture qui m’a attirée comme un aimant. J’avais entendu énormément de bien sur ce bouquin ! Personnellement, je m’attendais à quelque chose de bien lourd, du genre de After, mais alors ce n’est absolument pas ça, bien que Rule soit assez torturé, c’est une personne bien, il n’est pas aussi cruel que Hardin même si celui-ci a un bon fond. Bref, on n’est pas là pour parler de Hardin mais plutôt de Rule. C’est quelqu’un d’original et de tellement gentil, même s’il a des sautes d’humeur et qu’il pique une crise au moindre petit problème. Mais au fond de lui, il cache quelqu’un de blessé qui a perdu quelqu’un de cher et qui, à cause de cela, n’est pas vraiment accepté par sa famille, du moins par sa mère, qui remet la faute sur lui et ne l’accepte pas tel qu’il est, c’est-à-dire percé et tatoué des pieds à la tête sans aucune  exception… Hmm oui les filles, sans aucune exception alors accrochez-vous bien. J’adore Shaw, qui est une fille à laquelle on peut facilement s’identifier, elle compatit beaucoup avec les problèmes des autres et les aide tout le temps à les régler bien avant de s’occuper de ses propres problèmes. Shaw vient d’une famille extrêmement riche qui ne vit que pour le paraître et pour l’opinion des gens, ils ne l’ont jamais acceptée telle qu’elle était également. Elle a toujours dû se démener pour être bien aux yeux de ses parents mais cela n’a pas changé grand chose. Elle s’est donc réfugiée chez les Archer qui l’ont acceptée comme leur propre fille et depuis ses 14 ans, elle est amoureuse de Rule, enfin voilà leur petite histoire.

L’histoire est tellement addictive, c’est un livre qui est rapide à lire et dont on ne se détache pas facilement ! Je m’attendais énormément à ce que ce soit strictement basé sur du sexe avec une histoire compliquée au milieu de tout ça, un peu à la After mais pas du tout, c’est tellement léger et beaucoup plus basé sur l’histoire d’amour et l’amélioration de la personnalité de Rule. Enfin pas exactement, c’est plutôt que Rule doit apprendre à aimer et être aimé, et lutter pour reconstruire sa famille brisée. J’ai passé de très bons moments, que ce soit avec Shaw ou Rule, au charme duquel j’avoue avoir succombé, il faut dire qu’il sait y faire !

Dans le premier tome de cette saga, on retrouve l’histoire de Rule. On fait également connaissance avec sa bande de potes, les autres tomes leur sont consacrés, le tome 2 parlera de l’histoire d’un dénommé Jet dont vous ferez brièvement la connaissance ainsi que de Ayden la meilleure amie de Shaw, j’ai vraiment hâte de les découvrir un peu plus. Le tome 3 sera consacré à Rome, le frère de Rule. Le tome 4, à Nash le meilleur ami de Rule, qui est vraiment très charmant ! Le tome 5 à Rowdy, qui fait partie de la bande de Rule aussi mais dont on ne parle pas trop dans le premier tome, j’ai donc hâte de faire sa connaissance. Le tome 6 va parler de Asa que je ne connais absolument pas donc ça m’intrigue encore plus ! Un conseil, lancez-vous, je vous jure que vous apprécierez énormément !

Coup de coeur : 5/5, Les avis de Chloé, Thriller

Révélée de Renee Knight

révélée

fiche-technique

Titre : Révélée

Auteur : Renee Knight

Genre :  Thriller

Maison d’édition-Collection : Edition Fleuve- Fleuve Noir

Date de parution : 09/04/2015

Nombre de page : 350

Nombre de tome : 1

Prix : 19.90 €

résumé

Toute ressemblance avec des personnages existant ou ayant existé n’est certainement pas fortuite… Le livre a simplement été déposé dans sa boite aux lettres. Sans cachet de la poste, sans aucun message. Depuis qu’elle l’a commencé, Catherine ne dort plus. C’est sa vie qu’elle lit, révélée sur le papier par un inconnu. Un certain E. J. Preston qui sait tout d’elle. Même son secret le mieux enfoui…

note

5

mon-avis

fleuve

La force que procure la colère est extraordinaire. J’ai littéralement retourné la maison, en quête d’autres secrets. Je me suis attaqué à notre nid familial comme s’il était l’ennemi. Je suis passé de pièce en pièce, j’ai déchiré, renversé, retourné, fichu une sacrée pagaille, mais je n’ai rien trouvé d’autre. Toute l’affaire m’a donné le sentiment d’être tombé dans une canalisation bouchée et de tâtonner dans des eaux usées pour tenter d’y voir plus clair. Sauf qu’il n’y avait rien de concret à quoi se raccrocher. Tout ce que je sentais, c’était une crasse molle, qui me rentrait par les pores et s’insinuait sous mes ongles, et sa puanteur m’emplissait les narines, s’accrochait à mes cheveux, s’imprégnait dans les petits vaisseaux sanguins et polluait mon corps tout entier.

Ce livre traînait quand même dans ma PAL depuis novembre, voire avant je crois ! Quelle honte ! Ayant besoin d’un thriller, j’ai attrapé Révélée et je me suis lancée.

L’histoire est racontée de deux points de vue (voire quatre, mais ce n’est pas le cas pendant la majeure partie du livre ) . Enfin, alternant d’un chapitre à l’autre, nous avons le point de vue de Catherine et celui d’un vieil homme, Stephen Brigstocke. On nous parle de ce livre dès le début mais on ne sait pas encore ce qu’est ce secret, puisque en fait on nous en parle sans révéler quoi que ce soit. C’est ce qui pousse le lecteur à continuer et à vouloir savoir quelle est cette chose si atroce qu’a à cacher Catherine et pourquoi ce vieil homme prend les choses tellement à cœur.

Les personnages sont très attachants, tous autant qu’ils sont, même si j’ai parfois voulu gifler le mari de Catherine qui, lorsqu’il apprend la « vérité », monte trop rapidement sur ses grands chevaux sans laisser Catherine s’expliquer et donner sa version. Alors pourquoi vérité entre guillemet ? Car celui qui a écrit ce livre n’était absolument pas présent lors des événements, il a donc écrit ce livre en se basant sur quelques photos prises (pas par lui bien sûr) et en inventant sa propre histoire telle qu’il l’avait imaginée ou plutôt telle que sa femme l’avait imaginée , donc bon je n’ai pas vraiment compris la réaction de son mari. Alors oui, il y a eu faute mais il aurait au moins du prendre la peine d’écouter la version de sa femme avant de se ranger du côté ennemis, et il en a pris un sacré coup ! En tout cas, moi j’avais vraiment hâte de découvrir la version de Catherine qui est différente de celle du livre sur certains points. Avant de découvrir les passages du livre et en gros de découvrir son secret, je ne m’attendais pas à ça et pourtant j’aurais dû, sachant que bien souvent lorsque la femme est au cœur d’un « secret », il s’agit de ça. C’est un thriller émouvant, qui fait réfléchir sur la façon de juger autrui sans réellement savoir. C’est donc un bouquin que je vous recommande.

Coup de coeur : 5/5, jeunesse, Les avis de Chloé, science-fiction

Au-delà des étoiles, tome 2 : un millions de soleils de Beth Revis

au-delà des étoiles tome 2

fiche-technique

Titre : Au-delà des étoiles, tome 2 : un millions de soleils

Auteur : Beth Revis

Genre :  Jeunesse, Science-fiction

Maison d’édition : Pocket Jeunesse

Date de parution : 20/08/2015

Nombre de page : 448

Nombre de tome : 3

Prix : 18.50 €

résumé

Dans les entrailles de Godspeed, de lourds secrets ont été soigneusement enfouis. Des secrets dont dépend le sort de ses passagers… Si le vaisseau est alimenté par le mensonge, il est aussi menacé par le chaos.

note

5

mon-avis

pocket jeunesse

Malgré moi, je pose les doigts sur mes lèvres. Ce baiser… Je n’ai pas réfléchi, j’ai simplement agi. Et maintenant, impossible d’oublier la sensation de ses lèvres sur les miennes. Pensais-je ce que j’ai dit ? Que vivre sur la nouvelle planète sans lui n’aurait aucun intérêt ?

Dans ce tome-ci, tout est beaucoup plus compliqué puisqu’il n’y a plus de Phydusdonc les gens sont libres de penser et de faire ce qu’ils veulent et ça, ils le font savoir. Elder doit donc faire face à de nombreux conflits, notamment le fait que certains des habitants du vaisseau ne l’acceptent pas en tant que chef et ne le respectent pas. On apprend des choses liées au moteur de Godspeed que l’on ne savait pas jusque là, mais ce n’est pas le pire, croyez moi. De son côté, Amy doit faire face aux discriminations qui continuent, je trouve d’ailleurs que cette saga met bien en scène le racisme, (j’ai toujours soutenu Amy pour qu’elle ouvre enfin sa bouche et les réduise au silence). On pourrait penser que, puisque les habitants ne sont plus sous Phydus, ils arrêteraient de la traiter comme un monstre, mais étant donné que depuis qu’ils sont tout petits on leur enseigne que tout le monde doit être pareil, ils ont gardé cet aspect de « propagande » en quelque sorte. Les Doyens sont des sortes d’Hitler qui maintiennent qu’on doit tous être brun aux yeux marrons et à la peau mate, donc vous comprenez bien que notre Amy rousse à la peau pâle n’est pas vraiment la bienvenue. D’autant plus qu’Orion lui a laissé un message et une mission. Pendant cette chasse au trésor excitante, on apprend beaucoup de choses, à peu près tout ce que l’on veut et doit savoir.

Bien sûr, dans ce second tome, il y a beaucoup plus d’action que dans le premier et pourtant le premier en était bourré jusqu’à la moelle. Autant vous dire qu’on ne s’ennuie pas une seule seconde. Cependant, une révolution se prépare, Elder a beaucoup de difficultés à gérer ce problème, en vérité il ne gère pas vraiment le problème, il ne sait pas comment faire le pauvre, je n’ai d’ailleurs pas toujours été d’accord avec lui. Pour un dirigeant, je trouve qu’il se laisse trop bouffer, il aurait peut-être dû laisser le Phydus faire son travail après tout !

Je ne sais pas trop à quoi m’attendre pour la suite mais j’espère simplement qu’elle sera à la hauteur des deux premiers tomes. Encore un coup de coeur pour moi, humm.. oui j’ai un peu le coup de coeur facile ces derniers temps.

Coup de coeur : 5/5, jeunesse, Les avis de Foxyreader

La Passe-miroir, tome 2 : Les disparus du Clairelune de Christelle Dabos

te succomber

 

fiche-technique

Titre : La Passe-miroir, tome 2 : Les disparus du Clairedelune

Auteur : Christelle Dabos

Genre : Jeunesse, Fantasy

Maison d’édition : Gallimard

Date de parution : 29/10/2015

Nombre de pages : 550 pages

Nombre de tomes : 4

Prix : 19.00 €

résumé

Fraîchement promue vice-conteuse, Ophélie découvre à ses dépens les haines et les complots qui couvent sous les plafonds dorés de la Citacielle. Dans cette situation toujours plus périlleuse, peut-elle seulement compter sur Thorn, son énigmatique fiancé ? Et que signifient les mystérieuses disparitions de personnalités influentes à la cour ? Ophélie se retrouve impliquée malgré elle dans une enquête qui l’entraînera au-delà des illusions du Pôle, au cœur d’une redoutable vérité.

note

5

mon-avis

Ce livre-là, j’avais vraiment hâte de le commencer. Je me suis retenue pendant pas mal de temps après ma lecture du premier tome parce que je savais que l’attente pour le troisième tome serait très longue. J’ai adoré ma lecture, ce second opus est vraiment génial, aussi bon que le premier, voire meilleur.

Je ne vais pas vous faire de résumé de ce deuxième tome car je ne souhaite pas spoiler ceux qui n’auraient pas lu le premier livre. Disons simplement qu’Ophélie continue d’explorer les différentes facettes du Pôle. La date de son mariage approche ; en attendant, on suit ses aventures sur cette arche qui lui est désormais un peu moins étrangère. J’ai été contente d’en apprendre plus sur Ophélie au travers de ce tome. Elle reste une anti-héroïne, maladroite et parfois naïve, mais je ne peux m’empêcher de la trouver en quelque sorte courageuse, elle réussit à se tirer de situations totalement cauchemardesques grâce à son esprit qui lui n’est pas si maladroit. Le personnage sur lequel on en apprend le plus au cours de ce tome est Thorn, et je dois avouer que je suis en totale adoration devant lui. Il se dévoile peu à peu, on commence à comprendre les raisons de son comportement, et pourtant il arrive encore à surprendre le lecteur dans ses actions. Je ne sais pas vraiment comment expliquer pourquoi j’apprécie à ce point ce personnage, mais c’est sûr : j’en suis fan ! Archibald, l’ambassadeur, me plaît bien lui aussi dans ce second opus, alors que je ne savais pas trop quoi penser de lui au départ. Bérénilde est moins présente, mais j’ai appris à mieux l’apprécier malgré cela. On fait également la rencontre de nouveaux personnages dans la veine de ceux que l’on connaît déjà, toujours prêts à comploter mais attachants à leur manière. C’est d’ailleurs cette ambiance-là que j’adore, ambiance dans laquelle on ne peut se fier à personne ou presque puisqu’il s’agit de la cour et que l’on ne sait pas qui travaille pour quel dessein.

Je ne m’étendrais pas sur l’intrigue pour ne spoiler personne, mais j’ai trouvé l’enquête pleine de mystère et plaisante à suivre. Elle suit certes quelques ficelles bien connues, mais l’univers permet une totale originalité. S’il fallait que j’énonce un point négatif, je dirais que l’auteure se répète parfois un peu dans certaines de ses tournures de phrases ou qu’elle énonce certaines informations à plusieurs reprises. Il s’agit toutefois d’un détail, le tout m’a transportée et quand je suis arrivée près de la fin du bouquin, j’ai ralenti mon rythme de lecture parce que je n’avais pas envie de le finir.

Il n’est pas difficile pour moi de vous résumer mon avis sur ce livre, ce n’est ni plus ni moins qu’un coup de cœur !

Cette chronique figure également sur le blog foxyreader

Coup de coeur : 5/5, jeunesse, Les avis de Chloé, science-fiction

Au-delà des étoiles de Beth Revis

Au dela des étoiles

 

fiche-technique

Titre : Au-delà des étoiles, tome 1

Auteur : Beth Revis

Genre :  Jeunesse, Science-fiction

Maison d’édition : Pocket Jeunesse

Date de parution : 18/09/2014

Nombre de page : 441

Nombre de tome : 3

Prix : 18.50 €

résumé

Dans 300 ans, Amy sortira de son sommeil glacé pour coloniser une nouvelle planète avec d’autres volontaires. Mais bien avant la fin du voyage, Amy est débranchée… On a tenté de la tuer.

note

5

mon-avis

pocket jeunesse

Je suis silencieuse comme la mort. Imaginez : vous êtes dans votre chambre – une belle chambre, chaleureuse, qui n’a rien à voir avec un cercueil en verre dans une morgue. Allongez-vous sur votre lit – qui n’est pas glacé. Bouchez vous les oreilles. Là, vous entendez ? Cette pulsation de vie en provenance de votre cœur, le va-et-vient régulier de vos poumons ? Même en l’absence de bruit, la cacophonie de la vie retentit dans votre corps. Pas dans le mien. C’est ce silence qui me rend folle, qui attire les cauchemars.

Contrairement à ma lecture précédente, j’ai de suite accroché à celle-ci. Ça commence avec Amy et ses parents qui se font cryogéniser et j’avoue que j’ai été un peu étonnée du processus : personnellement, je pensais que quand on était cryogénisé, on n’était pas conscient mais en fait, il s’avère que si et c’est un peu barbare, c’est même de la torture. Mais bon, d’un côté, c’est comme si tu étais immortel puisque tu « reviens » des centaines d’années plus tard et ça, ça doit être vraiment trop cool, j’aimerais vraiment voir comment le monde aura évolué dans 300 ans, pas pour ce processus de cryogénisation bien sûr, je suis pas maso, mais ça fait partie de l’aventure alors bon… Plutôt pour voir si, dans 300 ans, nous aurons des voitures volantes, ou si nous serons des cyborgs ou même si les extraterrestres nous auront fait muter pour avoir des pouvoirs ! Humm, je vais un peu loin là, mais ce serait fantastique non ?! Enfin voilà quoi, je suis vraiment super curieuse de savoir tout ça mais bon, je ne serais plus de ce monde dans 300 ans, alors à moins de me réincarner en être vivant, je ne pourrais jamais savoir. Et le processus de réanimation est encore plus horrible ! C’est de la torture !

Durant tout le voyage, enfin du moins durant une bonne partie, tout est millimétré, trop parfait. Étant le futur Doyen, l’Aîné comme on l’appelle, Elder a accès à toutes les informations sur le vaisseau et il fait des découvertes assez bizarres (de toute manière tout est bizarre sur ce vaisseau), comme des endroits cachés ou même des niveaux, dont on ne lui a jamais parlé et vous vous en doutez, on sait qu’il se trame quelque chose de pas net ! J’ai beaucoup apprécié Elder qui est assez déterminé et têtu. En tant qu’Aîné et futur Doyen, il n’a pas le droit de connaître l’identité de ses parents donc il y a tout une remise en questions derrière tout ceci aussi. J’ai été très étonnée quand même, puisque le vaisseau compte en tout 2 000 et des poussières personnes à bord, cryogénisées ou non, ce qui n’est pas si surprenant en fait puisqu’ils vont coloniser une nouvelle planète ! Étant donné que, pendant une partie du voyage, Amy est cryogénisée, on fait tout d’abord la connaissance d’Elder et donc on découvre toutes ces petites cachotteries qui vont prendre une ampleur gigantesque, pour qu’on débranche Amy comme il est dit dans le résumé. Amy est aussi une personne déterminée et têtue mais avec cette rage de vivre et de protéger les siens d’un grand danger, je ne vais en dire plus à ce sujet puisque ce serait vous dévoiler tout ce qui donne du mystère au bouquin. Mais en tout cas, on peut facilement s’identifier à Amy. Cependant, elle est censée être le personnage principal, mais ici on a plutôt l’impression que c’est Elder le personnage principal et que Amy est secondaire, un peu comme dans cette mission. Ce que je veux dire, c’est qu’on en sait un maximum sur Elder, alors que pour Amy on ne sait pas grand chose, en comparaison.

Vers la fin de mon bouquin, j’étais carrément choquée ! On n’apprend pas énormément de choses, ce n’est pas du tout dérangeant c’est un tome 1 donc on a tout notre temps pour avoir des réponses, par contre une grosse révélation est faite, à la fin on nous envoie tout en pleine figure. L’histoire d’amour que je pensais y trouver n’est pas tellement présente non plus, mais l’histoire est tellement attractive et addictive, que ce n’est absolument pas dérangeant non plus ! Si vous ne connaissez pas la saga Au-delà des étoiles ou bien si vous hésitez à vous lancer, n’hésitez plus , LISEZ -LE !

Coup de coeur : 5/5, Fantasy, Les avis de Chloé

Les ailes d’émeraude, tome 2 : l’éxil de Alexiane de Lys

 

les ailes d'émeraude tome 2

fiche-technique

Titre : Les ailes d’émeraude tome 2 : l’éxil

Auteur : Alexiane de Lys

Genre :  Fantasy

Maison d’édition : Nouvelles Plumes

Date de parution : 01/03/2016

Nombre de page : 492

Nombre de tome : 3

Prix : 14.99 € chez France Loisirs

résumé

Tout juste de retour au camp des Myrmes, Cassiopée affronte une première déconvenue : Gabriel est en mission espionnage et les deux amoureux sont brutalement séparés. Arrive Leo, un jeune homme mal au point, qui ne tarde pas à révéler sa véritable identité. Ancien Myrme devenu Narque, il a un message à lui transmettre de la part de son père : Cassiopée est en danger au sein de son propre clan. Le mal serait-il vraiment du côté des Narques ?
Gabriel est bientôt porté disparu. Tout porte à croire qu’il est mort, mais Cassiopée, convaincue du contraire, décide de suivre son intuition et part à sa recherche, aidée de ses amis.

note

5

mon-avis

nouvelles plumes

Je souris  à mon tour en pensant que j’aimerais avoir un père aussi gentil que lui. Malheureusement, le mien ne pense qu’à dominer le monde ou à anéantir l’espèce humaine tout entière, voir carrément les deux à la fois. Avoir comme géniteur la réincarnation de Dark Vador ne doit de toute façon pas être de tout repos. Je ne peux pas m’attendre à aller faire le tour des fêtes foraines avec lui, en mangeant des barbes à papa.

Le prologue m’a horrifiée, quand je pense que les humains font des expériences sur les Kamkals, puisque bien sûr c’est d’eux qu’il s’agit. Moi, ça me fait froid dans le dos personnellement. Mais bien sûr, il n’est pas question que des humains dans cette histoire, je trouve que l’on en apprend pas des masses sur ceci dans ce second tome, mais j’ai confiance en l’auteure pour nous en dire plus dans le troisième tome.

J’ai beaucoup aimé avoir le point de vue et de Gabriel, et de Cassiopée ; comme vous pouvez le savoir, j’adore avoir les différents points de vue des différents personnages, ça permet de se faire une meilleure opinion sur eux. Mais j’ai un peu été déçue car je pensais avoir aussi celui de Camille et de Manassé pour mieux comprendre certaines choses, mais bon c’est comme ça 🙂

Je me suis sentie réellement perdue face aux événements puisqu’on ne sait pas trop quel camp choisir : d’un côté ceux que l’on pense être les gentils donc les Myrmes et de l’autre les Narques qui sont censés être les méchants, mais les deux camps ne paraissent pas être ce que l’on pense ( me suivez-vous toujours ?). Dans le premier tome, il n’y avait aucun doute, j’étais à 100% du côté des Myrmes mais maintenant, le doute s’installe, je dirais même un ÉNORME doute. Et si les méchants n’étaient pas ceux que l’on croit ?! Enfin, je n’en dirais pas plus à ce propos pour vous laisser découvrir par vous-mêmes bien que, normalement, si vous n’avez pas encore lu ce tome ou même le tome 1, vous ne devriez même pas lire cette chronique mais bon chacun fait ce qu’il veut après tout !

Il y a eu tellement de retournements de situation dans ce tome-ci que j’en ressors toute bouleversée, je suis pressée d’avoir la suite entre mes mains même si je n’ai pas envie de quitter Cassiopée ! Comme vous avez pu le remarquer j’ai ADORÉ ce second tome dont j’attendais énormément et bien sûr, j’attends encore plus du troisième et dernier tome de cette trilogie qui me manquera beaucoup, je l’avoue.

Coup de coeur : 5/5, Fantasy, Les avis de Chloé

Les ailes d’émeraude, tome 1 de Alexiane de Lys

 

les-ailes-d-emeraude%2c-tome-1-574746-250-400

fiche-technique

Titre : Les ailes d’émeraude tome 1

Auteur : Alexiane de Lys

Genre :  Fantasy

Maison d’édition : Nouvelles Plumes

Date de parution : 13/11/2014

Nombre de page : 698

Nombre de tome : 3

Prix : 19.95 €

résumé

À bientôt 18 ans, Cassiopée est contrainte de quitter l’orphelinat où elle vit depuis l’accident qui a tué sa mère. Seule au monde et lâchée dans la ville, elle a la désagréable et persistante impression d’être suivie… Un soir, elle est violemment agressée par deux inconnus. Très mal en point, elle est sauvée de ce mauvais pas par un mystérieux et séduisant garçon, Gabriel. Leur rencontre n’est pas un hasard. Grâce à lui, Cassiopée découvre sa véritable nature : elle appartient au Myrmes, un peule ailé doté d’incroyables pouvoirs sensoriels. En pleine métamorphose, la jeune fille se lance dans cet univers totalement nouveau avec l’espoir de percer, enfin, les mystères de son passé.

note

5

mon-avis

nouvelles plumes

Il sourit, révélant une rangée de dents blanches.

– Ouais tu m’a démasqué. En fait, pour tout t’avouer, le professeur X a décidé de reformer les X-men. Paraît qu’il a des problèmes avec Magneto. Et comme Wolverine n’est pas intéressé par le job, il m’a recruté. D’ailleurs, je suis bien plus doué que lui. Si je regarde le pare-brise et que je me concentre, je peux le faire fondre.

Il plisse les yeux et fixe le pare-brise, comme s’il comptait vraiment le trouer avec ses soi-disant yeux à rayons X. Il reporte son regard sur moi, souriant de toutes ses dents.

– Tu peux m’appeler Kent, si tu veux. Clark Kent.

Je ricane en secouant la tête.

– Clark Kent c’est Superman, crétin, pas X-men.

Il chasse ma remarque d’un geste de la main.

– Superman, X-men, Totally Spies, c’est du pareil au même.

Ce premier tome était une relecture : premièrement, comme le second tome est sorti j’avais besoin de me rafraîchir la mémoire parce que je ne me rappelais plus certains passages importants même s’ils étaient peu nombreux (les passages dont je ne me souvenais plus, bien sûr) et deuxièmement pour faire une chronique dessus. Malheureusement, je crois bien que j’ai échoué à ce deuxièmement. D’une part parce que j’avais déjà lu ce livre donc je savais déjà à peu près ce qu’il se passait dès que je tournais une page, donc je n’ai pas vraiment réussi à me forger une opinion nette et précise dessus, étant donné que je m’attendais à tout enfin presque, donc rien ne me surprenait, ce qui n’avait pas été le cas à la première lecture de ce bouquin ! Et d’autre part parce que je connais en quelque sorte l’auteure, qui n’est autre que la sœur d’une de mes amies, donc d’un côté, ça pourrait faire croire que j’en fais des tonnes, mais au contraire j’ai réellement SURKIFFÉ Les Ailes d’Émeraude, qui est d’ailleurs un roman de Fantasy et avant ce livre je détestais ce genre, pour vous dire que ce tome m’a fait me lancer dans le Fantasy. Bon alors voilà, je vais quand même essayer de vous faire une  petite chronique.

J’ADORE J’ADORE J’ADORE, j’avais besoin de retrouver goût à toutes ces émotions que la lecture fait ressentir, et là c’était le meilleur moyen d’y arriver, je suis toujours tellement affectée par Cassiopée et par Mr Levis-Man-Gabriel, bien sûr tellement casse-bonbon au premier abord, mais il me donne toujours envie de rire tout comme Cassiopée, j’adore me plonger dans ses pensées dans lesquelles j’ai l’impression de retrouver Ilona ! J’attendais avec impatience le passage de son altercation avec Morgane, ce passage me fait tellement rire que j’en pleure presque, d’hilarité bien sûr, comme tout au long du bouquin.

Par contre, parlons de cette couverture qui m’a énormément déçue et dont je parle tout le temps avec mon amie Ilona, mais qu’est-ce que les éditions France Loisirs ont foutu, BORDEL ?! C’est quoi, ÇA ?! L’illustration de Cassiopée qui, je trouve, est merveilleusement bien représentée, bon à part les ailes qu’ils auraient pu faire plus réalistes, mais ce fond gris pas tentant du tout, à quoi ils ont pensé en faisant ça ? Bon OK, le gris représente la Fantasy chez Nouvelles Plumes, mais le rond où est marqué « roman » aurait amplement suffi. Je n’imagine même pas à quoi aurait pu ressembler la couverture si Les Ailes d’Émeraude avait été publié chez Pocket Jeunesse ou Robert Laffont, dont JE VÉNÈRE les couvertures ! ENFIN voilà, j’ai pu voir les autres couvertures qui ont été faites avant que l’une soit choisie définitivement et je doit dire que celle-ci est quand même bien mieux que celles que j’ai pu voir.

Ce livre restera toujours l’un de mes coups de cœur ! Allez ne faîtes pas les timides et LANCEZ-VOUS !