Bonne lecture : 3/5, jeunesse, Les avis de Chloé, science-fiction

Endgame, tome 1 : l’appel de James Frey & Nils Johnson-Shelton

endgame

fiche-technique

Titre : Endgame, tome 1 : L’appel

Auteur : James Frey & Nils Johnson-Shelton

Genre : Jeunesse, science-fiction

Maison d’édition : Gallimard

Date de parution : 09/10/2014

Nombre de page : 544

Nombre de tome : 3

Prix : 19.90 €

résumé

Endgame est une réalité. Endgame a commencé. Douze jeunes élus, issus de peuples anciens. L’humanité tout entière descend de leurs lignées, choisies il y a des milliers d’années. Ils sont héritiers de la Terre. Pour la sauver, ils doivent se battre, résoudre la Grande Enigme. L’un d’eux doit y parvenir, ou bien nous sommes tous perdus. Ils ne possèdent pas de pouvoirs magiques. Ils ne sont pas immortels. Traîtrise, courage, amitié, chacun suivra son propre chemin, selon sa personnalité, ses intuitions et ses traditions. Il n’y aura qu’un seul vainqueur.

note

3

mon-avis

gallimard

« Tout est ici. Chaque mot, nom, chiffre, lieu, distance, couleur et heure. Chaque lettre, symbole et glyphe, sur chaque page, chaque éclat, chaque fibre. Chaque protéine, molécule, atome, électron, quark. Tout, toujours. Chaque souffle. Chaque vie. Chaque mort. Ainsi est-il dit, ainsi a-t-il été dit et ainsi sera-t-il dit encore. Tout est ici. »

Le gong résonne de nouveau dans leurs poitrines et la lumière de la pyramide disparaît.

« Vous êtes les douze. Tous destinés à mourir, sauf un. Celui qui l’emportera. »

Dès que l’on commence notre lecture on est fait comme des rats ! L’histoire nous tient, mais elle est assez compliquée dès le départ, par contre j’ai beaucoup apprécié le fait que ce soit « trié » par personnages, c’est beaucoup plus facile de se repérer d’autant plus que sous le nom des personnages se trouve le lieu. C’est un de ces livres auquel nous prenons goût assez rapidement, il est captivant et déroutant malgré les énigmes incompréhensibles qui je dois bien le dire m’ont facilement fait perdre le fil de ma lecture ! Je dirais qu’on retrouve un peu les Hunger Games ainsi que l’Épreuve ( très peu ) de James Dashner puisque c’est quand même 12 jeunes gens entre 13 et 20 filles et garçons confondus chacuns étant issus d’une lignée ancienne différente et qui doit survivre à toutes sortes d’épreuves. Pour parler brièvement de l’énigme que le lecteur doit lui-même résoudre, elle est encore plus incompréhensible que celle du livre ! Notamment les images. Je trouve, cependant, que l’action que l’on peut attendre d’Endgame met beaucoup de temps à arriver étant donner que l’on a beaucoup de personnages et qu’il y a quand même leur point de vue à tous.

Au niveau des personnages on ressent presque tout de suite une merveilleuse affinité entre Jago et Sarah, ce qui n’est pas du tout déplaisant. Cependant, j’ai un peu été déçue qu’une romance ne soit pas apparente quoiqu’il sont tentés et amoureux l’un de l’autre, ils ne se le cachent absolument pas loin de là  mais comme vous pourrez le constaté en lisant ce roman , l’amour n’a pas de place dans Endgame. J’ai eu ma petite préférence donc pour notre duo Sarah & Jago mais aussi pour Kala, la Sumérienne ainsi que pour Aisling qui n’a pas vraiment été beaucoup présente dans le jeu à mon grand regret. D’autres par contre comme Baitsahkan et Maccabee sont de gros CONN**D mais bref passons l’accès de rage qu’ils me procurent… Je trouve que certains des personnages ne sont pas assez mis en valeur, voire ne servent quasiment à rien, je pense à Hilal qui ne joue aucun rôle dans Endgame et pour vous dire en écrivant cette chronique j’ai quand même dû aller chercher son nom dans le bouquin … Il y en a d’autres comme An Liu qui reste cloîtré chez lui pendant presque tout le livre pour en sortir seulement à la fin , c’est un peu trop facile, et j’aurais tellement aimé que tous les personnages participent réellement à Endgame comme en est leur devoir.

C’était une bonne lecture, cependant j’étais vraiment pressée de terminer cette lecture car je ne comprenais pas grand-chose, pourtant l’histoire est absolument géniale ! J’espère comprendre un peu mieux le second tome, mais bon comme je n’ai compris grand-chose à celui-ci ça risque d’être un peu compliqué.

C'est Lundi que lisez-vous ?

#10 C’est Lundi que lisez-vous ?

ce-lundi

Ce rendez-vous à été créer par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Ce rendez-vous à été repris par Galleane

Le principe est très simple, chaque Lundi il suffit de réponde à 3 questions : Qu’ai-je lu la semaine dernière ? Que suis-je en train de lire en ce moment ?  C’est donc partie pour mon tout premier  « c’est Lundi que lisez-vous ? »


Qu’ai-je lu la semaine dernière ?

la véritable histoire de Noël

Qu’a lu Lily la semaine dernière ?


Ce que je lis en ce moment ?

endgame

Ce que Lily lit en ce moment ?


Ce que je vais lire ensuite ?

endgame tome 2

Ce que Lily va lire ensuite ?


Eh voilà, c’est terminer pour ce  « C’est Lundi que lisez-vous ? », on se retrouve très bientôt sur le blog, j’espère que cela vous plait 🙂

Le teaser du Jeudi

#6 Le teaser du Jeudi

 

teaser-jeudiBonjour ! Me revoilà pour « Le teaser du Jeudi » ,il a été creér par Should Be Reading , il a été repris par Des Livres En Pagaille .

Chaque Jeudi il faut :

-Choisir une lecture du moment ou une lecture qui nous plaît

– Ouvrir une page au hasard

-Choisir un extrait qui nous plaît sans spoils bien évidemment


 

EXTRAIT N° 1:

Elle avait les cheveux gris et observait le monde derrière ses lunettes en culs de bouteille. Elle n’avait pas de famille  ni guère de revenus. Elle vivait de travaux de couture sporadiques et de la charité des villageois. Nicolas ne put fermer l’œil de la nuit dans ce lieu inconnu. D’ailleurs , il ne voulait pas dormir. Car chaque fois qu’il s’assoupissait, il faisait le même cauchemar : il avait perdu sa famille et se retrouvait orphelin.

Extrait page 47 , La véritable histoire de Noël de Marko Leino.

EXTRAIT N°2 :

-Qu’est-ce que tu fais planté là -bas, la statue ? L’apostropha-t-il avant d’essayer de l’effrayer comme la petite Liisa.

C’était inutile, car Nicolas ne pas d’un pouce, malgré les cris monstrueux d’Iisakki.

-Ça par exemple ! tonna Iisaki avant de ricaner.

Puis il s’approcha de Nicolas, les doigts écartés, tel un lutteur. L’une de ses bottes buta alors contre la poupée que Liisa avait laissée tomber.

Extrait page 105 , La véritable histoire de Noël de Marko Leino.


fin d'article

Bonne lecture : 3/5, Conte, jeunesse, Les avis de Chloé

La véritable histoire de Noël de Marko Leino

la véritable histoire de NoëlTitre : La  véritable histoire de Noël

Auteur : Marko Leino

Maison d’édition : Michel Lafon

Prix : 14.95 €

Résumé : Au cœur de la Laponie, pays des neiges éternelles, le jeune orphelin Nicolas est recueilli par les habitants de son village. Mais ils sont tous trop pauvres pour pouvoir l’adopter. Le Conseil des Anciens prend alors une décision inédite : chaque année, le garçon sera pris en charge par une famille différente, et il en changera le jour de Noël. Avec une étincelle d’espoir et de joie de vivre, Nicolas décide de se consacrer à sa passion : fabriquer des jouets. Le garçon va ainsi raviver l’émerveillement au cœur de cette région glacée. Et pourrait bien être à l’origine d’une des plus belles légendes.

Note : 16/20

michel lafon– La mer a deux visages, commença Gideon, appuyé sur sa canne, en parcourant l’assemblée du regard. L’un est beau, l’autre est cruel. Car, autant la mer nous fait vivre, nous autres pêcheurs, autant elle nous rappelle que nous ne devons jamais faire l’erreur de nous prendre pour ses maîtres. La mer est imprévisible et capricieuse, et nous n’apprendrons jamais à la connaître complètement, ni à prévoir ses mouvements. En ce jour, ce triste jour, la mer nous fait nous sentir petits et impuissants, et elle nous pousse à nous demander pourquoi. N’est-ce pas injuste ? N’est-ce pas démesuré ? En ce jour, ce grand jour de deuil pour Nicolas, nous ne pouvons cependant pas nous permettre de blâmer la mer pour ce désastre. Car, même si elle a pris les parents de Nicolas, Einari et Alexandra Pukki, ainsi que sa petite sœur, Aada Pukki, nous ne devons pas oublier que nous ne somme ici que de passage, chacun de nous, tandis que la mer est aussi éternel que le ciel au-dessus de nos têtes et la terre sous nos pieds. Il est inutile de demander à la mer pourquoi elle se déchaîne, comme il est inutile de demander au ciel pourquoi il nous arrose de pluie, ou à la terre pourquoi elle ne nous donne pas toujours ce que nous voudrions. Car, tout comme il y a la mer, le ciel et la terre, il y a aussi l’éternité de ces éléments qui vit en nous maintenant, mais aussi après notre départ. Nous n’avons aucune raison, ni même le droit de demander pourquoi. Nous pouvons seulement nous arrêter et pleurer un moment, avant de tourner notre regard vers l’avenir. Le temps peut panser une blessure, même profonde. Il laisse bien sûr une cicatrice, mais un jour, regarder cette cicatrice, ou ne serait-ce que l’effleurer, ne nous fait plus mal.


 Mon avis : Ce livre commence avec deux petits garçons qui en jouant au bord de la mer Baltique découvrent un coffret cadenassé, bien sur ce n’est autre que le coffret que Nicolas à créer pour sa sœur Aada et leur père va donc leur raconter la véritable histoire de Noël. Je trouve que le fait que ce soit une histoire que le grand-père raconte à ses petits enfants, renforce le conte, il n’y aurais pu avoir de meilleur commencement pour ce roman, de mon point de vue.

Ce qui arrive à Nicolas est tragique mais ce qui en découle est vraiment une belle histoire, certes la vie de Nicolas n’est pas toujours belle et facile mais cela l’endurcit et le rend plus mature. Lorsque l’on rentre dans ce pourquoi on lit le livre on reconnait bien l’histoire du Père Noël : la longue barbe , la fabrique de jouet, le traineau rouge tiré par les rennes volant, et bien sur la distribution des jouets un peu partout.

En bref, c’est un livre qui vous fera passer un très bon moment.

C'est Lundi que lisez-vous ?

#9 C’est Lundi que lisez-vous ?

ce-lundi

Ce rendez-vous à été créer par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Ce rendez-vous à été repris par Galleane

Le principe est très simple, chaque Lundi il suffit de réponde à 3 questions : Qu’ai-je lu la semaine dernière ? Que suis-je en train de lire en ce moment ?  C’est donc partie pour mon tout premier  « c’est Lundi que lisez-vous ? »


Qu’ai-je lu la semaine dernière ?

afterworls

la véritable histoire de Noël

Qu’a lu Lily la semaine dernière ?


Ce que je lis en ce moment ?

la véritable histoire de Noël

Ce que Lily lit en ce moment ?


Ce que je vais lire ensuite ?

endgame

Ce que Lily va lire ensuite ?


Eh voilà, c’est terminer pour ce  « C’est Lundi que lisez-vous ? », on se retrouve très bientôt sur le blog, j’espère que cela vous plait 🙂

Coup de coeur : 5/5, Fantastique, jeunesse, Les avis de Chloé

Afterworlds de Scott Westerfeld

afterworlsTitre : Afterworlds

Auteur : Scott Westerfeld

Maison d’édition : Pocket Jeunesse

Prix : 18.90€

Résumé : Darcy Patel, dix-huit ans, a mis l’université entre parenthèses. Elle vient de signer un contrat pour publier son premier roman, « Afterworlds ». L’histoire de Lizzie, une ado qui échappe de justesse à une attaque terroriste en simulant la mort.Tandis que la jeune Darcy écrit et plonge dans l’effervescence de la scène littéraire new-yorkaise, Lizzie passe de notre monde à un monde intermédiaire, un lieu entre la vie et la mort, où elle va dénouer les secrets du passé… Et rencontrer le garçon de ses rêves…

Note : 19/20

pocket jeunesse

J’avais déjà ma photo partout dans les journaux. Lizzie Scofield, l’unique survivante, la fille qui était revenue à la vie. Mon histoire avait quelque chose de réconfortant, je suppose, la seule lueur positive au milieu de ce cauchemar. Comme symbole d’espoir, on avait pourtant connu mieux. Les sutures au front me démangeaient, je sursautais au moindre bruit et je n’avais pas changé de chaussettes depuis trois jours. On n’arrêtais pas de s’extasier sur ma chance. Mais si j’en avais eu tant que ça, n’aurais-je pas pris un autre vol ? Je n’avais pas voulu lire les journaux, et les infirmières s’empressaient de fermer la porte chaque fois qu’une radio ou une télé  beuglait à proximité de ma chambre, mais je n’avais pas réussi à échapper aux infos. Tous ces récits concernant les autres passagers, tous ces gens que je ne connaissais pas, qui ne faisaient que transiter dans un aéroport; voilà que tous les détails de leur vie – leur destination, les enfants qu’ils laissaient derrière eux, leurs projets interrompus – faisaient les gros titres. Travis Brinkman, le garçon qui avait essayé de résister, était déjà un héros, grâce aux images d’une caméra de surveillance. Le reste du monde avait soif de tout connaître des morts; je n’étais pas prête à entendre leurs noms. Personne ne savait pas grand chose des terroristes. Ils étaient liés à une secte quelque part dans les Rocheuses, mais les chefs de la secte avaient nié toute responsabilité  ou connaissance de leurs projets. Les tireurs avaient été abattus dans l’assaut – sans qu’ils aient laissé aucune note, aucun manifeste, aucun indice. L’objectif premier du terrorisme n’était-il pas de faire passer un message, quel qu’il soit ? À croire qu’ils avaient agi  par simple penchant pour la mort.

Mon avis : Pour commencer, nous suivons deux histoires et donc deux héroïnes différentes : Darcy, une jeune Indienne vivant à Philadelphie qui écrit un roman et Lizzie l’héroïne de ce roman. Ces deux histoires sont très différentes l’une de l’autre mais ont les apprécient de la même manière. Ces histoires se déroulent avec fluidité donc le roman se lit agréablement vite. Je ne m’attendais absolument pas à ce genre d’histoire d’amour pour Darcy, mais justement l’auteur n’a aucuns préjugés sur les femmes qui s’aiment. Celle de Lizzie n’est pas ce que j’appellerais une histoire d’amour à proprement parler mais elle est agréable, sans pressions.

Dépassons le stade des histoires d’amour, puisqu’il n’y a pas que ça, j’ai beaucoup aimer l’histoire de Darcy non seulement avec sa famille mais aussi avec Imogen, et les autres écrivains, j’ai toujours rêvé de devenir une grande écrivaine, malheureusement je ne suis pas aussi douée que Darcy même si c’est Scott Westerfeld qui a tout  penser, pour cela je le félicite car il est déjà « difficile » de trouver une histoire et de la rendre crédible alors deux ? Je n’ose même pas imaginer tout le travail que cela représente. J’ai quand même, cependant beaucoup plus aimer l’histoire de Lizzie, elle intrigue le lecteur à chaque chapitre fini, certains passages du livre sont un peu effrayants, puisque l’on parle de fantômes notamment les passages avec le vieux monsieur.

Au niveau de la mise en page du livre , j’ai beaucoup aimé cette alternance entre la goutte d’eau remplie ( qui fait référence à une larme)  pleine et celle vide en fonction des chapitres donc la vide pour Darcy et la pleine pour Lizzie, qui d’ailleurs a elle même une cicatrice en forme de larme sur le visage, je vous épargne les détails puisque sinon ce serait spoiler, alors coïncidence ou est-ce fait exprès ? Je ne sais pas vous mais en tout cas j’aime beaucoup, en plus pour ne pas se perdre et toujours savoir dans la peau de quel personnage nous sommes, en haut des pages est marquer le prénom du personnage du chapitre en cours, bon alors là ma phrase ne veut rien dire mais je pense que vous avez tous compris.

Je ne pense pas qu’une suite est prévue pour ce roman et c’est bien dommage, ça aurait été génial de découvrir ce qui arrive aux personnages par la suite. Cela a été un coup de cœur  pour moi !

C'est Lundi que lisez-vous ?

#8 C’est Lundi que lisez-vous ?

ce-lundiCe rendez-vous à été créer par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Ce rendez-vous à été repris par Galleane

Le principe est très simple, chaque Lundi il suffit de réponde à 3 questions : Qu’ai-je lu la semaine dernière ? Que suis-je en train de lire en ce moment ?  C’est donc partie pour mon tout premier  « c’est Lundi que lisez-vous ? »


Qu’ai-je lu la semaine dernière ?

afterworls

Qu’a lu Lily la semaine dernière ?


Ce que je lis en ce moment ?

afterworls

Ce que Lily lit en ce moment ?


Ce que je vais lire ensuite ?

endgame

Ce que Lily va lire ensuite ?


Eh voilà, c’est terminer pour ce  « C’est Lundi que lisez-vous ? », on se retrouve très bientôt sur le blog, j’espère que cela vous plait 🙂

Fantasy, jeunesse, Les avis de Lily

Rick Riordan – Les héros de l’olympe, tome 5 : Le sang de l’olympe

Titre : Le sang de l’olympeheros-de-l-olympe,-tome-5---le-sang-de-l-olympe-573484

Auteur : Rick Riordan

Maison d’édition : Albin michel Wiz

Résumé

Alors que les membres grecs et romains de l’équipage de l’Argo II ont fait des progrès dans leurs différentes quêtes, ils ne semblent toujours pas prêts de vaincre la Terre Mère, Gaïa. Ses géants ont ressuscités – tous, et ils sont plus forts que jamais. Ils doivent être arrêtés avant la fête de Spes, le moment où Gaïa a planifié de sacrifier deux demi-dieux à Athènes. Elle a besoin de leur sang – le sang de l’Olympe – afin de se réveiller. Les demi-dieux ont de plus en plus de visions d’une terrible bataille au Camp des Sang-Mêlés. La légion romaine du Camp Jupiter, dirigée par Octave, est presque à distance de tir. Même s’il est tentant de prendre l’Athéna Parthenos à Athènes comme une arme secrète, les amis save que l’énorme statue doit revenir à Long Island, où elle pourrait peut-être mettre fin à une guerre entre les deux camps. L’Athéna Parthenos ira à l’ouest ; l’Argo II ira à l’est. Les Dieux, toujours souffrant de trouble de la personnalité multiple, sont inutiles. Comment une poignée de demi-dieux peuvent espérer persévérer contre l’armée de Gaïa constituées de puissants géants ? Même si c’est dangereux de se diriger vers Athènes,ils n’ont aucune autre option. Ils ont déjà trop sacrifié. Et si Gaïa s’éveille, c’est la fin du jeu.

Mon avis

Je tiens déjà à souligner la couverture qui est sans doute la « moins pire » de toute la série (avec le tome 3). Je pense que le stagiaire qui a fait les premières à gros coup de photo montage ignoble a fini sa période chez Albin Michel Wiz. Sans avoir une couverture exceptionnelle, on a tout de même quelque chose de très regardable.

Et voilà, c’est fini fini Percy Jackson ! Dans ce dernier tome, on a sans surprise le grand combat final contre le grand méchant de l’histoire. Le ton de l’histoire est du coup beaucoup plus sérieux que les tomes précédents. L’humour étant principalement porté par Léo.

J’avais commencé à me lasser lentement de Percy Jackson en général, je trouve qu’il manque le côté nouveauté et nouvelles anecdotes mythologique des premiers tomes. Ici, on nous parle beaucoup des mêmes dieux / héros / monstres que dans les tomes précédents et cela enlève tout le côté pédagogique.

Mais comme c’est Rick Riordan, j’adore quand même rien que pour l’écriture. Une fois de plus j’ai dévoré ce tome à la vitesse de l’éclair et je ne me souviens déjà plus trop de l’histoire, sauf que c’était trop bien ! Parce que c’est cela qui fait tout: les personnages et les dialogues. Les chapitres sur Nico sont très intéressants et très touchants. Et la fin, bien qu’attendue, fait quand même plaisir et au final, j’ai une fois de plus refermé ce livre avec un sourire au lèvres.

heros-de-l-olympe,-tome-5---le-sang-de-l-olympe-655735
L’équipe au complet

 

Pour faire court

Vous aimez les livres de Rick Riordan ? Foncez ! Vous ne connaissez pas ? … commencez par le tome 1 !