Compartiment Série – Switched at Birth


Bonjour tout le monde!

Je me présente, mon pseudo c’est Fang-Wide, et Chloé a très gentiment accepté que je publie des chroniques ici, c’est donc le début d’un joli partenariat!

L’idée de « Compartiment Série » est justement de commenter des séries et d’établir leur chronique. Je vais donc vous parler de mes séries préférées, en établissant un avis par saison (comme ça, aucun spoiler pour quelqu’un qui n’aurait pas vu la saison 2, par exemple!).

Pour info, je regarde les épisodes en vost, car je hais (ou presque) les voix en français, généralement beaucoup moins bonnes qu’en anglais (sauf exception). Je serais donc légèrement plus en avance au niveau des épisodes, étant donné que les séries traduites en français et que l’on voit à la tv ont un gouffre d’écart (parfois deux saisons de retard…).

Voilà pour les infos, on passe aux choses sérieuses.

La série que j’ai envie de vous présenter et qui est pour moi un véritable coup de coeur, c’est (roulement de tambours) :

Switched at birth (littéralement, échangées à la naissance). Saison 1

estreias_switched_at_birth

Résumé (made by myself, as usual) :

L’histoire commence avec Bay Kennish (brune, à droite sur la photo), jeune artiste en mal identitaire. Une jeune fille tout à fait normale, ou presque. Lors d’un cours de bio et d’un test ADN, elle découvre son groupe sanguin. Problème, arrivée chez elle, ses parents affirment qu’il n’est pas compatible avec le leur. Après analyse, la sentence tombe : les parents de Bay ne sont pas ses géniteurs biologiques. Tout son monde s’écroule. Si son frère n’est pas son frère, si sa mère et son père ne sont pas ses réels parents, alors qui le sont?

La famille va se battre et découvrir la clé de toute cette histoire qui va changer leur vie : Bay a été échangée à la naissance avec Daphne (à gauche sur la photo). Autrement dit : Daphne est Bay, et inversement. Sauf qu’un détail sépare les jeunes filles : Daphne, suite à une maladie survenue dans sa prime enfance, est sourde.

Avis :

Par où commencer sans trop en dévoiler à ceux qui veulent découvrir cette série?

Essayons par l’histoire. Originale, bien que déjà vue, cette série nous plonge de façon tout à fait naturelle dans le quotidien de deux familles qui vont voir leur vie basculer. Et si élever une adolescente n’est déjà pas chose facile, que faire lorsqu’on en a deux, et que l’on ne sait plus qui est sa fille?

J’ai vraiment accroché à cette série. Le casting est excellent, et c’est avec plaisir que j’ai retrouvé Lea Thompson, qui m’avait marqué avec l’incroyable Retour vers le futur, et qui est simplement radieuse dans cette série. J’ai aussi beaucoup sourit à la vue de Lucas Grabeel, que j’avais connu à l’époque avec High School Muscial (et oui, j’ai été jeune, du moins encore plus!).

Hormis ces belles retrouvailles, les deux familles sont très bien choisies car on voit au premier coup d’oeil ce dont les familles se sont doutées sans trop se l’avouer pendant des années : les deux filles n’avaient pas les bonnes mères. Pour preuve, voici une photo « mères/filles ». Alors, pas mal le cast hein? Je trouve particulièrement bien fait la ressemblance entre la mère de Bay (Lea Thompson donc) et sa véritable fille Daphne (merci aux colorants pour cheveux certes, mais le résultat est là!).

Switched-at-Birth-Wallpaper-switched-at-birth-32201564-1280-1024

Parlons un peu d’un autre personnage, avant de parler des évènements. J’ai particulièrement envie de parler d’Emmet!!! Si dans cette saison, il n’est pas mis en avant (comparé à la suite), j’ai vite été une de ses fans, et je vous en dirais plus ensuite! Hormis cela, Emmet est également sourd (dans la vraie vie aussi, contrairement à l’actrice qui joue Daphne), et il est le meilleur ami de Daphne. Il y a entre eux une relation ambiguë mais bien présente, même si je préfère de loin les relations qu’il entretiendra plus tard (chut, on ne dit rien). Le voilà :

tumblr_myksncDDak1r95wwho2_500

Retenez bien son visage 😉

Pour les actions de la saison, voilà ce que j’ai aimé :

  • Bay qui cherche à savoir qui est son véritable père biologique (il a abandonné Daphne et Regina, la maman brune, il y a des années) ;
  • Le côté artistique de Bay, adolescente vraiment cool et très lucide. C’est personnellement ma préférée ^^.
  • Le conflit entre les deux familles : a qui aura le coeur des filles?
  • Les problèmes d’alcoolisme de Regina, qui mettent en avant un sujet souvent tabou.
  • Ty, garçon intéressant fortement Bay, et de manière générale tous les sujets garçons-filles typiques de l’adolescence mais pas du tout caricaturaux, au contraire!
  • L’atmosphère générale de cette série, en couleur, qui donne la banane. Des blagues, situations embarrassantes, tout en parlant de sujets importants. Un très bon mélange excellemment exécuté !
  • Le point de vue de tous les personnages, ça c’est un vrai point fort. On ne s’intéresse pas uniquement aux deux filles, mais également aux parents, et aux personnages secondaires.
  • Les conflits, enfin entre les deux filles, qui éclatent beaucoup dans cette première saison. On sent que la nouvelle de l’échange et récente, et les réactions à chaud sont très bien jouées. Mélange de jalousie, incompréhension et crise d’adolescentes ! Croyez-moi, ça explose !

Et bien sûr :

  • Le fait que la série traite le sujet des sourds, et qu’on découvre le Langage des Signes ! Cette série est un véritable hymne à l’intégration. On en apprend beaucoup sur les sourds : comment ils perçoivent le monde, leur sentiment de rejet, mais également toutes les astuces du quotidien pour vivre comme n’importe qui d’autre (exemple : la petite lumière qui s’allume quand quelqu’un appuie sur l’interphone de la maison). Un pur bonheur.
    Pour l’anecdote, j’ai suivi des cours de LSF (Langue des Signes Française) à la sortie de cette série! Je pense vraiment qu’on devrait l’apprendre à l’école, c’est vraiment enrichissant et très agréable (dans le sens que les personnes sourdes ont souvent beaucoup d’humour et sont très joyeuses. En plus, ça rapproche de devoir regarder quelqu’un quand il parle, ça paraît bête mais c’est vrai ^^).

Pour résumé :

De manière générale, si cette saison n’est pas ma préférée de cette série (car les choses sont vraiment youyou après ^^, surtout au niveau love!), c’est une série addictive à laquelle on s’attache très vite! Elle fait pleurer, rire, sourire, frissonner. La première saison reste excellente, et on en apprend tant que ça ne s’arrête jamais! Il y a tellement de rebondissements que je ne saurais tous vous les citer! Saison complète qui nous en donne beaucoup, mais la suite est à la hauteur! 🙂

Pour moi, si la série dans sa globalité est un coup de coeur, je donnerais un 16/20 pour cette première saison! (Laissons de la marge pour les autres saisons, pour l’instant il y en a 4! On peut donc arriver à 20/20 si ça ne nous déçoit pas!)

Si certains la découvre, n’hésitez pas à en parler et à nous faire part de votre avis à chaque épisode !

Bon visionnage,

Fang-Wide.

Publicités

2 commentaires sur « Compartiment Série – Switched at Birth »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s