Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous, tome 1 de Nathalie Stragier


ne ramenez jamais une fille du futur chez vous

fiche-technique

Titre : Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous

Auteur : Nathalie Stragier

Genre :  Jeunesse, Science-fiction

Maison d’édition-Collection : Syros

Date de parution : 07/01/2016

Nombre de pages : 427

Nombre de tomes : 3

Prix : 16.90 €

résumé

Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous… Parce que pour elle, votre monde ressemble au Moyen Age. … Parce qu’elle sera envahissante, agaçante, imprévisible. … Mais surtout, parce qu’elle détient un secret terrible. Et c’est a vous qu’elle va le confier.

note

2

mon-avis

syrosVingt minutes plus tard, j’ai entendu s’ouvrir le verrou de la salle de bains.
La fille qui en est sortie était incroyablement belle. Ses cheveux bruns frisés tombaient en cascade sur ses épaules et semblaient aussi doux que la soie. Sa peau était lisse, sans aucune imperfection, d’un joli teint cuivré. Elle avait de longs cils noirs qui soulignaient ses yeux marron clair avec des petites touches de vert. À vrai dire, son visage n’était pas parfait. Son nez était un peu long, légèrement busqué, et son menton plutôt carré. Mais de toute sa personne émanait une impression de vie éclatante. En la voyant, on avait l’impression de l’aimer déjà. Mon pantalon de sport était trop court pour elle et n’importe qui aurait eu l’air d’un clown avec ça sur les hanches. Sur elle, il tombait comme un vêtement de haute couture un peu décalé. On devinait ses jambes longues et musclées. Moi qui détestait les pieds de tout le monde, je constatais pour la première fois de ma vie que des pieds pouvaient être jolis.  On aurait dit un top-modèle. Une fille qui défile sur les podiums du monde entier et que les magazines paient une fortune pour avoir le privilège de la mettre en couverture. Non. Top-modèle, ce n’était pas encore assez bien pour elle. Elle ressemblait à une créature divine. Une déesse de la mythologie. Aphrodite sortant de l’océan.

Je n’ai pas vraiment réussi à accrocher à ce livre et pourtant, à ma grande surprise, c’est un livre qui se lit relativement vite. Ce doit être parce que c’est bien écrit. Mais l’histoire ne m’a pas convaincue, je me suis ennuyée, Pénélope est une fille qui vient du futur mais on dirait qu’elle vient plutôt du Moyen-Âge ! Apparemment, c’est censé faire rire mais bon personnellement, ça ne m’est pas arrivé souvent pendant ma lecture. Enfin, pour mieux vous expliquer ma déception je vais commenter les 2 parties du livre. Je n’ai pas beaucoup de chose à dire, mais allons-y.

Première partie : la mise en place des éléments. 

Je n’ai vraiment pas été convaincue par cette première partie qui est un peu trop longue à mon goût. On n’apprend pas grand-chose, le suspens est présent mais je trouve qu’ici c’est négatif car il y en a beaucoup trop, ça en devient presque ennuyant et surtout énervant, ah ça oui ! Pénélope ne veut rien dire donc on entre dans un cercle vicieux et on tourne en rond pendant toute cette première partie. Pénélope est assez marrante sur certains points, mais il y a trop de barrières, ce qui fait que nous, nous ne rions pas. Du moins jusqu’à la révélation du secret qui arrive à la moitié du livre : c’est lui qui va faire la transition entre la première et la deuxième partie.

Deuxième partie : la bombe est lâchée. 

À partir du moment où le secret a été révélé et la bombe lâchée, j’ai voulu en savoir plus et j’ai vraiment commencé à apprécier ma lecture. On va avoir énormément de réponses à nos questions, ce qui dans la première partie était limité, et là, on va pouvoir rigoler un peu. Le futur où vit Pénélope est assez étrange, les femmes se reproduisent entre elles, elles se baignent nues dans la Seine qui leur sert de piscine, elle peuvent se promener nues dans la rue et pour elles, 2019 c’est le Moyen-Âge, enfin voilà, je ne me vois pas dans cette époque. Cette deuxième partie est assez marrante et il y a beaucoup plus d’action, dans la première il n’y en avait pas vraiment.

Bref, comme on peut le voir, j’ai beaucoup aimé la deuxième partie de ce roman mais cela n’empêche pas que j’ai été déçue. J’en attendais tellement et je pensais rire aux éclats. Au départ, j’aurais qualifié ma lecture de grosse déception, mais cette deuxième partie, oui encore elle, l’a fait un peu remonter dans mon estime, malheureusement je la classerais quand même dans les déceptions, cela aurait été tellement mieux si tout le livre avait été comme cette seconde partie. Je ne pense pas acheter la suite et pourtant niveau déception, je suis très indulgente et je donne souvent une seconde chance avec le deuxième tome voire une troisième avec le troisième tome, mais pas ici.

Publicités

2 commentaires sur « Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous, tome 1 de Nathalie Stragier »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s