Les avis de Chloé, Témoignage, Très bonne lecture 4/5

J’ai douze ans… et je vis enfermé dans la soupente de Inès de Kertanguy

J'ai douze ans

fiche-technique

Titre : J’ai douze ans… et je vis enfermé dans la soupente

Auteur : Inès de Kertanguy

Genre :  Témoignage

Maison d’édition : France Loisir

Date de parution : 03/11/2011

Nombre de page : 158

Nombre de tome : 1

Prix :

résumé

J’ai douze ans est le récit de deux années de captivité, deux années d’enfer. Non désiré, il est rejeté par sa mère qui l’a toujours frappé ; sa situation empire quand un homme s’installe chez eux et qu’un petit frère naît, l’enfant chéri. Le jour où il est enfermé dans un placard-poubelle situé tout en haut de la maison, c’est presque un soulagement. Il est seul, sale, mal nourri, mais au moins les coups cessent. Le vasistas pour ciel, il rêve en regardant les nuages. Un roman bouleversant, qu’on ne lâche pas, qui vous prend à la gorge de la première à la dernière ligne.

note

mon-avis

France Loisirs

Je pense que ma mère est mon enfer et que moi, je suis l’enfer de ma mère.

Tout d’abord, je remercie mon amie Estelle que je considère comme ma meilleure amie et comme une sœur, de m’avoir fait partager une si agréable lecture. Bien avant de commencer ce livre je savais que j’allais finir par pleurer.

Ce petit garçon est tellement attachant, on apprend à connaître un petit garçon qui se faisait battre et qui a trouvé la « liberté » en se retrouvant enfermé dans la soupente de la maison. Il est tellement mûr pour son âge. On voit de suite que sa mère s’en fiche pas mal de lui, le petit garçon s’est quand même pris une cuite à l’âge de sept ans… Cependant, il y a quelque chose qui, lors de ma lecture, m’a un peu dérangée. Je m’explique : tout le livre est écrit d’une traite. Ce que je veux dire, c’est que ce n’est pas séparé en chapitres, on a l’impression que ça ne se termine jamais. Mais ce n’est qu’un infime détail, me direz-vous.

Au début je vous avais bien dit que j’allais finir par pleurer et cela n’a pas loupé ! J’étais tellement heureuse qu’il soit enfin libre et que sa mère et son beau-père soient jugés pour ce qu’ils lui ont fait subir ! En écrivant cette chronique, je me rends compte qu’elle est petite. J’ai un gros problème avec les « petits » livres, c’est que je n’ai jamais grand chose à dire dessus.

Fantastique, jeunesse, Les avis de Chloé, Très bonne lecture 4/5

Damnés, tome 2 : Vertige de Lauren Kate

 

damnés tome 2

fiche-technique

Titre : Damnés, tome 2 : Vertige

Auteur : Lauren Kate

Genre :  Fantastique, Jeunesse

Maison d’édition : Bayard Jeunesse

Date de parution : 23/06/2011

Nombre de page : 437

Nombre de tome : 5

Prix : 16.90 €

résumé

Tout juste sortie du cauchemar de Sword&Cross où anges et démons se sont entre-déchirés, Luce a dû se séparer quelques jours de Daniel… Folle de joie à l’idée de le revoir, elle apprend avec désespoir que leurs retrouvailles seront brèves. Daniel doit en effet traquer les Bannis, des immortels, qui cherchent à la tuer. En attendant, il la place en sûreté à Shoreline, un lycée huppé près de San Francisco, d’où elle ne doit pas sortir. Elle entre dans la section des  » Néphilim « , des descendants d’anges aux pouvoirs particuliers, et fait la connaissance de Shelby, Dawn, Jasmine, et Miles, un garçon charmant. Là, Luce apprend aussi que les  » ombres  » qui la terrorisaient, en réalité des Annonciateurs, pourraient l’aider à découvrir ses vies antérieures. Daniel s’entêtant à ne rien lui révéler de son passé, Luce veut comprendre ce qui l’empêche de vivre pleinement son amour et cherche corps et âme à déjouer la malédiction qui s’acharne sur elle.

note

mon-avis

bayard

Je t’aime, Luce. Plus que tout. Je reviendrai te chercher dès que possible.

Dans le tome 1, on apprend brièvement qu’il existe plusieurs types d’anges déchus et non déchus. Une chose que je trouve bien dans ce tome, c’est que dès le début on nous parle de ces différents types. Parfois nous avons le point de vue de Daniel, enfin, que dans le prologue, et ensuite celui de Luce, j’en avais légèrement marre de n’avoir que celui de Luce donc ça aurait été bien qu’il y ait une alternance de points de vue. Ce tome-ci est tellement plus léger, comparé au premier tome qui était lourd, avec l’atmosphère assez chargée qu’est celle de Sword&Cross, c’était de suite lugubre, toujours pluvieux, enfin, la plupart du temps alors que Shoreline a quelque chose de léger et d’attirant, c’est tout en lumière, très ensoleillé, au bord de l’océan en Californie. Shoreline a quelque chose de prestigieux, c’est le paradis comparé à Sword&Cross, enfin vous voyez le tableau.

J’ai beaucoup aimé Shelby dans laquelle je me suis reconnue, bon j’avoue que je suis moins désagréable qu’elle mais on a le même humour 🙂 mais surtout j’ai apprécié tous les nouveaux amis de Luce qui sont légers comme leur environnement, c’est tellement plus agréable à lire que le premier tome, ça m’a redonné envie de continuer cette saga qui, je l’avoue, m’a un peu fait perdre espoir. Même si j’ai beaucoup aimé ce tome-ci il y a néanmoins un petit problème, je m’explique : dans ce tome-ci les chapitres sont en fait un compte à rebours en jours, 18 jours pour être plus précise (bon on a seulement 4 chapitres qui n’ont rien à avoir avec ces 18 jours en comptant le prologue et l’épilogue) où beaucoup de choses se passent et justement, c’est ça le problème, je trouve qu’il se passe beaucoup trop de choses en 18 jours quand même, on dirait que des mois passent et pourtant pas du tout. J’ai l’impression que dans ce tome-ci Luce fait un peu n’importe quoi sans se soucier des conséquences, j’avais envie de la gifler à plusieurs reprises et franchement elle l’aurait mérité et honnêtement j’ai été plus que soulagée de constater que je ressentais enfin quelque chose pour nos personnages principaux et secondaires, ce qui n’était absolument pas le cas dans le premier tome et c’est l’une des principales raisons qui m’avait un peu freinée, je dirais, dans le premier tome.

En conclusion j’ai très envie de lire la suite qui promet de devenir très intéressante mais je vais quand même faire une petite pause.

C'est Lundi que lisez-vous ?

#19 C’est Lundi que lisez-vous ?

ce-lundi

Ce rendez-vous à été créer par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Ce rendez-vous à été repris par Galleane

Le principe est très simple, chaque Lundi il suffit de réponde à 3 questions : Qu’ai-je lu la semaine dernière ? Que suis-je en train de lire en ce moment ?  C’est donc partie pour mon tout premier  « c’est Lundi que lisez-vous ? »


Qu’ai-je lu la semaine dernière ?

damnés tome 2

La chronique ne va pas tarder, elle est en attente de correction 🙂


Ce que je lis en ce moment ?

J'ai douze ans


Ce que je vais lire ensuite ?

damnés tome 3


Eh voilà, c’est terminer pour ce  « C’est Lundi que lisez-vous ? », on se retrouve très bientôt sur le blog, j’espère que cela vous plait 🙂

Contemporaine, Fantastique, Les avis de Foxyreader, Très bonne lecture 4/5

Marina de Carlos Ruiz Zafón

te succomber

 

fiche-technique

Titre : Marina

Auteur : Carlos Ruiz Zafón

Genre : Contemporain, Fantastique

Maison d’édition : Pocket Jeunesse

Date de parution : 20/01/2011

Nombre de pages : 332 pages

Nombre de tomes : 1

Prix : 19.00 €

résumé

Dans la Barcelone des années 1980, Oscar, quinze ans, a l’habitude de fuir le pensionnat où il est interne. Au cours de l’une de ses escapades, il fait la connaissance de Marina. Fascinée par l’énigme d’une tombe anonyme, Marina entraîne son jeune compagnon dans un cimetière oublié de tous. Qui est la femme venant s’y recueillir ? Et que signifie le papillon noir qui surplombe la pierre tombale ? S’égarant dans les entrailles d’une terrifiante cité souterraine, s’enfonçant dans les coulisses d’un inquiétant théâtre désaffecté, Oscar et Marina réveillent les protagonistes d’une tragédie vieille de plusieurs décennies.

note

4

mon-avis

Ce livre traînait dans ma PàL, on me l’a offert il y a quelques années. J’ai toujours entendu des éloges sur l’écriture de Carlos Ruiz Zafón. J’avais donc hâte de commencer ce roman. Le livre refermé, je dois dire que l’histoire ne correspond absolument pas à l’idée que je m’en faisais, mais, une chose est sûre, j’ai apprécié ma lecture.

Ce roman nous raconte l’histoire d’Oscar, un jeune homme de 15 ans qui vit dans un internat à Barcelone. Il a l’habitude de se promener dans de vieux quartiers de la ville et c’est là qu’il rencontre Marina par un après-midi brumeux. Cette dernière vit dans une vielle maison avec son père. Ensemble, les deux adolescents vont un jour se rendre dans un cimetière et suivre une mystérieuse dame habillée de noir. Découvrant une série de pantins désarticulés et dont il manque certaines pièces, ils se mettent à enquêter sur une ancienne fabrique de prothèses. Ils rencontrent divers personnages qui apportent chacun leur lot d’informations. J’ai beaucoup aimé suivre cette enquête, découvrir peu à peu les différentes pièces du puzzle et les mettre en place. Je ne suis pas une grande amatrice de romans dits « policiers » et d’enquêtes, mais l’ambiance du roman, très fantastique, les quartiers brumeux ou assombris sous la pluie et le fait que les deux « enquêteurs » soient des adolescents m’ont permis d’apprécier l’intrigue dans sa globalité. J’ai lu plusieurs fois dans des avis que les éléments fantastiques avaient pu en déranger certains, mais ils ont, pour ma part, au contraire apporté un plus à l’histoire. Ce que j’ai cependant un peu moins apprécié, c’est le fait que la relation entre Marina et Oscar était moins développée que je l’aurais voulu. De plus, l’enquête et leur relation étaient trop séparées dans l’histoire, il n’y avait pas de réelle liaison entre elles. La fin du roman, que l’on voit arriver assez tôt, m’a quelque peu émue.

Oscar est un personnage qui m’a beaucoup plu, c’est un garçon assez solitaire avec un côté très mélancolique. On voit bien à quel point il apprécie Marina, petite faiblesse qui m’a touchée. Je dois avouer que certaines de ses réactions m’ont laissée perplexe (c’est peut-être lié au fait que je suis une froussarde). Marina m’a semblée plus froide, on en apprend moins sur elle. Son père est un personnage que j’ai adoré, cet artiste qui voit plusieurs fois son monde s’écrouler. Les autres personnages sont plus survolés, mais l’auteur prend tout de même la peine de nous raconter leur histoire, marquant une pause bienvenue dans la narration. Cela permet de développer aussi les personnages secondaires.

Pour résumer, c’est un roman que je conseille à tout le monde, ne serait-ce que pour son ambiance brumeuse dans les rues de Barcelone. À éviter cependant si l’on n’est pas amateur de fantastique.

Cette chronique figure également sur le blog foxyreader

Le teaser du Jeudi

#11 Le teaser du Jeudi

 

teaser-jeudiBonjour ! Me revoilà pour « Le teaser du Jeudi » ,il a été creér par Should Be Reading , il a été repris par Des Livres En Pagaille .

Chaque Jeudi il faut :

-Choisir une lecture du moment ou une lecture qui nous plaît

– Ouvrir une page au hasard

-Choisir un extrait qui nous plaît sans spoils bien évidemment


Tout d’abord je m’excuse du retard de ce teaser du Jeudi. 

damnés tome 2

EXTRAIT N° 1:

Ses ailes étaient immenses, trois fois plus hautes que Daniel lui-même, et se déployaient en arc vers le ciel telles  deux voiles blanches. Leur ampleur captait la lumière des étoiles, dont l’éclat se reflétait , encore plus intense, dans un chatoiement irisé. Près de son corps, les ailes étaient plus foncées et se teintaient de beige. Sur les bords, au contraire, elles étaient fines et luisantes, presque translucides aux extrémités.

Extrait page 37 , Damnés, tome 2 : Vertige de Lauren Kate.

 EXTRAIT N°2 :

Ce n’étaient pas l’envie qui lui en manquait. Elle ne supportait pas de se disputer avec Daniel. Mais, en entendant ces mots, « leurs derniers instants ensemble », avant qu’il ne l’abandonne pour des raisons qu’elle ne pouvait comprendre puisqu’il refusait de les lui expliquer, Luce sentit son angoisse redoubler. Dans le tourbillon d’un nouvel État, d’un nouveau lycée, de nouveaux dangers à affronter, Daniel était le seul rocher auquel elle pouvait s’accrocher. Et il allait la laisser seule ! N’en avait-elle pas déjà assez subi ? N’avaient-ils pas tous les deux enduré suffisamment d’épreuves ?

Extrait page 30 , Damnés, tome 2 : Vertiges de Lauren Kate.


 

Bonne lecture : 3/5, Fantastique, jeunesse, Les avis de Chloé

Damnés, tome 1 de Lauren Kate

damnés

 

fiche-technique

Titre : Damnés, tome 1

Auteur : Lauren Kate

Genre :  Fantastique, Jeunesse

Maison d’édition : Bayard Jeunesse

Date de parution : 18/11/2010

Nombre de page : 439

Nombre de tome : 5

Prix : 16.90 €

résumé

Lorsque Luce rentre à Sword & Cross, un lycée d’éducation surveillée, elle est d’emblée attirée par le ténébreux Daniel. Dans cet endroit sinistre où les portables sont interdits, où les élèves ont un passé lourd et où des caméras surveillent les moindres faits et gestes de chacun, Daniel devient une obsession. Mais le jeune homme évite Luce, qui est aussi courtisée par Cam, un beau brun aux yeux verts. Malgré sa fascination pour Daniel, Luce n’arrive pas à résister à Cam. Ce dilemme perturbe la jeune fille, déjà déstabilisée par la présence d’ombres, qui la poursuivent et l’inquiètent depuis l’enfance. Tout est conçu pour que l’ordre règne à Sword & Cross, pourtant ce lieu deviendra le théâtre de drames troubles et mystérieux

note

3

mon-avis

bayard

-Qu’est-ce que tu ressens pour les serpents ? 

-Haine, souffrance, paranoïa extrême et dégoût, énuméra Luce. 

-C’est peut-être comme… Bon, avant j’avais une peur bleue des cactus. Pas moyen de m’en approcher. Ne rigole pas ! Tu ne t’es jamais piquée sur un de ces trucs ? Les épines restent sous la peau des jours et des jours. Bref, une année, pour mon anniversaire, mon père m’a offert onze cactus. D’abord j’ai eu envie de les lui jeter à la gueule, mais j’ai fini par m’y faire. J’ai arrêté d’en avoir peur. Finalement, ça a marché. 

-Donc le cadeau de Cam est vraiment sympa, en réalité. C’est bien ce que tu es en train de me dire ? 

Etant donné qu’il y a des années je n’avais pas vraiment apprécié ma lecture, j’avais comme un blocage quand j’ai commencé ma relecture.

Lors de ma lecture (ça fait un peu beaucoup de « lecture », désolée !), j’ai pu découvrir Luce, une jeune fille accusée du meurtre de son petit ami, suite à cela elle fut envoyée à Sword & Cross, un lycée d’éducation surveillée, un peu comme un centre de redressement si vous voulez. L’endroit est assez morbide je trouve, des bâtiments délabrés tout gris, des caméras de surveillance dans chaque recoin de l’établissement, des barbelés, des règles strictes, une tenue qui doit être noire (bon ça passe encore, ayant moi-même été dans un lycée privé qui demandait une tenue réglementaire noire, je n’ai pas été choquée par ce détail), pas le droit d’avoir sa voiture, un cimetière juste à côté des bâtiments de cours (c’est ici qu’ils sont collés quand ils font les imbéciles et à 6h du matin, non mais vous imaginez le délire quand même ?!) et une piscine en plein milieu d’une église, ce qui je trouve est assez insultant !

J’ai tout de suite été attirée par Cam même si je n’aurais pas dû mais, même après avoir découvert des choses à son sujet, je n’ai pas changé de bord, il est si attentionné à l’égard de Luce comparé à Daniel qui est grossier avec elle et distant. Ses raisons sont plus qu’évidentes mais malgré cela je n’ai pas réussi à m’accrocher à lui. Enfin, vous me direz, je craque toujours pour les « méchants » haha 🙂

Je n’ai pas vraiment accroché avec ce premier tome, contrairement à ce que je pensais, il y avait quelques incohérences par-ci par-là même si ce n’est rien de très voyant mais bon. De plus, je n’ai pas vraiment ressenti d’émotions pour notre personnage principal, ce qui est assez grave selon mon point de vue, ça ne m’est JAMAIS AU GRAND JAMAIS arrivé ! Je ne sais pas, j’étais comme indifférente à ce qui pouvait lui arriver, qu’elle meure ou non, ça m’était égal. J’espère tout de même que cet aspect s’effacera dans les prochains tomes. Cependant, vers les trois quarts du roman, les choses s’améliorent, je dirais même qu’elles deviennent captivantes ! Avant cela j’aurais mis que ce livre était une déception mais grâce à ce petit point qui m’a fait passer un bon moment, j’ai changé d’avis.

C'est Lundi que lisez-vous ?

#18 C’est Lundi que lisez-vous ?

ce-lundi

Ce rendez-vous à été créer par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Ce rendez-vous à été repris par Galleane

Le principe est très simple, chaque Lundi il suffit de réponde à 3 questions : Qu’ai-je lu la semaine dernière ? Que suis-je en train de lire en ce moment ?  C’est donc partie pour mon tout premier  « c’est Lundi que lisez-vous ? »


Qu’ai-je lu la semaine dernière ?damnés

 

La chronique ne va pas tarder, elle est en attente de correction 🙂


Ce que je lis en ce moment ?

damnés tome 2

C’est donc le tome 2 de damnés que je vais commencer en espérant que je vais aimer.


Ce que je vais lire ensuite ?

damnés tome 3


Eh voilà, c’est terminer pour ce  « C’est Lundi que lisez-vous ? », on se retrouve très bientôt sur le blog, j’espère que cela vous plait 🙂

Déception : 2/5, Drame, Les avis de Foxyreader, Romance

Falling into you, tome 1 : Te succomber de Jasinda Wilder

te succomber

 

fiche-technique

Titre : Falling into you, tome 1 : Te succomber

Auteur : Jasinda Wilder

Genre : Drame, Romance

Maison d’édition : Michel Lafon

Date de parution : 09/01/2014

Nombre de pages : 339 pages

Nombre de tomes : 3

Prix : 15.95 €

résumé

« Je n’ai pas toujours été amoureuse de Colton Calloway ; j’ai d’abord été amoureuse de son petit frère, Kyle. Kyle fut mon premier amour… »
À 18 ans, Nell est inconsolable. Kyle, à la fois son meilleur ami et l’amour de sa vie, l’a quittée. Elle sombre dans un chagrin fou dont personne ne semble pouvoir la tirer.
Deux ans plus tard, la jeune femme croise le chemin de l’insaisissable Colton, le frère aîné de Kyle. La douleur est toujours vive, mais une irrésistible pulsion l’attire vers lui. Passion ? Fureur de vivre ? Un lien unique les unit et les consume au plus profond d’eux-mêmes.
Colton pourra-t-il redonner à Nell le goût d’aimer ?

note

2

mon-avis

Je ne sais toujours pas pour quelle raison exactement j’ai choisi de lire ce livre. Peut-être le nombre certain de critiques élogieuses que l’on peut trouver sur la toile. Quoi qu’il en soit, c’est un roman que j’aurais pu tout à fait zapper, il ne m’a pas vraiment plu, voire pas du tout.

Le personnage principal, Nell, est une jeune fille apparemment magnifique qui se rend compte un jour que son meilleur ami Kyle devrait être bien plus que ça pour elle. Heureusement, il est d’accord, ils décident donc de sortir ensemble. Jusqu’ici tout va bien ; le récit est plutôt mignon, quoique un peu fade. Arrive l’accident qui va les séparer : la scène est un peu tirée par les cheveux, mais soit, au final, il s’agit de l’introduction de l’histoire (ceci est tout de même mentionné sur la quatrième de couverture). Pour être tout à fait honnête, j’ai lu toute cette première partie (un tiers du roman) en une soirée. Bizarrement, il m’a fallu presque une semaine pour lire le reste ; l’envie de continuer m’avait un peu quittée. Quand j’ai trouvé la motivation de rouvrir le livre, ça a été pour découvrir que Nell se met à baver sur Colton, le frère de feu son petit ami, le jour de l’enterrement de ce dernier. Elle n’arrive pas à faire son deuil, ni à ressentir d’émotions, mais ça, elle peut le faire. Elle prend tout de même peur, il y a donc un saut de deux ans dans le temps avant qu’elle ne recroise Colton. On assiste ensuite à un coup de foudre plus que rapide, teinté d’une certaine culpabilité envers Kyle. La fin comporte presque essentiellement des scènes de sexe. Ces dernières ne me dérangent pas en elles-mêmes, mais il faut que le reste soit travaillé, que la trame de fond soit plus développée que ces scènes. Ce n’est pas le cas ici : on en apprend certes plus sur le passé des personnages, sur ce qu’ils ressentent, mais j’ai eu l’impression que le tout était vite balancé à la tête du lecteur, presque tout d’un coup, sans réelle évolution. Il y a une partie écrite avec le point de vue de Nell et une autre avec celui de Colton, la seconde m’a plus plu que la première.

Je dois avouer qu’en plus de problèmes liés à l’intrigue, j’ai aussi eu du mal avec les personnages. Kyle ne m’a pas touchée du tout, je l’ai trouvé fade et je l’ai assez vite oublié quand son frère a pris le devant de la scène. C’est vrai que Colton est le personnage qui m’a semblé le plus intéressant, mais j’ai souvent levé les yeux au ciel devant certaines de ses répliques cucul au possible (ou assez crues lors des scènes plus olé olé). Nell, quant à elle, m’a beaucoup agacée, elle ne sait pas ce qu’elle veut, change d’avis comme de chemise et se répète sans cesse les mêmes choses. Le style du roman ne m’a pas aidée à apprécier ma lecture : je ne sais pas si c’est à cause de la traduction (et à cause de ma formation qui me pousse toujours à chercher les fautes), mais il y a de nombreuses tournures de phrases qui m’ont dérangée (sans mentionner le « oh mon dieu » à répétition de l’héroïne). Un point positif que je peux cependant relever est l’omniprésence de la musique dans le récit ; la liste des chansons citées, que l’on peut voir comme une proposition de playlist pour accompagner sa lecture, est une bonne idée.

Je pense que vous l’aurez compris, ce livre ne m’a pas convaincue du tout, j’ai eu du mal à terminer ma lecture. Je ne le recommande donc pas, comme vous pouvez l’imaginer.

Cette chronique figure également sur le blog foxyreader

Untel papote

Chloé papote #1 : à propos de mes relectures.

abandoned-library-31244-400x250

Au mois de Janvier, lors de mon  premier « Top 10 Tuesday », l’une de mes résolution était de de lire tout les livres que j’avais prévu en relecture. J’ai donc décider de vous en parler un peu plus. Le but de cette résolution était en tout premier lieu pour pouvoir redonner une chance à des genres que je n’aimais pas plus que ça à l’époque et qui m’avait fait détesté un livre, et en deuxième lieu pour pouvoir vous proposer une chronique construite pour ceux-ci puisque comme vous avez pu le voir certaines de mes anciennes chroniques ne sont pas du tout constructive voir même bâclées. Bien sûr il se peut que je ne les lisent pas dans l’ordre dont je vais les énoncés.

  • En ce moment, je suis en train de relire Damnés, tome 1 de Lauren Kate que j’avais lu en 2010 je crois, je n’avais pas du tout appréciée ma lecture à ce moment là. Pourtant, maintenant je l’apprécie enfin je vous en parlerais dans ma chronique lorsque je l’aurais terminer. Par la même occasion je vais lire les autres tomes.
  • J’ai ensuite prévu de relire la saga entière Insaisissable de Tahereh Mafi que j’avais tellement aimer ! J’avais déjà fait une chronique que je n’avais pas publier pour la simple et bonne raison qu’elle été vraiment trop courte et du coup pas constructive du tout.
  • J’ai également prévu de relire Les ailes d’émeraude de Alexiane de Lys en premier temps parce que le tome 2 va sortir chez France Loisir le 1er Mars donc il faut que je me rafraîchisse la mémoire et du coup pour vous faire part de mon avis qui je le sais déjà sera un coup de cœur !
  • Je ne t’oublierais pas de Sophie McKenzie , un thriller qui m’a émue, le combat d’une mère prête à tout pour retrouver son enfant !
  • Je vais aussi relire la saga Journal d’un vampire de L.J Smith que je n’ai lu que jusqu’au 7e tome par la même occasion je pourrais lire la suite et vous chroniqué tout ça ! Et puis lire la saga Le Journal de Stephan par la même occasion !
  • Larmes de Lauren Kate fait parti de ces relecture, j’avais un avis assez mitigé quand à ce livre du cou se sera une bonne occasion de peut-être enfin me décider si j’aime ou non ce roman.
  • Les âmes vagabondes de Stéphanie Meyer , j’avais lu ce roman avant de voir le film que j’avais beaucoup aimer.
  • Les apparences de Gillian Flynn j’avais bien aimer ce livre !
  • Les vampires de Manhattan de Melissa de la Cruz , j’avais prévu une chronique également mais il y a eu le même problème que pour Insaisissable.
  • La saga entière Never Sky de Veronica Rossi.
  • Ne le dis à personne de Harlan Coben.
  • Ensuite j’ai aussi prévu la saga Night World de L.J Smith que j’avais lu jusqu’au tom 6 je crois, donc en plus de chroniquer tout ça je vais pouvoir lire la suite.
  • The edge of Nowhere de Elizabeth George.
  • La saga L’épreuve de James Dashner
  • La saga Traqué de Andrew Fukuda que  j’avais énormément aimer.
  • La saga Uglies de Scott Westerfeld que je vais relire pour la troisième fois afin de proposer une chronique et lire le dernier tome par la même occasion !
  • j’ai prévu une dernière lecture , la saga entière Éternels de Alyson Noël.

Et vous avez vous des relectures de prévue ? 

Citations/Séries/Films, Les avis de Fangwide

Compartiment Série – The 100

Hello tout le monde !

Alors voilà, j’attendais de découvrir une série qui en valait le coup, et ça y est !

Je vais donc vous parlez, comme vous l’aurez compris grâce au titre de cet article, de la série « Les 100 », en anglais « The 100 ».

Pour ceux qui connaissent, il s’agit d’une adaptation d’un livre, celui de Kass MORGAN.

Et, fait assez rare pour le signalez, beaucoup de personnes m’ont dit que le livre était moins bien que la série ! Et si !

J’ai regardé les critiques du livre sur Amazon, et en effet, les notes ne sont pas très bonnes… Aussi je me suis dit « pourquoi pas » et j’ai testé la série.

Résumé (Made by myself).

Imaginez la terre, d’ici quelques siècles. Bombe nucléaire. Les terriens ont fuit, et se sont réfugiés dans un vaisseau spatial en orbite autour de notre planète, attendant que les radiations baissent suffisamment pour que la terre soit de nouveau habitable.

On découvre une jeune fille, Clarke, bientôt majeure. Elle est en prison, où elle dessine sur le sol à la craie.

Mais bientôt, la race humaine est menacée : il n’y a plus suffisamment d’oxygène pour survivre à bord du vaisseau mère. La seule solution : retourner sur le sol. Mais le gouvernement ne compte pas envoyer de simples citoyens risquer leur vie dans un monde où les radiations peuvent tuer à la première inspiration. Non, ils vont expédier sur terre cent prisonniers, dont Clarke. Elle va ainsi être envoyée dans une mission périlleuse et dangereuse. Leur but ? Survivre à tout prix.

Les cent vont découvrir non seulement que la planète est de nouveau habitable, mais également qu’ils ne sont pas les seuls à y vivre.

Avis

Et bah punaise ! J’ai accroché direct. C’est original, dans la veine d’Hunger-Games ou d’autres diopsies, mais avec ce truc en plus : les personnages sont comme nous.

On s’identifie très vite à la protagoniste, Clarke. Et là, pour que je dise qu’un personnage me plaise, je dois le penser ! Parce que ce qui a tendance à m’énerver, a lot, c’est les filles sans caractère, et là, on est servis, mais pile poil ce qu’il faut.

Clarke

100clarke1280jpg-81465e_1280w.jpg

Elle est attentive aux autres, blessée mais forte, et s’impose naturellement en leader des 100. Elle est réfléchie et, si elle doit prendre des décisions compliquées, reste très humaine. J’aime beaucoup de choses en elle, et l’actrice réussi à mon sens une véritable prouesse.

Les autres

 

Pfiou ! Les filles, les filles. Je ne vais pas vous le cacher, j’ai tout de suite aimé qu’il y ait du monde, et plusieurs garçons. J’aime cette ambiance entre jeunes, qui est très agréable. Et les échanges de regard ^^.

Mon préféré ?

 

Bien que j’apprécie tous les personnages (leurs caractères sont très bien développés), j’ai une nette préférence pour Bellamy 🙂 !!! Je vous mets sa photo ! Alors ? 😛

1x02-Earth-Skills-bellamy-and-clarke-the-100-37232371-1916-1076.jpg

Dites moi ce que vous en pensez en commentaire !

J’aime également beaucoup Jasper, pour son caractère qui est très vivant. (Photo ci dessous !)

maxresdefault-2.jpg

Vraiment, mais tous ont quelque chose de particulier et c’est un exploit  !

Ce qui est top, c’est qu’on voit plusieurs points de vue, et qu’on suit l’histoire sous tous les angles. On a beaucoup d’informations en un seul épisode, et on ne reste jamais sur sa faim.

Le moins :

Beaucoup trop addictif !! Je ne réussis pas à m’arrêter, je suis totalement rentrée dans leurs univers, et je suis r-a-v-i-e de cette découverte !

En résumé

Foncez ! Ne manquez pas cette absolue réussite ! C’est un véritable film, c’est bien fait, très bien joué, on s’y croirait almost !

Really, c’était topissime cette première saison. Je n’ai pas réussi à m’arrêter et je suis entrain de voir la deuxième, je vous ferais bien sûr une autre chronique !!

Une fois encore, allez-y et dites moi tout, ça m’intéresse !

N.B. : Je n’ai pas contre aucune envie de lire le livre, car la série est trop bien pour que je sois déçue ^^.

Ma note ?

Facile !

19/20. Et je pèse mes points !

C’est définitif, c’est un gros coup de cœur.

 

 A bientôt pour une newvelle chroniques mes sérials-lovers ! ^^

Retrouvez-moi là !

Fang-Wide.