Corps manquants de Colleen McCullough


corps-manquants-6807-264-432

Titre : Corps manquants

Auteur : Colleen McCullough

Traducteur : Jean-Paul Mourlon

Genre : Thriller

Maison d’édition : L’Archipel

Date de parution : 20/06/2007

Nombre de page : 362

Nombre de tome : /

Prix : 22.34 €

Logo Livraddict

Ω

résumé

1965. Connecticut. Au HUG, centre de recherche neurologique, deux employés découvrent, dans la chambre froide où l’on dépose les animaux de laboratoire avant incinération, un sac contenant un corps sans tête, coupé en deux… Chargé de l’affaire, le lieutenant Carmine Delmonico établit rapidement le lien avec des meurtres sadiques récemment perpétrés. Toutes les victimes – des femmes – ont en commun leur jeune âge et leur couleur de peau. L’enquête piétine. Une seule certitude, le coupable appartient au HUG. La tension monte en ville sous la pression des activistes noirs, convaincus qu’il s’agit de crimes racistes. Vite, un coupable, avant que d’autres corps ne manquent à l’appel…

note

2

mon-avis

editions-larchipel

Il est bien plus dangereux. Pensez à lui comme à un félin en pleine forme – un léopard, disons. Il est paisiblement installé sur une branche, dans un arbre en bordure de la forêt, bien caché, observant un troupeau d’antilopes qui broutent l’herbe et se rapprochent peu à peu. Et pour lui, chacune est différente des autres ; sa cible est une bête bien précise. Oh, il est très patient ! Les antilopes passent en dessous de lui, sans le voir ni sentir son odeur, et puis voilà qu’arrive celle qu’il guette. Il frappe si rapidement que les autres ont à peine le temps de se mettre à courir qu’il est déjà remonté dans son arbre avec sa proie, dont il a brisé la nuque.

En commençant ma lecture, je m’attendais à être conquise mais si l’histoire est plutôt prenante , il y a des longueurs interminables ! Il y a tellement de descriptions sur chaque chose que s’en devient lassant. Et au final même au milieu du bouquin l’enquête n’avance pas. Pour moi, ce n’est pas possible ! Un thriller a besoin de malmener ses lecteurs, de leur donner des suspects potentiels mais ici RIEN de tout cela et c’est tellement frustrant, il n’y a aucun retournement de situations, alors voilà je suis aller voir quelques chroniques et apparemment on ne s’attend pas du tout à ce que ce soit cette personne, le tueur, c’est d’ailleurs par pur hasard que le lieutenant Delmonico va découvrir qui est-ce. Donc voilà je perds mon temps plus qu’autre chose avec cette lecture, je préfère donc abandonné.

Publicités

8 commentaires sur « Corps manquants de Colleen McCullough »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s