jeunesse, Les avis de Chloé, science-fiction, Très bonne lecture 4/5

Phobos, tome 3 de Victor Dixen

phobos-tome-3

Titre : Phobos, tome 3

Auteur : Victor Dixen

Traductrice :

Genre : Science-Fiction, jeunesse

Maison d’édition : Robert Laffont

Date de parution : 24/11/2016

Nombre de page : 619

Nombre de tome : 4

Prix : 18.90 €

Logo Livraddict

Ω

résumé

FIN DU PROGRAMME GENESIS DANS
1 MOIS…
1 JOUR…
1 HEURE…
ILS SONT PRÊTS A MENTIR POUR SAUVER LEUR PEAU

Ils sont les douze naufragés de Mars.
Ils sont aussi les complices d’un effroyable mensonge.
Les spectateurs se passionnent pour leur plan de sauvetage, sans se douter du danger sans précédent qui menace la Terre.

ELLE EST PRÊTE A MOURIR POUR SAUVER LE MONDE

Au risque de sa vie, Léonor est déterminée à faire éclater la vérité. Mais en est-il encore temps ?

MÊME SI LE COMPTE À REBOURS EXPIRE, IL EST TROP TARD POUR RENONCER.

note

4

mon-avis

robert laffont– T’inquiète, je vais te transformer en Rolex de la séduction !

Après la fin du tome 2 il était inconcevable d’attendre que le troisième tome sorte enfin, il me fallait la suite. Du haut de ses 120 chapitres, ce pavé est facilement impressionnable. D’ailleurs si je me souviens bien, les autres tomes tournaient autour des 400 pages et non des 600 pages comme celui-ci.

Je me suis facilement remise dans l’histoire qui m’avait tant manqué en ne sachant pas vraiment ce qui m’attendait. J’ai retrouvé mes chers pionniers et pionnières et si j’en ai tant aimé j’en ai également tant détesté l’un d’entre eux : Alexeï ! Ce n’est pas une surprise, je l’ai toujours détesté et ce depuis que je l’ai rencontré. Mais dans ce tome il est encore plus detestable que dans les précédents, peut être car il était moins présent dans le premier et le second tome.

Mais si j’étais tant heureuse de retrouver les personnages, j’ai presque été déçu par le déroulement de l’histoire. Enfin pas exactement le déroulement de l’histoire, je dirais plutôt à cause des longueurs. Tout est là, le suspens, la tension, l’action, les retournements de situation auquel ont ne s’attend pas forcément mais ponctué à tout ceci il y a les longueurs interminables qui surgissent entre tout. Il y en a tellement que je n’en voyais pas le bout. Et je n’étais même pas à la moitié. J’ai vraiment eu beaucoup de mal à m’y faire. C’est vraiment dommage car l’histoire est plaisante à lire, j’ai passé de bons moments mais pour moi le roman aurait pu être plus court. Par-dessus tout, j’ai aimé suivre nos pionniers dans les sacrifices et les choix qui s’offrent à eux pour garantir leur survie.

En refermant le livre , et à l’instant où j’écris ma chronique je viens seulement de comprendre le pourquoi de la couverture avec la robe rouge en mousseline. J’ai vraiment hâte de découvrir la suite des événements car la fin m’a laissé sur les fesses.