Bonne lecture : 3/5, Drame, jeunesse, Les avis de Foxyreader

Treize raisons de Jay Asher

te succomber

 

fiche-technique

Titre : Treize raisons

Auteur : Jay Asher

Genre : Jeunesse, Drame

Maison d’édition : Albin Michel

Date de parution : 03/03/2010

Nombre de pages : 284 pages

Nombre de tomes : 1

Prix : 13.50 €

résumé

Clay Jensen reçoit sept cassettes enregistrées par Hannah Baker avant qu’elle ne se suicide. Elle y parle de treize personnes qui ont, de près ou de loin, influé sur son geste. Et Clay en fait partie. D’abord effrayé, Clay écoute la jeune fille en se promenant au son de sa voix dans la ville endormie. Puis il découvre une Hannah inattendue qui lui dit à l’oreille que la vie est dans les détails. Une phrase, un sourire, une méchanceté ou un baiser et tout peut basculer…

note

3

mon-avis

Je pense avoir attendu un peu trop longtemps pour écrire cette chronique car cela fait déjà plus d’une semaine que j’ai terminé cette lecture. C’est un livre que j’ai vite lu, mais qui me laisse une impression mitigée. J’ai passé un bon moment avec ce roman, mais il ne m’a pas plus convaincue que ça, je m’attendais à quelque chose de différent, de plus émouvant peut-être. Ma chronique sera assez courte car il s’agit d’un livre comptant assez peu de pages.

L’histoire est racontée à la première personne par Clay, un jeune homme plutôt banal en âge d’aller au lycée. Ce qui est moins banal, c’est que l’une des filles de son école, Hannah, s’est suicidée quelques semaines auparavant. Un jour, il reçoit une boîte en carton contenant sept cassettes audio. Lorsqu’il met la première dans le lecteur, c’est la voix d’Hannah qui retentit. Elle a enregistré ces cassettes avant de mourir, une face pour chaque personne qu’elle juge responsable, de près ou de loin, de son suicide. Elle a envoyé la boîte à la première personne de sa liste, lui demandant de la faire suivre aux autres. Clay ne sait pas pourquoi il a reçu ces cassettes, il est sûr de n’avoir rien fait qui puisse nuire à Hannah, il était même plutôt charmé par la jeune fille. On découvre donc les cassettes en même temps que lui, tout en suivant ses aller-retours dans la ville, car il se rend à différents endroits mentionnés par Hannah. J’ai trouvé l’idée de départ originale, lire le contenu des cassettes permet d’avoir des flashbacks bien intégrés au récit. De plus, l’auteur peut ainsi décrire directement les émotions que Clay ressent en les écoutant. Malheureusement, j’ai eu l’impression qu’Hannah se contentait d’accuser les autres de son suicide, qu’elle ne se remettait pas assez en question, qu’elle se permettait trop de faire la morale. Certaines choses parmi celles qui lui arrivent sont assez horribles, mais je ne pouvais m’empêcher de penser qu’elle ne réagissait pas comme il le fallait. J’admets cependant avoir apprécié que l’auteur mette en avant le fait que toutes les rumeurs ou plaisanteries mesquines qui peuvent avoir cours au lycée ont plus d’importance et de conséquences que ce que l’on veut bien avouer, elles peuvent blesser plus qu’on ne le croit. Je n’avais toutefois pas l’impression de lire les confidences d’une fille sur le point de se donner la mort, plutôt  celles d’une jeune fille mal dans sa peau cherchant à rendre la monnaie de leur pièce à ses « ennemis » du lycée. La portée du roman est donc moindre pour moi car il s’agit là du point central du roman.

En bref, je dirais que ce roman n’est pas mauvais, loin de là, mais qu’il n’a pas su me toucher autant que je l’aurais espéré. J’ai tout de même passé un bon moment de lecture.

Cette chronique figure également sur le blog foxyreader

Publicités
C'est Lundi que lisez-vous ?

#23 C’est Lundi que lisez-vous ?

ce-lundi

Ce rendez-vous à été créer par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Ce rendez-vous à été repris par Galleane

Le principe est très simple, chaque Lundi il suffit de réponde à 3 questions : Qu’ai-je lu la semaine dernière ? Que suis-je en train de lire en ce moment ?  C’est donc partie pour ce « c’est Lundi que lisez-vous ? »


Qu’ai-je lu la semaine dernière ?

les-ailes-d-emeraude%2c-tome-1-574746-250-400

 


Ce que je lis en ce moment ?

les ailes d'émeraude tome 2


Ce que je vais lire ensuite ?

la voleuse de livres


Eh voilà, c’est terminer pour ce  « C’est Lundi que lisez-vous ? », on se retrouve très bientôt sur le blog, j’espère que cela vous plait 🙂

Coup de coeur : 5/5, Fantasy, Les avis de Chloé

Les ailes d’émeraude, tome 1 de Alexiane de Lys

 

les-ailes-d-emeraude%2c-tome-1-574746-250-400

fiche-technique

Titre : Les ailes d’émeraude tome 1

Auteur : Alexiane de Lys

Genre :  Fantasy

Maison d’édition : Nouvelles Plumes

Date de parution : 13/11/2014

Nombre de page : 698

Nombre de tome : 3

Prix : 19.95 €

résumé

À bientôt 18 ans, Cassiopée est contrainte de quitter l’orphelinat où elle vit depuis l’accident qui a tué sa mère. Seule au monde et lâchée dans la ville, elle a la désagréable et persistante impression d’être suivie… Un soir, elle est violemment agressée par deux inconnus. Très mal en point, elle est sauvée de ce mauvais pas par un mystérieux et séduisant garçon, Gabriel. Leur rencontre n’est pas un hasard. Grâce à lui, Cassiopée découvre sa véritable nature : elle appartient au Myrmes, un peule ailé doté d’incroyables pouvoirs sensoriels. En pleine métamorphose, la jeune fille se lance dans cet univers totalement nouveau avec l’espoir de percer, enfin, les mystères de son passé.

note

5

mon-avis

nouvelles plumes

Il sourit, révélant une rangée de dents blanches.

– Ouais tu m’a démasqué. En fait, pour tout t’avouer, le professeur X a décidé de reformer les X-men. Paraît qu’il a des problèmes avec Magneto. Et comme Wolverine n’est pas intéressé par le job, il m’a recruté. D’ailleurs, je suis bien plus doué que lui. Si je regarde le pare-brise et que je me concentre, je peux le faire fondre.

Il plisse les yeux et fixe le pare-brise, comme s’il comptait vraiment le trouer avec ses soi-disant yeux à rayons X. Il reporte son regard sur moi, souriant de toutes ses dents.

– Tu peux m’appeler Kent, si tu veux. Clark Kent.

Je ricane en secouant la tête.

– Clark Kent c’est Superman, crétin, pas X-men.

Il chasse ma remarque d’un geste de la main.

– Superman, X-men, Totally Spies, c’est du pareil au même.

Ce premier tome était une relecture : premièrement, comme le second tome est sorti j’avais besoin de me rafraîchir la mémoire parce que je ne me rappelais plus certains passages importants même s’ils étaient peu nombreux (les passages dont je ne me souvenais plus, bien sûr) et deuxièmement pour faire une chronique dessus. Malheureusement, je crois bien que j’ai échoué à ce deuxièmement. D’une part parce que j’avais déjà lu ce livre donc je savais déjà à peu près ce qu’il se passait dès que je tournais une page, donc je n’ai pas vraiment réussi à me forger une opinion nette et précise dessus, étant donné que je m’attendais à tout enfin presque, donc rien ne me surprenait, ce qui n’avait pas été le cas à la première lecture de ce bouquin ! Et d’autre part parce que je connais en quelque sorte l’auteure, qui n’est autre que la sœur d’une de mes amies, donc d’un côté, ça pourrait faire croire que j’en fais des tonnes, mais au contraire j’ai réellement SURKIFFÉ Les Ailes d’Émeraude, qui est d’ailleurs un roman de Fantasy et avant ce livre je détestais ce genre, pour vous dire que ce tome m’a fait me lancer dans le Fantasy. Bon alors voilà, je vais quand même essayer de vous faire une  petite chronique.

J’ADORE J’ADORE J’ADORE, j’avais besoin de retrouver goût à toutes ces émotions que la lecture fait ressentir, et là c’était le meilleur moyen d’y arriver, je suis toujours tellement affectée par Cassiopée et par Mr Levis-Man-Gabriel, bien sûr tellement casse-bonbon au premier abord, mais il me donne toujours envie de rire tout comme Cassiopée, j’adore me plonger dans ses pensées dans lesquelles j’ai l’impression de retrouver Ilona ! J’attendais avec impatience le passage de son altercation avec Morgane, ce passage me fait tellement rire que j’en pleure presque, d’hilarité bien sûr, comme tout au long du bouquin.

Par contre, parlons de cette couverture qui m’a énormément déçue et dont je parle tout le temps avec mon amie Ilona, mais qu’est-ce que les éditions France Loisirs ont foutu, BORDEL ?! C’est quoi, ÇA ?! L’illustration de Cassiopée qui, je trouve, est merveilleusement bien représentée, bon à part les ailes qu’ils auraient pu faire plus réalistes, mais ce fond gris pas tentant du tout, à quoi ils ont pensé en faisant ça ? Bon OK, le gris représente la Fantasy chez Nouvelles Plumes, mais le rond où est marqué « roman » aurait amplement suffi. Je n’imagine même pas à quoi aurait pu ressembler la couverture si Les Ailes d’Émeraude avait été publié chez Pocket Jeunesse ou Robert Laffont, dont JE VÉNÈRE les couvertures ! ENFIN voilà, j’ai pu voir les autres couvertures qui ont été faites avant que l’une soit choisie définitivement et je doit dire que celle-ci est quand même bien mieux que celles que j’ai pu voir.

Ce livre restera toujours l’un de mes coups de cœur ! Allez ne faîtes pas les timides et LANCEZ-VOUS !